TEST BLU-RAY IMPORT : Les Funérailles des Roses (Bara no Sōretsu)


Les Funérailles des Roses BFI

B Blu-ray 1080p 1.37:1 AVC-MPEG4 DI - 4K

Version Japonaise PCM 2.0 2.3 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Anglais
Sortie Blu-ray 18/05/2020
Awards Démo Image

Le test

Une restauration 4K toujours aussi sublime...

La restauration 4K, effectuée par Arbelos/Cinelicious en 2017 et parue en France chez Carlotta en octobre 2019, est toujours aussi splendide et reste parmi les plus belles restaurations d'un film N&B des 60s que nous ayions pu voir récemment. L'image est très finement détaillée et avec un aspect naturel particulièrement convaincant et plaisant. A une poignée de plans près, le niveau de détails fins est excellent tout du long et la définition ne vacille jamais. 

L'étalonnage propose une image contrastée mais pas agressivement, jouant de façon convaincante avec les expérimentations du réalisateur. On trouve des noirs profonds mais ne paraissant pas bouchés, et des blancs assez lumineux et à la limite de l'écrétage mais sans aller jusque là.

Enfin, on retrouve une image immaculée et aussi parfaitement stabilisée (même si les marqueurs de changements de bobine ont été conservés/réincorporés).

L'encodage évite, comme en France, les soucis vus sur l'édition US et s'acquitte fort bien de son travail.

On notera 2 menues différences : une image très légèrement plus large (le disque français était à 1.356 là où le disque UK est à 1.369), et un grain très légèrement plus piqué.

NB : les captures 1 à 12 sont tirés de l'édition anglaise, les captures suivantes de l'édition française.

...mais une piste son qui l'est moins.

La piste son est de nouveau moins mémorable et plus typique. Elle reste correcte et reproduit bien les effets sonores d'ambiance, les dialogues et la musique mais le tout reste très plat et un peu sourd (sans doute à cause du traitement sonore fait lors de la restauration). Les dialogues sont légèrement voilés et l'ensemble fait finalemen tout simplement son âge.

Suppléments

Là où Carlotta avaient du opter pour des suppléments nouvellement créés plutôt qu'une reprise des bonus trouvables sur l'édition US (et notamment les 8 courts-métrages de Matsumoto), le BFI reprend au contraire le contenu éditorial de l'édition Cinelicious... et notamment les 8 courts-métrages du réalisateur !

Les suppléments sont sous-titrés uniquement en anglais (sauf mention contraire).

Blu-ray du film :

  • Commentaire audio de Chris Desjardins (anglais non sous-titré)
  • Bande-annonce originale du film (3 min 31, 1080p restauré)
  • Bande-annonce de la ressortie du film en 2017 (2 min 17, 1080p)

Blu-ray 2 : 8 courts-métrages de Toshio Matsumoto, tous restaurés, en 1080p et avec sous-titres anglais :

  • Nishijin (1961, 24 min 55)
  • The Song of Stone (1963, 24 min 29)
  • Ecstasis (1969, 11 min 08)
  • Metastasis (1971, 8 min 09)
  • Expansion (1972, 14 min 07)
  • Mona Lisa (1973, 3 min 02)
  • Siki Soku Ze Ku (1975, 7 min 47)
  • Atman (1975, 11 min 49)

Livret de 34 pages incluant un texte de 10 pages de Jim O Rourke (originellement paru dans l'édition anglaise DVD du film parue chez Masters of Cinema) recontextualisant notamment le film et Matsumoto dans l'industrie cinéma japonaise de l'époque, un texte de 4 pages d'Espen Bale analysant les thématiques du film, un texte de 4 pages de Hirofumi Sakamoto sur Matsumoto, et des notes sur chaque film et court-métrage par Hirofumi Sakamoto.

Les notes

Piste 1 (VO) Audio Vidéo
Version Japonaise 9 9 / 12 11 / 12
Verdict Bonus Artistique
20 / 24 Dans les règles Intéressant dans son ensemble.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests