TEST BLU-RAY : Insidious : Chapitre 2 (Insidious : Chapter 2)


Insidious : Chapitre 2 Sony Pictures

A-B-C | All Zones Blu-ray 1080p 2.39:1 - Cinémascope AVC-MPEG4 DI - ?

Version Anglaise DTS HD Master Audio 5.1 3.3 Mb/s

Version Française DTS HD Master Audio 5.1 3.9 Mb/s

Autres pistes Allemand
Sous-titres Français - Anglais sourds et malentendants - Allemand - Arabe - Autres
Sortie Blu-ray 05/02/2014
Awards Démo Image

Suite du film le plus rentable de l’année 2011 (Insidious : 1 million de $ de budget pour 100 millions de $ glanés à travers le monde), Insidious : chapitre 2 sorti en salles très peu de temps après le carton horrifique de l’été The Conjuring, représente la première séquelle du metteur en scène James WAN. En effet, aucun des six Saw qui ont vu le jour après le premier volet n’est de son « âme ».

Critique image

Pour le premier film, James WAN avait usé des services de la caméra Red Mystérium X, depuis Conjuring, le stockage se fait à l’aide de la caméra Arri Alexa. Cette dernière possède la particularité d’offrir une large gamme de contrastes et une belle amplitude à tourner par faible luminosité. Le stockage de nombreuses scènes éclairées à l’aide de lampe de poche et lumière de caméra sont là pour le confirmer. Le rendu est idyllique… et glaçant.

Très expressif sur la variation du noir/blanc/bleuté, Insidious 2 excelle dans ce domaine. Nombre de séquences corrodent de ce contraste avec brio et splendeur. Prenez l’exploration de l’hôpital et l’Autre Monde pour en attester. Le directeur de la photographie John R. Leonetti nous apprend qu’en postproduction, le dosage des contrastes et des noirs fut poussé plus qu’à l’accoutumée afin de créer un sentiment d’infini qui n’en finit plus de se prolonger. Situation remarquablement bien ressenti lors de la projection.

Le premier chapitre amoindrissait le volume colorimétrique au fil du récit pour atteindre des teintes froides et dures, ici, la couleur est restée plus saturée. La maison victorienne qui sert de demeure à la mère de Josh Lambert en montre l’exemple. La chef décoratrice explique ce constat de la manière suivante : "cette fois, nous avons gardé davantage de couleurs parce que les lieux de tournage étaient, en soi, naturellement effrayants". Le rouge étant l’une des couleurs préférées du réalisateur (regardez le titre et tant d’autres détails), il occupe, comme dans le premier film, une place prédominante (porte de l’Autre Monde, décors…) accentuant de belle manière la mort et l’effroi, et contraste parfaitement avec les couleurs (vert, marron…) de l'oeuvre.

106 minutes de bonheur et frayeur jamais mis à mal.

L’image de cet Insidious - Chapitre 2 s’exprime avec perfection dans cette résolution 1080p. Le piqué est à tomber, la palette chromatique force l’admiration, quant au black-level, il est dantesque.

Critique sonore

En salle pour les plus veinards, le Dolby Atmos glaçait la circulation sanguine, en Blu-ray, c’est du 5.1 DTS M.A qui fera le job. Et de quelle manière!

Film d’épouvante oblige, la grande force acoustique réside dans la dynamic range. Histoire de faire sursauter son auditoire, il n’y a pas mieux. Ce deuxième chapitre connaît son sujet sur le bout des doigts. Véritable carburant effrayant, la gamme dynamique possède une amplitude sonore étourdissante et parfaitement parsemée durant ces 106 minutes.

Joe Dzuban (sound-designer) va offrir aux spectateurs une séance train fantôme peut-être pas la plus originale (le premier film étant déjà passé par là), mais apologique il faut bien le reconnaître. L’horreur circule de voie en voie (belle indexation des effets) offrant un relief sonore panoramique puissant. Le milieu et le haut du spectre épousent magnifiquement les formes acoustiques complexes des expressions paranormales, quand le bas du spectre se charge lui d’achever notre rythme cardiaque.

Quand on clame haut et fort que le son est le véritable élément Entertainment du home-cinéma, Insidious 2 est là pour en témoigner.

VO vs VF :

Problème du rendu sur la centrale mis à part, c’est davantage les 16 bits de profondeur en version originale qui nous ont surpris. La version française (et allemande) étant en 24 bits, la question de savoir si une différence est audible vient naturellement à l’esprit. L’ampli et tous les saladiers bien chauds, une comparaison façon écosystème pris place. Et si une dissimilitude fut ressentie, c’est uniquement dans le haut du spectre. Une sensation n’atteignant pas l’outre mesure, et c’est normal, mais s’il faut l’indiquer, alors le travail est fait.

Pour ce qui est de l’essentiel, sachez que les deux produits acoustiques sont très profitables, et assurent leurs lots identiques de frayeurs.

Conclusion technique

Sony régale son auditoire avec cette copie Blu-ray d’Insidious - chapitre 2. Image et son forment un duo horrifique superbe pour notre plus grand bonheur. À posséder sans plus tarder !

Suppléments

- Vision périphérique : making of
- Transformation fantômatique
- L'hôpital hanté : sur les lieux du tournage
- Travaux en cours : entretiens sur le plateau
- Le journal insidieux de Leigh Whannell
- Insidious : visions spectrales : 3 webisodes

 

Matériel de Test Première Passe Seconde Passe
IMAGE   PANASONIC TX-P50VT30E – pas de mode vidéoprojection effectué PANASONIC TX-P50VT30E
SOURCE OPPO BDP - 103EU  MZ Playstation 3 (MZ via Multiman)
SON DENON AVC-A1 XVA (configuration 5.1 Bi-amplifiée) DENON AVC A11 XVA
ENCEINTES Frontales : Klipsch RF-7 / Centrale : Klipsch RC-64 / Surround : Klipsch RF-5 / Caisson: Klipsch RT 12d

 

Ensemble Klipsch Quintet 2 (5.0) / Caisson : SUNFIRE The True Subwoofer Super Junior

 

SCAN DISC

Taille du disque 39 378 074 007 bytes
Durée 1:45:47.341 (h:m:s.ms)
Codec vidéo MPEG-4 AVC Video / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1

Codec Audio - Version originale - English DTS-HD Master Audio / English / 5.1 / 48 kHz / 16-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
Codec Audio - Version Française DTS-HD Master Audio / French / 5.1 / 48 kHz / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Codec Audio - Version Allemande
DTS-HD Master Audio / German / 5.1 / 48 kHz / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 6 Version Française 6 12 / 12 12 / 12
Verdict Bonus Artistique
24 / 24 Correct Un très bon moment en perspective.

Les screenshots

Par Sylvain Camps

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests