TEST BLU-RAY : La Porte du Paradis (Heaven's Gate)


La Porte du Paradis Carlotta Films

B Blu-ray 1080p 2.40:1 - Cinémascope AVC-MPEG4 DI - ?

Version Anglaise DTS HD Master Audio 5.1 2.3 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Français imposé
Sortie Blu-ray 20/11/2013
Awards Must Have

Critique image

Jamais un film n'aura vu sa cote de popularité et un profond respect autant grandir au fil des années. Si bien qu'aujourd'hui nombreux sont les cinéphiles à le considérer comme un des plus grands films de l'histoire du cinéma.

S'il existe bien une édition DVD (version courte ou cut – 144 minutes) sortie chez MGM le 22 aout 2001, c'est assurément l'édition Criterion sortie le 20 novembre 2012, qui a mis le feu aux poudres chez les home-cinéphiles. Supervisé par Michael Cimino lui-même, le résultat est d'une qualité juste flamboyante compte tenu des matériaux d'origines et du chemin de croix qu'il fallut traverser pour obtenir ce bijou de plusieurs carats. Parti du même master (une charitable coutume), Carlotta récompense hautement notre impatience avec ce transfert au combien espéré sur nos terres tricolores un an plus tard après la baffe de l'éditeur new-yorkais. Comme dit plus haut, le réalisateur a lui-même pris part au projet avec une grande attention, un investissement complet (il a assisté à toutes les étapes du projet) durant presque une année.

La version tronquée de 1981 ne pouvait servir de base à la résurrection du film pour son futur master d'une résolution 2K. Ainsi, pour la colorimétrie, les valeurs originales de Cyan, de Magenta, et de Jaune étaient protégées sur des éléments singuliers en noir et blanc. Ces valeurs ont pu être retouchées selon le précepte numérique de couleurs RVB. Ces signaux des couleurs primaires ont été combinés pour rétablir l'image complète en couleurs. Faisant trépasser du coup ces horribles filtres sépia (que l'on peu apercevoir sur le supplément «la restauration»). Disparition des rayures verticales (dans la mesure du possible), abolition des coulures, et suppression des griffures, résidus et poussières afin d'obtenir ce qui aujourd'hui représente une des plus grosses attentes de l'année (2013), et fondamentalement, l'unique version ayant le consentement absolu du metteur en scène. Un projet (cher à Critérion) qui pris 10 longues années à prendre forme.

This is Michael Cimino's Heaven's Gate:

217 minutes de grâce et de maitrise vous attendent. Grand artisan (Cimino) de l'immensité (dès le départ avec la remise des diplômes à Harvard), les nombreux plans (extérieurs en particuliers) sont à rugir de plaisir. Le Montana (entre autres) prend des allures vertigineuses dans cette image Blu Ray tout comme la majorité des décors du film. On s'engouffre sans retenue dans la sublime photographie du chef opérateur de Cimino, à savoir, Vilmos Zsigmond.

La Porte du Paradis montre ici, toute la beauté du cadrage cinémascope. Il faudra néanmoins faire avec quelques blessures visuelles. Il n'est pas rare de voir paraitre une fébrilité qui vous rappellera la difficulté du projet. Le piqué perd du volume dans les séquences intérieures, et l'étalonnage parait également plus brouillon. Une assiduité un peu électrique des couleurs primaires (bleu en particulier) certaines fois, et signalons également, cette petite ligne verticale (présente également sur le BR Criterion) à la fin de la séquence des patins à roulettes (Chapitre 23 –La Porte du Paradis), celle-ci dure quelques secondes (parfaitement visible à 1h27'53) et montre à quel point les images résolues au montage définitif souhaité par Michael Cimino arrivent de loin.

Petit problème en bordure gauche de l'image laissant apparaitre un voile bleu en milieu de parcour. Bien entendu, tout ceci ne pèse pas lourd en conséquence du travail titanesque effectué, et du résultat obtenu.

Grandiose. 

Critique sonore

Mixée à l'origine en Dolby Stéréo, cette version définitive se répand en 5.1 sous le codec DTS Master Audio. L'excellente bande originale de David Mansfield tinte incroyablement bien dès les premières secondes, tout en se propageant sur l'ensemble des canaux. Les accords de guitare sont ainsi plus perceptibles vis-à-vis des autres instruments. L'ouverture du film donne la chair de poule. Les dialogues s'immiscent plus facilement dans l'intelligibilité, malgré quelques séquences urbaines bruyantes, couvrant ainsi quelques échanges, comme lors de la marche des nouveaux diplômés de Harvard en début de projection.

Le seul véritable regret à souligner provient du manque d'immersion environnementale sur les canaux arrière. Le discours (chapitre 3), la séquence du patinage (chapitre 23), ou encore l'assaut final (chapitre 48) ne se libèrent aucunement tout autour de nous. La stéréo est très bonne, mais seule la bande originale trouve confort dans les quatre coins de la pièce. Une volonté du réalisateur? Cette version dans son montage définitif ne propose pas de doublage français. Seul le montage tronqué de 1981 en proposait un. 

Conclusion technique

Utilisant les matériaux de chez Criterion et des suppléments exclusifs (2 heures au total), Carlotta offre aujourd'hui une édition Blu Ray qui fera date. Aucun doute qu'avec ceci, la cote de l'éditeur va encore monter de quelques échelons. 

Suppléments

- Livret Exclusif de 36 pages par Jean-Baptiste Thoret : Illusions perdues et retrouvées.

A propos de La Porte du Paradis de Michael Cimino.

Disque 1 :

- Introduction de Michael Cimino (1'33)

- Bande-annonce d'époque

- Bande-annonce 2013

- Crédits (staff technique - remerciements)

Disque 2 :

- La restauration (2'30)

- 4 excellents entretiens Kris Kristofferson (9'20) Isabelle Huppert (24'18) Jeff Bridges (17'53) David Mansfield le compositeur (8'43) - Retour au Parasdis

- Conversation fleuve et inédite avec Michael Cimino réalisé par Michael Henry Wilson (50'15)

Critique artistique

Une des plus grosses injustices du septième art arrive aujourd'hui dans un montage sidérant. La Porte du Paradis est une œuvre monumentale prodigieusement mise en scène. Sa sortie en salles est la parfaite antithèse de celle du Titanic de James Cameron. Un immense film. 

Les notes

Piste 1 (VO) Audio Vidéo
Version Anglaise 9 9 / 12 11 / 12
Verdict Bonus Artistique
20 / 24 Dans les règles Exceptionnel !

Par Sylvain Camps

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests