TEST BLU-RAY : Treize Jours (Thirteen Days)


Treize Jours Metropolitan Export

A-B-C | All Zones Blu-ray 1080p 1.85:1 - Panoramique AVC-MPEG4 DI - ?

Version Anglaise DTS HD Master Audio 5.1 3 Mb/s

Version Française DTS HD Master Audio 5.1 2.9 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Français
Sortie Blu-ray 11/09/2013
Awards Aucun

Critique image

Après une belle édition DVD sortie le 25 juillet 2002 (édition double), voici que débarque le film de Roger Donaldson dans son écrin Blu-ray. Fort d'un transfert remarquable, Treize Jours force le destin afin de faire oublier l'image SD. Gagnant en autorité, le piqué saura satisfaire ce qui était déjà performant en 2002. Plus pointu, plus régulier et plus tranchant, le film gagne en profondeur. La sensation d'aplat s'oublie raisonnablement. À noter toutefois, quelques petites chutes superficielles. Astucieux mélange d'images du film et de stock-shot (le type d'éléments qui accroît sensiblement l'effet «histoire vraie»), les fameux «inserts» upscalés en 1080p passent plutôt bien à l'écran. La colorimétrie profite du côté historique pour implanter sur les moments clés, des séquences noir & blanc (assez classes il faut le dire) pour porter plus haut la dramaturgie ambiante. Sous l'encodage AVC, la trousse de coloriage s'avère plus soucieuse du travail à accomplir. Au final, Treize Jours franchit le cap haute définition avec ambition. Certes, ce n'est pas une démo, mais le gain fait acte de présence.


Critique sonore

Le thème ne laisse pas supposer un déferlement acoustique de premier ordre. Il s'agit majoritairement de subtilités, de suspens et de pesanteurs. Trois mots qui trouvent refuge dans ce mixage, avec une sympathique ambiophonie. La bureaucratie laisse tout de même paraitre quelques effets arrière identifiables. L'équilibre (très bon rendu de la bande originale) reste maitre de son destin, le niveau d'enregistrement fait plaisir à entendre, et quelques rondeurs LFE font part au destin. VO vs VF: En DVD, la version française avait eu les grâces du Dolby Digital et du DTS (1/2 débit). Elle seule… alors que sa grande sœur originale (D.D) possédait un rendu plus riche, plus fouillé et donc plus immersif. Comme quoi, l'encodage ne peut être tenu comme seul responsable du rendu. Tout rentre dans l'ordre ici, avec du Master Audio au menu pour tout le monde. Et une fois encore, la version originale gagne son duel. La version française a semble-t-il, fait un mauvais copié/collé de son homologue US (Moins précise, moins dynamique...). Dans un sens nous dirons tant mieux, le jeu des acteurs perd en crédibilité dans la langue de Molière. L'hésitation n'est finalement plus possible: version originale.


Conclusion technique

«Treize Jours» goutera finalement aux joies de la haute définition. Son passage en Blu-ray se fait sans accro, sans pour autant titiller les canons du genre. Une édition HD propre et sincère.


Suppléments

Reprise de l'édtion double DVD: - Commentaire audio de l'équipe du film : Roger Donaldson (réalisateur), Kevin Costner (producteur et acteur), David Self (scénariste), Michael De Luca (producteur exécutif), Armyan Bernstein (producteur) et Michael McAlister (superviseur des effets spéciaux) - Commentaire audio historique : Sergei Khrouchtchev, historien et fils de Nikita Khrouchtchev, Ernest R. May, écrivain et historien, Philip D. Zelikow, écrivain et historien, Pierre Salinger, attachée de presse du président et les archives audio de l'époque : John F. Kennedy, président des Etats-Unis, Kenneth O'Donnell, conseiller du président et Robert McNamara, secrétaire de la Défense Trois documentaires : - de l'Histoire à l'histoire : le making of (11') - Les protagonistes (28') - Les origines de la crise des missiles à Cuba (48') Les effets visuels : - introduction par le superviseur des effets spéciaux - les différentes étapes de création de la scène du survol de Cuba - 9 scènes coupées avec commentaire audio optionnel.


Critique artistique

Un Kevin Costner sérieux, un scénario prenant sur un moment clé du 20ème siècle. Dommage cependant qu'il ne s'agisse que du point de vue américain. Un bon film tout de même à (re) découvrir.


Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 5 Version Française 4.5 9.5 / 12 10.5 / 12
Verdict Bonus Artistique
20 / 24 Dans les règles Intéressant dans son ensemble.

Par Sylvain Camps

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests