TEST BLU-RAY : The Mortal Instruments : La Cité des ténèbres (The Mortal Instruments: City of Bone)


The Mortal Instruments : La Cité des ténèbres TF1 Vidéo

B Blu-ray 1080p 2.35:1 - Cinémascope AVC-MPEG4 DI - ?

Version Anglaise DTS HD Master Audio 5.1 4.8 Mb/s

Version Française DTS HD Master Audio 5.1 5.3 Mb/s

Autres pistes Audio 3D Français
Sous-titres Français imposé - Français sourds et malentendants
Sortie Blu-ray 17/02/2014
Awards Aucun

The Mortal Instruments : La Cité des ténèbres est l’adaptation d’une saga littéraire à succès. The Mortal Instruments se compose de six volumes. Le dernier étant prévu pour l’année 2014. Face au décevant résultat au box-office, la suite est pour le moment mise en stand-by.

Critique image

L'oeuvre d'Harald Zwart fut réalisée en 35mm grâce à l’emploi de caméra Panaflex Millennium XL2, dernière née de chez Panavion. L’édition Blu-ray ici présente fut conçue à partir d’un master 2K.

La cité des ténèbres a une grande tendance à se dérouler dans l'obscurité. Un détail qui fait resurgir de manière volumineuse un grain et une défaillance au niveau des noirs assez pénibles. Ces derniers, à la tendance grisonnante, dégradent un environnement qui en avait sous la semelle pour en épater plus d'un. Face à ce constat,  c’est assurément lors des séquences extérieures ou bénéficiant d'un appui lumineux plus sensible que la définition dévoile ses nombreux charmes. Un cachet brillant qui étale d’abondants éléments, et gonfle le volume vidéo. Colorimétrie chatoyante, tenue des noirs au rendez-vous, le tout, sous la vigilance d’un piqué d’aplomb et d’une profondeur plus décisive.

Globalement satisfaisante, mais entaché par un manque d’assiduité en basse lumière.

 

Critique sonore

La meilleure partie technique du disque. Très satisfaisante, la rubrique son flatte l'ouïe durant ces deux heures.

Si l’on regrette un tant soit peu le léger manque d’ambition dans l’architecture, en particilier sur les surround, le reste se tient brillamment. Un bel équilibre (appréciable notamment sur la bande originale d’Atli Örvarsson), une ambiance environnementale qui s’exerce de manière étendue, une belle propreté générale. Des bons arguments pour une très agréable séance.

VO vs VF :

La version originale se veut plus pointue, plus homogène, mais peut manquer de soutien du canal LFE comme lors de la séquence en boîte de nuit en début de projection (chapitre 1 – 6 min 50 s).

 

Conclusion technique

Ce premier volet de The Mortal Instruments réussit globalement son passage en Blu-ray. L’image pèche sensiblement en basse lumière tout en possédant de nombreux autres atouts dès que l’empreinte lumineuse agit de sa présence. La rubrique son quant à elle, donne une belle satisfaction à nos tympans. Certes nous avons déjà entendu (bien) mieux sur d’autres hospices, mais l’aventure s’apprécie confortablement. Section bonus légère.

 

Suppléments

Dans les coulisses du film :

- Du livre au film

- Donner vie aux personnages

- Attirance mortelle

- Les descendants de la coupe

- Façonner le monde des ténèbres

 

6 scènes coupées

Clip : "Almost is Never Enough"

 

Matériel de Test Première Passe Seconde Passe
IMAGE   PANASONIC TX-P50VT30E – pas de mode vidéoprojection effectué PANASONIC TX-P50VT30E
SOURCE OPPO BDP - 103EU  MZ Playstation 3 (MZ via Multiman)
SON DENON AVC-A1 XVA (configuration 5.1 Bi-amplifiée) DENON AVC A11 XVA
ENCEINTES Frontales : Klipsch RF-7 / Centrale : Klipsch RC-64 / Surround : Klipsch RF-5 / Caisson: Klipsch RT 12d

 

Ensemble Klipsch Quintet 2 (5.0) / Caisson : SUNFIRE The True Subwoofer Super Junior

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 5.5 Version Française 5.5 11 / 12 10 / 12
Verdict Bonus Artistique
21 / 24 Correct Moyen.

Par Sylvain Camps

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests