TEST BLU-RAY IMPORT : The Emperor's Naked Army Marches On (Yuki Yukite Shingun)


The Emperor's Naked Army Marches On Indisponible

A-B-C | All Zones Blu-ray 1080p 1.55:1 - Respecté - 16/9 AVC-MPEG4 DI - ?

Version Japonaise PCM 2.0 1.53 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Anglais
Sortie Blu-ray 11/11/2019
Awards Aucun

Le test

Un upgrade HD palpable malgré des limites visibles...

Tourné semble-t-il en 16mm et ici présenté à partir d'un master HD paraissant assez récent, The Emperor's Naked Army Marches On offre une image plutôt correcte mais qui semble tout de même un peu limitée.

Dans l'ensemble, le bond HD est palpable et il est certain que toute précédente édition DVD du documentaire est battue. La définition est très correcte, avec une image certes un peu douce mais pourvue d'un piqué confortable. Les détails les plus fins peinent cependant à ressortir et de nombreux plans sont tout de même en retrait sur ce point là. Le grain se fait très TRES présent, comme si tout le film avait été tourné avec un zoom optique enclenché. Il est intéressant de constater en fin de film qu'une poignée de minutes (autour d'1h45) n'ont pas cet aspect là et ont un rendu beaucoup plus "classique" (captures 11 et 12). Cela étant écrit, difficile de savoir ce qui provient du tournage d'origine et ce qui est du à un scan HD limité ou plus ancien qu'il n'y parait.

L'étalonnage est convaincant, quoique peut-être un tout petit clair. Cependant, les couleurs paraissent bien restituées, et le contraste et la luminosité globalement bien ajustés, sans noirs bouchés ni blancs brûlés.

Enfin, l'image est très stable et plutôt propre (uniquement une petite poignée de poussières a réussi à passer). L'encodage s'en sort plutôt bien, mais on a connu plus transparent (capture 5).

Ainsi, même si quelques limites se font sentir, l'upgrade HD est largement palpable et les conditions de visionnage plus que confortables.

...et une piste son très correcte malgré un souffle audible.

Le principal problème de la piste son est un souffle facilement audible. Compte tenu du caractère documentaire et plutôt bavard du film, cela peut gêner un peu par endroits. Hormis ce point, le rendu sonore est très correct. Les dialogues sont clairs et intelligibles et le mixage parait efficace à éviter qu'ils ne soient parfois noyés dans les bruits environnants.

Suppléments

Peu de suppléments, mais ils sont plutôt longs, puisqu'on trouve une nouvelle interview de Kazuo Hara (27 min 17, 1080p, japonais sous-titré anglais) ainsi qu'une masterclass de Kazuo Hara enregistrée au 2018 Open City Documentary Festival (39 min 31, 1080p, anglais non sous-titré). On regrettera cependant que la masterclass n'ait pas été remontée pour éliminer les longs moments de traduction.

L'édition contient aussi un livret de 20 pages contenant un nouveau texte de 4 pages de Tony Rayns sur le film, un autre de 3 pages de Jason Wood de nouveau sur le film, et enfin un retour en 5 pages signées Abé Mark Nomes sur la surprenante rencontre entre Kazuo Hara et Michael Moore en 2004.

Les notes

Piste 1 (VO) Audio Vidéo
Version Japonaise 9 9 / 12 9.5 / 12
Verdict Bonus Artistique
18.5 / 24 Dans les règles Un très bon moment en perspective.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests