TEST BLU-RAY IMPORT : Spring Night Summer Night


Spring Night Summer Night Indicator

A-B-C | All Zones Blu-ray 1080p 1.66:1 - Panoramique AVC-MPEG4 DI - 4K

Version Anglaise PCM 1.0 1.15 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Anglais sourds et malentendants
Sortie Blu-ray 25/05/2020
Awards Must Have

Le test

Une très jolie restauration 4K...

Spring Night Summer Night est édité ici à partir d'une nouvelle restauration 4K, celle soutenue (et probablement en partie financée) par Nicolas Winding Refn qui l'a ensuite mise en ligne sur sa plate-forme byNWR.com. Cette restauration a été effectuée par Peter Conheim et Ross Lipman à partir du négatif original 35mm du film, retrouvé par chance (et quasi entier !) en 2008 à la suite de l'inondation de l'université de l'Iowa.

Le résultat est visuellement excellent, redonnant vie au film en lui offrant une image très naturelle et très définie. On trouve en effet un rendu organique très appréciable et très détaillé, notamment dans les gros plans (mais pas que). La restauration a été faite avec soin et respect du matériel original, et parait ne pas avoir subi de traitement numérique inutile. Ainsi, le grain argentique est finement retranscrit (de façon assez typique des restaurations 4K/négatif bien faites), tandis le niveau de détails s'avère souvent élevé (captures 10, 14 et 15). Du très bon travail, assurément, dont seule une poignée de plans semble légèrement en retrait (capture 16).

L'étalonnage semble lui aussi convaincant et efficace. Sans chichi, il offre une palette de gris nuancée et dynamique, sachant trouver l'équilibre pour conserver un contraste suffisant mais éviter de trop pousser l'image. Le résultat parait fidèle au film et à ses conditions de tournage plutôt roots.

Enfin, hormis un très léger tremblement intermittent du cadre, l'image s'avère très stable et propre, et l'encodage ne faiblit pas.

...mais une piste son moins impressionnante.

La piste est assez typiquement plate, et même si le film se prête à un rendu sonore intimiste, l'ensemble parait tout de même parfois un peu étriqué et accuse légèrement son âge. Rien de rédhibitoire cependant.

Suppléments

Indicator offre un package plus que complet, entre "making of", modules rétrospectifs et courts-métrages du réalisateur ! Tous les bonus sont en anglais non sous-titré (sauf les coulisses du tournage, muets).

  • Spring Night Summer Night: 50 Years Later (24 min 23, 1080p, 2020) : documentaire rétrospectif réalisé par Glenn Litton, et avec les participations de Joseph L. Anderson, Franklin Miller, John Crawford, Ted Heimerdinger, Larue Hall etTom Peterson
  • I’m Goin’ to Straitsville (14 min 07, 1080p, 2020) : documentaire revenant sur les lieux du tournage du film à Columbus, Ohio, avec Franklin et Judy Miller et Peter Conheim
  • In the Middle of the Nights: From Arthouse to Grindhouse and Back Again (13 min 19, 1080p, 2020) : essai vidéo de Ross Lipman comparant le montage cinéma du film avec son remontage "sexploitation" nommé Miss Jessica Is Pregnant
  • Cleveland Cinematheque Q&A (47 min 15, 1080p, 2016) : séance de questions-réponses avec l'équipe du film
  • 16mm Behind-the-Scenes Footage (1h 02 min 57, 1080p, muet, 1967) : coulisses du tournage, avec commentaire audio optionnel de Franklin Miller et Peter Conheim
  • 3 courts-métrages de Joseph L. Anderson, composant la Bluegrass Trilogy : Football As It Is Played Today (5 min 40, 1080p, 1961), How Swived (5 min 26, 1080p, 1962) et Cheers (5 min 06, 1080p, 1963)
  • Galerie photos
  • Livret de 40 pages contenant un nouveau texte de 7 pages par Ian Mantgani sur le film, un nouvel article de 3 pages par Glenn Litton sur Joseph L. Anderson et le film, un nouveau texte de 5 pages par Peter Conheim sur la restauration du film, un nouveau texte de 4 pages par Jeff Billington sur la carrière de distributeur de Joseph L. Brenner (responsable du remontage du film dans une version sexploitation) et enfin un nouvel article de 2 pages par Peter Conheim sur la Bluegrass Trilogy

Les notes

Piste 1 (VO) Audio Vidéo
Version Anglaise 9 9 / 12 10.5 / 12
Verdict Bonus Artistique
19.5 / 24 Le Nirvana Un très bon moment en perspective.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests