TEST BLU-RAY : Shadow Dancer


Shadow Dancer Wildside Video

B Blu-ray 1080p 2.35:1 - Cinémascope AVC-MPEG4 DI - ?

Version Anglaise DTS HD Master Audio 5.1 2.3 Mb/s

Version Française DTS HD Master Audio 5.1 2.2 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Français imposé
Sortie Blu-ray 06/06/2013
Awards Aucun

Critique image

Une image qui se veut très proche du sujet développé. Contexte difficile à rendu compliqué. Quid du comportement « Je dévoile une image à contre courant des monstres du genre », en voici un parfait exemple ! Noirs -gris- en basse lumière et peu profonds dans des situations simples, couleurs conjointement délavées, et bruit vidéo bien réel, se portent volontaire au spectacle crispant. Cette matière AVC, développe volontairement un charme indéniable, à qui veut bien s'imprégner du thème abordé. Le piqué sait se montrer présent, les couleurs primaires montrent de la passion (excellents bleu et rouge). On peut être surpris sur les premiers instants et faire une petite moue, mais passé cet accueil -glacial-, l'immersion sera votre, et vos yeux ne feront plus qu'un avec l'image. Croyez-nous, ça fonctionne! Attention toutefois, rendez-vous au chapitre 9 (54') pour apprécier l'excellence.


Critique sonore

Musique délicatement posée sur chacun des canaux. Cette dernière se veut cristalline et légère aux tympans. Les nombreux échanges sortent avec propreté et clarté. Concernant l'ambiance environnementale, elle est là et bien présente. Un brin discrète, un brin câline, mais on la compte bien 5.1 fois. VO vs VF : Peu d'écart entre les deux copines. Peut-être une restitution des voix plus homogène sur le spectacle frontale en version originale.


Conclusion technique

Dur sur le départ, mais très immersif par la suite, Shadow Dancer possède ce charme atypique, propre aux films travaillés sur le plan esthétique.


Suppléments

Suppléments : - Entretien avec James Marsh (26') - Making of (8') - Galerie photos - Entretien avec l'équipe du film : Andrea Risebourgh, Clive Owen, James March et Gillian Anderson (14')


Critique artistique

Comparé au surcoté La Taupe (incroyablement plébiscité), Shadow Dancer offre une dramaturgie profonde et perturbante. Sa réalisation pousse la spectateur dans une immersion addictive, dont le générique de fin permet de refaire surface. Une pépite!


Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 5 Version Française 5 10 / 12 9 / 12
Verdict Bonus Artistique
19 / 24 Correct Un très bon moment en perspective.

Par Sylvain Camps

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests