TEST BLU-RAY : The Bay


The Bay ARP Selection

A-B-C | All Zones Blu-ray 1080p 1.85:1 - Panoramique AVC-MPEG4 DI - ?

Version Anglaise DTS HD Master Audio 5.1 2.7 Mb/s

Version Française DTS HD Master Audio 5.1 2.7 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Français imposé
Sortie Blu-ray 22/10/2013
Awards Aucun

Critique image

Barry Lewinson (Rain Man) revient derrière la caméra avec une expérience nouvelle sur le plan technologique. S'essayant au «found fotage» afin d'accroitre considérablement le côté vrai/faux du scénario, il va pour cela, faire appel à pas moins de 21 supports numériques pour obtenir cet aboutissement. Un genre pas nouveau, qui fut déjà élaboré avec le culte Projet Blair Witch [REC], et Cloverfield. Différentes sources (caméra de télévision, Iphone, Caméra de surveillance, appareil photo, webcam…), pour un résultat qui fort logiquement fait balancer les cœurs. Point de linéarité dans la qualité, mais un jeu de chaise «vidéo» qui caractérise bien le langage visuel que distillent à outrance les amateurs sur les réseaux pour porter sur la première marche du podium, le côté «réaliste» du sujet développé. L'image Blu-ray ici va donc magnifiquement retranscrire l'aspect «brut de décoffrage» de l'image pour subvenir à l'immersion. Ne chercher pas l'ultra stylisé «clinquant», il n'a pas lieu d'être. C'est bien l'inverse dont il s'agit. Pas de juste-milieu, on aime… ou pas.


Critique sonore

Une expérience sonore qui se veut proche de l'image. Hyper réalise, distillant d'excellents effets stéréo avant et utilisant avec intelligence les voix surround. VO vs VF: Bien que proposant une belle dynamique, la version française oublie quelques éléments sonores, ou les réduits a des effets plus que timoré comme au chapitre 7 (1:00:07). La fontaine devient un simple robinet. VO only.


Conclusion technique

Le Found Footage on le sait, ne pousse pas la haute définition à son zénith. Ce parti pris esthétique se veut seulement proche de la réalité, tout en conservant ce côté «brut de décoffrage». Un choix qu'il faut avoir pris en considération si l'on ne veut pas être déçu. L'image sonore, proche du visuel, accompagne malicieusement le spectateur dans la peur. Un rendu efficace.


Suppléments

Suppléments présents: Making of Bande-annonce


Critique artistique

Barry Levinson s'offre un nouveau genre de mise en scène. Choisissant le registre "peur" pour étayer son récit, le choix s'avère payant si l'on s'immerge des les premiers instants. Un paris osé.


Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 5 Version Française 4 9 / 12 8.5 / 12
Verdict Bonus Artistique
17.5 / 24 Délaissé Intéressant dans son ensemble.

Par Sylvain Camps

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests