TEST BLU-RAY IMPORT : Moulin Rouge


Moulin Rouge BFI

B Blu-ray 1080p 1.37:1 AVC-MPEG4 DI - 4K

Version Anglaise PCM 2.0 2.3 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Anglais sourds et malentendants
Sortie Blu-ray 18/11/2019
Awards Must Have

Le test

Une très jolie restauration 4K...

Moulin Rouge a bénéficié d'une toute récente (2018-2019) restauration 4K effectuée par Cineric (ex-Fotokem) à partir du négatif original 35mm 3-bandes Technicolor, avec Grover Crisp comme consultant technique.

Si la précédente copie exploitée en France par Elephant était plutôt correcte (loin de certains films Technicolor aux couleurs mal alignées, notamment), il est clair que la nouvelle restauration 4K offre un bond notable en avant, tant au niveau de la texture de l'image que du rendu des couleurs. Niveau définition et précision, la restauration offre en effet un rendu affiné, typique des restaurations 4K bien que logiquement affecté par l'utilisation récurrente de filtres de diffusion donnant un aspect vaporeux à l'image. La qualité reste cependant plus que compétente, avec une précision de tous les instants, permettant notamment d'apprécier les détails des très nombreux costumes utilisés dans le film. Aucun filtrage numérique ne vient entâcher le rendu naturel de l'image, hormis peut-être sur quelques plans plus sombres (notamment ceux en extérieur nuit), qui paraissent un peu plus lisses.

Les couleurs resplendissent aussi et permettent de rendre compte à la fois de la beauté du Technicolor mais aussi du travail de Huston et son équipe pour aller à l'encontre de cette beauté. L'utilisation de filtres de diffusion voile légèrement l'image sans pour autant atténuer cette palette typique du procédé 3-bandes (captures 2 et 13), tandis que certains plans démontrent une réussite à ponctuellement à affadir les couleurs (captures 8 et 12). L'aspect parfois verdâtre de l'ancienne copie a en tout cas disparu pour laisser place à un étalonnage plus neutre mais plus dynamique, collant peut-être parfois un tout petit peu trop les noirs, mais autrement très convaincant et plaisant à l'oeil.

Enfin, à une minuscule poignée de poussières résiduelles, l'image est immaculée. Elle a aussi été parfaitement stabilisée.

L'encodage est très satisfaisant, et il faudra plus que zoomer pour percevoir sa restitution légèrement électronique du grain argentique très fin (captures 1 et 3).

...mais une piste son un peu plus timorée.

La piste son est un peu moins convaincante, bien que permettant de suivre sans problème le film. Il faudra déjà monter assez nettement le volume du film, car elle souffre d'un sous-mixage général assez notable. Passé cela, elle offre des prestations acoustiques correctes mais peu mémorables. Elle sonne en fait un peu trop grave et plutôt étriquée, ce qui peine d'un côté à soutenir l'ampleur du numéro musical introductif (et la bande originale du film en général, mais aussi à aider à l'intelligibilité des dialogues. Pousser encore un peu le son remédie en partie à cela, du fait qu'aucun souffle ou saturation ne viennent gêner, mais cela manque globalement de punch.

Suppléments

On aurait aimé des bonus tournés directement vers le film, mais comme souvent, le BFI a opté pour des suppléments plus contextuels, d'un côté autour du Paris du début de 20e siècle et de l'autre les dessins et caricatures éclair dans le style de Toulouse-Lautrec.

Les bonus vidéo sont muets et donc accessibles aux non-anglophones. Le commentaire audio est par contre en anglais non sous-titré.

  • Images of Paris in Silent Film (18 min 02, 1080p, non restaurés) : sélection de 5 courts-métrages d'une minute et un court-métrage de 12 minutes, tournés entre 1900 et 1925, et reflétant divers lieux parisiens de l'époque.
  • Lightning Sketches: Posters, Printing and Caricatures in Silent Film (20 min 03, 1080p, non restaurés) : 7 courts-métrages autour du dessin instantané, tournés entre 1895 et 1915
  • Lautrec (5 min 47, 1080p, en très bon état) : court-métrage animé, réalisé par Geoff Dunbar en 1974 et inspiré des carnets de croquis de Lautrec
  • Nouveau commentaire audio par Angela Allen (collaboratrice récurrente de John Huston et superviseuse de la continuité sur Moulin Rouge)
  • Galerie d'images
  • Livret de 26 pages contenant un texte de 6 pages de John Oliver sur le film, 4 pages de biographie de John Huston par Dr Josephine Botting, et 7 pages détaillant les différents bonus (notamment les courts) inclus dans cette édition

Les notes

Piste 1 Audio Vidéo
Version Anglaise 8.5 8.5 / 12 10.5 / 12
Verdict Bonus Artistique
19 / 24 Dans les règles Intéressant dans son ensemble.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests