TEST BLU-RAY : Mon nom est Personne (Il mio nome è Nessuno)


Mon nom est Personne Studio Canal

B Blu-ray 1080p 2.35:1 - Cinémascope AVC-MPEG4 DI - ?

Version Anglaise DTS HD Master Audio 2.0 1.1 Mb/s

Version Française DTS HD Master Audio 2.0 1.2 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Français
Sortie Blu-ray 18/09/2012
Awards Aucun

Critique image

Surprenant c'est le mot. Alors oui, nous avons droit a de sympathiques chutes de frame, mais en pouvait-il être autrement? Quand on voit qu'il s'agit du master italien utilisé, on est en droit de se demander si l'idée 'conservation de patrimoine' leur traversait l'esprit à l'époque! En premier lieu on retiendra l'étalonnage qui fait tout même honneur. La colorimétrie tient son rang et permet d'apprécier certains détails comme le bleu incroyable des yeux de Terence Hill. Le teint orangé des acteurs trouve un excellent refuge dans cette définition HD. Le hâle de leur peau est tip top! Le découpage est également à l'honneur. Certaines séquences sont vraiment exqltantes comme ce plan au chapitre 2 (15'15). La maitrise y est réellement. l'arrivée de jack 'Henry Fonda' Beauregard sur les hauteurs affichent un découpage et une profondeur stupéfiantes (chapitre 4 29'55). 40 ans, loin d'être parfaite à cause de fréquentes baisses de niveau, la restauration de cet écrin Blu-Ray est quand même plus qu'un argument marketing. Il y a de quoi se régaler.


Critique sonore

Mix d'origine pour tout le monde. Point de remixage 5.1 ou autres joyeusetés du genre. On dira simplement que de la pommade a été passé afin de calmer les 40 ans affichés au compteur. Ça sent le 'noise réduction' c'est une évidence, si l'on s'en réfère au bandes-sons TV, le côté criard se veut moins virulent. Il n'en demeure pas moins présent malheureusement, aussi bien en version originale que sur notre doublage national. le message est tout de même clair. On peut lui reprocher un certain manque de souplesse (la partition de Ennio Morricone ou même certaines répliques agressent les tympans), mais rien d'alarmant compte tenu de l'âge. Du mono honorable mais pas inoubliable pour autant.


Conclusion technique

En terme 'restauration' on a connu mieux c'est un fait. Cependant l'implication et la qualité sont là et bien là. Surtout en ce qui concerne l'image. Pour le son, c'est mieux mais pas aussi brillant. Finalement, tout est question de budget (tout le monde n'a pas des millions de Dollars à investir) de conservation de pellicule... La partie supplément donne matière à l'enrichissement culturel.


Suppléments

Des suppléments très instructifs : - "Nobody is... Perfect" (55'31" - VOST) - Tonino Valerii et le western (12'19" - VOST) - Autour de Sergio Leone (49'17" - VOST) - Commentaire audio de Tonino Valerii (VOST) - Bande-annonce (3'18" - VF/VOST) - Bande-annonce (6'37" - VOST)


Critique artistique

Un genre qui n'existe malheureusement plus. Inimitable et indémodable. Du culte à l'état pure!


Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 4 Version Française 3.5 7.5 / 12 10.5 / 12
Verdict Bonus Artistique
18 / 24 Correct Exceptionnel !

Par Sylvain Camps

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests