TEST BLU-RAY : Mad Max


Mad Max Warner Bros

A-B-C | All Zones Blu-ray 1080p 2.35:1 - Cinémascope AVC-MPEG4 DI - ?

Version Australienne Dolby Digital 5.1 0.64 Mb/s

Version Américaine DTS HD Master Audio 2.0 1.7 Mb/s

Autres pistes Allemand - Espagnol - Portugais - Autres
Sous-titres Français - Anglais - Allemand - Espagnol - Portugais - Autres
Sortie Blu-ray 04/09/2013
Awards Aucun

Peut-être moins -commerciale- que les mastodontes du genre "Star Wars", "Indiana Jones", et autres "Retour vers le Futur", la trilogie Mad Max se faisait attendre depuis quelque temps déjà. Après un second volet sorti dans un silence quasi-religieux, il était temps que les premières aventures de Max Rockatanski connaissent les joies du support blu-ray dans son intégralité. Vœux exécutés, c'est le mois de septembre 2013 qui répartit l'offrande dans les bacs.

Critique image

Ce premier volet signé George Miller est donc le bouc émissaire du banc de test. Disponible depuis quelque temps au pays de l'oncle Sam (05/10/2010), Mad Max avait porté de belles images avec lui dans sa valise. Confortable conservation du grain (avec une retouche DNR à bon escient), couleurs rafraichies, étalonnage singulier. De bons arguments pour un film à petit budget, qui avait tout pour se casser les dents.

Aujourd'hui sur nos terres, Warner Bros qui en est le distributeur, reprend le même master pour méduser la galerie tricolore. Reprenez les arguments élogieux ci-dessus, rajoutez-y de légers trous d'air qualitatifs, quelques plans difficiles pour finir l'addition (situation valable également sur l'édition américaine MGM). Les fameux gros plans signés Miller peuvent à la fois faire preuve d'impact significatif, comme de petites crispations à l'égard du loupé généré par certaines.

Globalement, ce premier volet s'en sort plutôt bien. Très bien même si l'on prend compte de la période de chrysalide. Rappelons-nous que les premières aventures du jeune Mad -Gibson- Max, avaient bénéficié de seulement 650 000$ de budget, pour des économies de tournages et de post-prod juste apocalyptiques (montage dans la chambre du producteur…). Pas parfaite, mais (très) loin d'être déplaisante. Une belle réussite.

Critique sonore

Bien qu'écrit 5.1 (V.O) au dos de la jaquette, sachez mesurer votre engouement. Le torticolis ce n'est pas pour cette fois. Comme bien des éditions, la sonorité «Dolby Surround 2.0» semble être la bonne appellation. L'équilibre fait preuve de combativité malgré ses origines monophoniques, l'ouverture frontale tient la route, la clarté d'ensemble se veut sympathique. Peut-être peut-on regretter un niveau d'enregistrement un poil bas.

VO vs VA vs VF:

Pas de piste Master Audio 5.1 pour la version originale australienne comme sur l'édition U.S signée MGM. Non, c'est la version américaine qui s'offre la panacée HD. Frappé d'un encodage Master Audio 2.0, l'écoute n'est pas des plus exceptionnelles. La centrale vampirise tous les canaux pour ne laisser que des miettes, notamment sur les canaux frontaux.

La version originale elle, habillée en 5.1, sonne plus large sur le plan multicanal, mais régresse légèrement sur la clarté (essentiellement), comparativement à son rendu HD disponible sur le Blu-ray U.S. Un peu plus étriqué certes, mais l'assise acoustique vis-à-vis du doublage américain est sans appel. Assurément la meilleure bande-son de cette édition.

Quant à notre version francophone, sa discrète utilisation monophonique donne satisfaction dans son registre et son emploi. Modeste, délivrant quelques saturations, mais convenable.

Conclusion technique

Ce premier volet en Blu-ray donne du poids et de l'importance à l'image. Il y a bien quelques baisses de régime, mais globalement, le niveau est très honorable.

Concernant la partie son, aucune piste ne brille sous le feu de l'excellence, mais aucune ne sombre dans la catastrophe. Convenable est le terme le plus approprié. Disons que la puissance des images (techniquement et artistiquement) ne trouve pas un aussi fort écho acoustique.

Pour les puristes, la version import (zone A seulement!) avec sa V.O 5.1 Master Audio, et son image identique à notre édition se veut être la meilleure de toutes. De gros regrets pour la section supplément avec une seule bande-annonce.

Suppléments

  • Bande-annonce

Critique artistique

Un film culte puissant et toujours aussi avant-gardiste!

Matériel de Test
Image PANASONIC TX-P50VT30E
Source Playstation 3 MZ (via Multiman)
Son DENON AVC-A11 XVA
Enceintes Ensemble Klipsch Quintet 2 (5.0) / Caisson : SUNFIRE The True Subwoofer Super Junior
Scan Disc
Taille Disque 23 074 293 028 bytes 
Taille Film 22 396 176 384 bytes 
Durée 1:33:10.876 
Total Bitrate 32,05 Mbps 
Encodage Vidéo MPEG-4 AVC Video / 24943 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1 
Encodage Audio - VO English / Dolby Digital Audio / 5.1 / 48 kHz / 640 kbps / DN -4dB
Encodage Audio - VA English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1714 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
Encodage Audio - VF French / Dolby Digital Audio / 1.0 / 48 kHz / 192 kbps / DN -4dB 

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Australienne 4 Version Américaine 3 7 / 12 9 / 12
Verdict Bonus Artistique
16 / 24 Délaissé Un très bon moment en perspective.

Les screenshots

Par Sylvain Camps

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests