TEST BLU-RAY : Conjuring : les dossiers Warren (The Conjuring)


Conjuring : les dossiers Warren Warner Bros

A-B-C | All Zones Blu-ray 1080p 2.35:1 - Cinémascope AVC-MPEG4 DI - ?

Version Anglaise DTS HD Master Audio 5.1 5.3 Mb/s

Version Française Dolby Digital 5.1 0.64 Mb/s

Autres pistes Allemand
Sous-titres Français - Anglais sourds et malentendants - Allemand - Néerlandais - Autres
Sortie Blu-ray 21/12/2013
Awards Aucun

Conjuring: Les dossiers Warren fut l’une des plus grosses surprises de l’année, effrayant les spectateurs en fin de période estivale. Aussi sur soit-elle, l’œuvre de James WAN véritable bouffée d’oxygène dans le domaine horrifique, était attendue en vidéo peu avant le passage du père Noël. Soit le 21/12/2013.

L’histoire se déroule au début des années 70. Pour plonger complètement le spectateur dans l’atmosphère avec le grain typique de 70’s, le metteur en scène posa son choix sur les caméras numériques Arriflex Arri Alexa, dont celles-ci ont la particularité d’être plus sensibles à la lumière que l’argentique, et optimale pour les gros plans dans la pénombre et les gros plans classiques. L’apport d’objectifs Leica fut également employé afin de renforcer les contrastes et la texture de l’image. Ainsi l’emploi d’ampoule de 250 Watts et autres allumettes furent les seuls moyens d’éclairage sur certaines séquences. Selon les dires de James WAN, il s’agissait de la renaissance italienne et la palette chromatique de Rembrand, avec comme prédominance le clair-obscur.

Et après la séance, on ne peut pas dire que ce pressage 1080p ne rende pas justice à ce traitement artistique. Le cachet délivre bien sa singularité, jouant habilement des noirs (superbes déclinaisons) avec notamment les passages dans la cave tout bonnement puissants avec cet éclairage à l’ampoule crispant. La netteté est également un point envoûtant tant les décors, et autres objets captent l’attention. Et ce n’est pas le récurent emploi du mode «caméra épaule» qui contredira ce tour de force. Comme dit un peu plus haut, les 70’s s’imprègnent parfaitement du récit, et la colorimétrie en est un des éléments clés de l’immersion. Délavée et volumineuse, son traitement trouve lui aussi réussite dans cette gravure HD. Le déclin de certaines couleurs au fil du film, comme le rouge porté par Carolyn Perron (Lily Taylor) très vif en début de projection, s’en trouve peu à peu délavé face à la prise de possession du démon. On notera de très petits problèmes de banding sans gravité.

Démoniaque!

Élément capital à la vie d’un récit horrifique. L’usage d’une dynamique AAA, une bande originale signée Jospeh Bishara effrayante, des plages de silence frissonnantes, et un canal LFE cauchemardesque délivrent un sound-design majuscule. Il n’y a peut-être pas une multitude d’effets multicanaux, mais quelle importance tant le résultat fonctionne à plein régime. Une réussite porteuse de stigmates.

VO vs VF:

Peur de la version française simple Dolby Digital? Depuis quelques films, Warner Bros booste ses pistes, leur offrant un niveau d’enregistrement plus conforme à nos attentes. Il y a quelque temps de cela, il fallait copieusement pousser le volume. Dans Conjuring, ça se tient, et on ne s’en plaindra pas... Malgré ce camouflage acoustique car…

c’est une fois la version originale enclenchée, que la chair de poule se propage sur nos bras tendus. L’horreur grimpe de plusieurs étages. Passé le niveau d’enregistrement et le mixage proche du copié/collé, le film de James WAN prend des tournures de haut régime. La chute des cadres dans les escaliers, la séquence de l’armoire et l’exorcisme final ont une écoute sans pareil en Master Audio. Quant aux plages de silence… Le malin se trouve bien en VO mais aïeux.

Beaucoup d’espoirs étaient placés dans le plus gros succès horrifique de cette année 2013. Et c’est une franche réussite qui s’est déroulée sous nos yeux effrayés. Une image qui s’exhibe habilement sans oublier son cachet 70’s soutenues par une bande-son (VO !) d’envergure. Côté suppléments, s’ils s’avèrent croustillants, un commentaire audio du réalisateur aurait été un vrai bonheur.

suppléments:

- Conjuring: les dossiers warren : Face à la terreur (6min 39s)

- Une vie dans la démonologie (15min 39s)

- Comment vous flanquer une @$% de trouille (8min 04s)

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 6 Version Française 2.5 8.5 / 12 12 / 12
Verdict Bonus Artistique
20.5 / 24 Correct Un très bon moment en perspective.

Par Sylvain Camps

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests