TEST BLU-RAY : 11.6


11.6 Wildside Video

A-B-C | All Zones Blu-ray 1080p 2.35:1 - Cinémascope AVC-MPEG4 DI - ?

Version Française DTS HD Master Audio 5.1 2.5 Mb/s

Autres pistes Audio Description Français
Sous-titres Français sourds et malentendants
Sortie Blu-ray 07/08/2013
Awards Must Have

Critique image

"11.6" de Philippe Godeau se crédite d'argent et d'un brin d'or. Un rendu riche en somme ! Plongé dans la cité rhodanienne, le réalisateur joue habillement des tons argentés (très courant) et dorés (plus futile). Comme si la fortune et le rêve d'un épanouissement financier n'étaient finalement pas si loin. Cajolé par des noirs aussi puissants et malins que la casse de Toni Musulin, l'image possède cette atmosphère tendue qui confère à l'œuvre un impact immédiat. Le mal-être crispant est oppressant. À cela s'ajoute la colorimétrie qui voit sa répartie juteuse reléguée au bas fond, pour laisser s'exprimer la tristesse et l'incompréhension qui trotte dans la tête du héros malfrat tricolore de ce début de siècle. C'est froid et sans vie… sauf lorsque les couleurs primaires entrent dans la danse. Rendez-vous en Ferrari vers les sommets savoyards et italiens. On respire la sérénité et le bienêtre. Un œil fin pour compter les billets ! Le piqué, qui n'oublie pas de nous rendre la monnaie par son éloquence à grands coups de billets pour épater la galerie, sait se faire respecter et se déployer sans timidité . Ça rutile dans les moindres recoins, excepté lors des séquences à faible teneur lumineuse. Concernant cette dernière (la luminosité NDLR), qu'il s'agisse de Lyon, la Savoie et des intérieurs, son adaptation s'établit dans n'importe quelles circonstances. Un chèque visuel généreux qui accepte de se faire encaisser sans délai.


Critique sonore

Aussi surprenante soit-elle, cette bande-son n'est pas avare en effets… musicaux. De petits claquements incroyablement perceptibles en surround (chapitre 6 39'39) qui insufflent un peu plus l'oppression scénaristique. Les voix sortent avec décontraction et clarté. Et lorsque les quatre coins cardinaux s'engouffrent dans de belles plages de silence, la centrale se magnifie à coup d'octave. Le film en lui-même n'est cependant pas un top démo du multicanal, on ne lui en voudra pas, tant l'immersion se veut profonde et envoutante. Impossible de déconnecté.


Conclusion technique

11.6 mérite la distinction "must-have" avec respect. Un traitement de premier choix, que nous saluons dignement.


Suppléments

Suppléments : - "Le mystère Musulin" : entretien avec Christophe Cottet-Bretonnier (avocat de Toni Musulin) et Philipphe Godeau (26') - Bandes-annonces


Critique artistique

Même si cela manque de profondeur, la mise en scène tient en haleine. A voir.


Les notes

Piste 1 (VO) Audio Vidéo
Version Française 10 10 / 12 11.5 / 12
Verdict Bonus Artistique
21.5 / 24 Correct Intéressant dans son ensemble.

Par Sylvain Camps

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests