TEST BLU-RAY : Sueurs Froides (Vertigo)


Sueurs Froides Universal

A-B-C | All Zones Blu-ray 1080p 1.85:1 - Panoramique AVC-MPEG4 DI - ?

Version Anglaise DTS HD Master Audio 5.1 4.5 Mb/s

Version Française DTS 2.0 0.447 Mb/s

Autres pistes Allemand - Espagnol - Italien - Autres
Sous-titres Français - Anglais sourds et malentendants - Allemand - Espagnol - Italien - Autres
Sortie Blu-ray 03/09/2013
Awards Aucun

Critique image

Les apparences peuvent être trompeuses. À la fois splendide et exemplaire, le transfert HD de ce film ne s'est pas fait sans aucune erreur tout de même. Tout ici semble être merveilleux. Les filtres utilisés par Alfred Hitchcock lors de l'apparition de Kim Novak sont du plus bel effet. Les rues de SF, ainsi que les vues d'ensemble sont bien respectées, et la scène utilisant pour la première fois l'idée d'un zoom avant pendant que la caméra recule (créant une distorsion de l'image repris par de nombreux réalisateurs comme Spielberg dans Jaws), appelé dans le métier "Trans-Trav", n'a pas vieilli d'un pouce, même si l'on distingue un peu mieux la maquette... Les détails foisonnent, le contraste est bon et les couleurs sont justes, riches (cf la scène chez le fleuriste !) tout au long du film ou presque. En tout cas, la première heure est très appréciable. Les défauts n'apparaissent qu'en deuxième partie de film et rassurez-vous, ils ne sont pas majoritaires. Il y a une baisse de luminosité assez importante sur certaines scènes et des taches très discrètes, mais tenaces, font leurs apparitions ponctuellement. Mais ce n'est pas grand chose face à ce chef d'œuvre réussi, tant esthétiquement qu'à l'écoute. On y arrive d'ailleurs.


Critique sonore

Parmi les rares films de ce mastodonte à avoir été remixé en 5.1, avec La mort aux trousses et Psychose, Sueurs froides fait honneur au DTS Master Audio dont il est doté. Les dialogues, ô combien primordiaux, sont toujours clairs, audibles et intelligibles. La totale. L'ensemble se juxtapose parfaitement avec la bande sonore de Bernard Herrmann. Sa musique se veut envoutante, envahissante et toujours en accord avec l'image et les paroles. En VF, c'est différent. Mixée en DTS 2.0, l'image sonore se fait moins ample et généreuse. Les dialogues prennent le dessus. Nous conservons une tonalité d'époque légèrement criarde sans doute appréciée des puristes qui auraient dans ce cas souhaité avoir ce même mixage original en VO et en HD.


Conclusion technique

Ne cherchez pas plus loin, Sueurs froides ou Vertigo se montre sous son plus beau jour ! Une image à tomber, qui de temps à autre montre quelques faiblesses facilement pardonnables, et un son en VO harmonieux. La VF est un peu en retrait et nous renvoie quelques années en arrière. Un travail admirable pour un grand film.


Suppléments

Suppléments présents : - L'obsession autour de Vertigo -Partenaires de crime - Hitchcock/Truffaut - Fin censurée à l'étranger - Archives - Commentaires de William Friedkin - Film annonce - Film annonce de restauration - 100 ans d'Universal


Critique artistique

Un des plus grands films de l'histoire qui, il faut bien le dire, a été la base d'inspiration pour un grand nombre d'autres films et de réalisateurs. Hitchcock semble payer aujourd'hui ce qu'il a créé et rendu populaire grâce à ses effets novateurs et osés pour l'époque. En effet, les multiples usages de ces scenarii complexes et inventifs, et la réalisation particulière nous semble à présent presque banals. Mais rarement quand il s'agit d'un Hitchcock pur, sans glace. C'est le cas ici.


Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 5.5 Version Française 2 7.5 / 12 10.5 / 12
Verdict Bonus Artistique
18 / 24 Dans les règles Exceptionnel !

Par Rémi Cochi

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests