TEST BLU-RAY : The Iceman


The Iceman Metropolitan Export

B Blu-ray 1080p 1.85:1 - Panoramique AVC-MPEG4 DI - ?

Version Anglaise DTS HD Master Audio 5.1 3.6 Mb/s

Version Française DTS HD Master Audio 5.1 3.5 Mb/s

Autres pistes Audio Description Français
Sous-titres Français
Sortie Blu-ray 09/10/2013
Awards Aucun

Critique image

Michael Shannon est loin d'avoir une gueule glamour, on le sait, mais son charisme, son regard, et son ahurissante passivité comportementale débouchent sur un charme dangereux. Une addiction fascinante, que l'image du troisième film d'Ariel Vromen imite parfaitement. Imparfaite, mais singulière, le rendu de The Iceman sonne charismatique. Température colorimétrique froide et automnale (merci les 70' s), noirs tantôt inflexibles tantôt grisonnants (perte de vitesse dans les intérieurs et en basses lumières), et piqué jouant de la molette plus/moins, soufflent le chaud et le froid de la perfection, mais en développe un effet cupidon intarissable. On peut être déçu par certains moments (les intérieurs!), mais impossible d'en décrocher.


Critique sonore

Sage en effets 5.1 ciblés, la bande-son de The Iceman possède tout de même de sérieux arguments à divulguer. Équilibre sécurisé, niveau d'enregistrement probant (une belle habitude chez l'éditeur), canal central à l'écoute de nos tympans exigeant, belles rondeurs des basses, et malgré tout, une ambiance environnementale valable. The Iceman vit pour de vrai. À noter pareillement, une dynamique notable et surtout une pesanteur acoustique (bien aidé par le puissant équilibre et le canal LFE) en parfaite adéquation avec la psychologie du tueur à gages. VO vs VF: Trop peu de différences pour choisir une version définitive. Tant mieux.


Conclusion technique

Peut-être imparfait à l'image, ce Blu-ray de The Iceman signé Metropolitan vaut franchement le détour. Le choix artistique pèse dans la balance pour nous faire basculer définitivement dans le positif. Partie sonore carrée.


Suppléments

Suppléments : - Les Coulisses (un brin opportunistes) (8') - Bandes-annonces: Dead Man Down Infiltré Un Grand Mariage Rampart Cogan - Killing them softly - Le film annonce VOST/VF


Critique artistique

Michael Shannon vampirise le film à lui tout seul. Fabuleux et inquiétant, il mène à lui seul notre contemplation jusqu'aux derniers instants. Choyé par une mise en scène à l'esthétique évidente (belle photographie!), The Iceman de Ariel Vromen reste trop spectateur de son personnage. Un parti pris aurait mené plus de débats.


Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 5.5 Version Française 5.5 11 / 12 10 / 12
Verdict Bonus Artistique
21 / 24 Délaissé Intéressant dans son ensemble.

Par Sylvain Camps

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests