TEST BLU-RAY : Les Immortels


Les Immortels Metropolitan Export

B Blu-ray 1080p 1.85:1 - Panoramique AVC-MPEG4 DI - ?

Version Anglaise DTS HD Master Audio 5.1 3.6 Mb/s

Version Française DTS HD Master Audio 5.1 3.4 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Français imposé - Français incrusté
Sortie Blu-ray 23/03/2012
Awards Démo Image - Démo Son VO

Critique image

Les Immortels fait partie de ces films à haute teneur artistique qui font la joie de la haute définition, lorsque les éditeurs s'en donnent les moyens. Métropolitan y a mis les moyens, et pas qu'un peu, une claque visuelle vous attend. Avec ses paysages grecs grandioses, les arrières plans sont extrêmement détaillés avec une photographie qui magnifie la profondeur de champ. La colorimétrie chaude à souhait, avec ses effets orangés, est superbe. Mais tout cela est possible grâce à la puissance du contraste, qui fleurte avec les dieux après le ras de marée de la mer d'huile... d'un noir abyssal et d'un rouge flamboyant !!!! On finira par un piqué renversant et un découpage d'une précision incroyable. Les gros plans sur les visages, décors ou personnages laissent sans voix, et les plans larges finissent le travail d'émerveillement. Compter les hommes de la légion 300m en contre bas ? Oui c'est possible !


Critique sonore

La partie sonore ne fait pas dans la demi-mesure, d'un niveau élevé, ça envoie du lourd. De plus, dynamique, clarté, précision et spatialisation seront au rendez-vous... de la version originale. Une fois n'est pas coutume, les différences VO/VF sur une édition récente de Metropolitan sont flagrantes. Si la version française reste plus que correcte pour du DTS-HD Master Audio, la centrale reste un peu en retrait, et un manque de clarté et de puissance des effets arrières se font entendre. Un changement à la volée vous rendra compte des fait dès le générique d'ouverture, ou lors des nombreux combats présents. La version anglaise est donc mieux équilibrée sur l'ensemble du 5.1, avec des effets à foison, une dynamique robuste et des grondements puissants. Évidement, tout ceci sans être au détriment des chocs métalliques et autres sons d'ambiance. Sacrée combat entre les dieux et les titans !


Conclusion technique

On touchait quasiment au sans faute si la version française avait réussi à se maintenir au niveau de sa compère anglaise. Pas mauvaise, loin de là, mais en dessous de la titanesque version originale. Niveau image, c'est un top démo béni des dieux qui vous attend, tout simplement.


Suppléments

Une partie supplément correcte. Bonus: - Un travail d'équipe (20'26) - Ce n'est pas un mythe (05'27) - Scènes coupées (33'27) - Bande annonce - Film annonce - Internet


Critique artistique

Si on enlève le coté artistique léché, il ne reste plus grand chose. Dommage, il y avait matière pour rendre une copie moins décousue !


Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 6 Version Française 4.5 10.5 / 12 12 / 12
Verdict Bonus Artistique
22.5 / 24 Correct Moyen.

Par Frédéric Tribolo