TEST BLU-RAY IMPORT : Hardcore


Hardcore Indicator

A-B-C | All Zones Blu-ray 1080p 1.85:1 - Panoramique AVC-MPEG4 DI - ?

Version Anglaise PCM 1.0 1.15 Mb/s

Autres pistes Musicales
Sous-titres Anglais sourds et malentendants
Sortie Blu-ray 22/05/2017
Awards Must Have

Le test

Fort d’une récente restauration 4K effectuée à partir du négatif original 35mm, le Blu-ray de Hardcore offre une excellente image.

Le film et sa photographie régulièrement fluo trouvent ici un bel écrin et un confort de visionnage indéniable, grâce à une image ciselée, précise, naturelle et pourvue d’un grain typique parfaitement retranscrit.

Ici, ce sont les plans les plus rapprochés qui sont les plus plaisants. Les détails faciaux sont appuyés par la propreté et le naturel de la restauration, ainsi que par la retranscription convaincante de la photographie et ses élans colorés (capture 18), sans souci de luminosité ou de contraste.

Le cadre a aussi été parfaitement stabilisé, et l’encodage ne laisse afficher aucun problème notable.

Difficile de trouver ici à redire.

 

La VO 1.0 impressionne moins. Plus quelconque dans son rendu, elle souffre notamment d'un niveau général trop bas (il faudra monter le volume plus que d'habitude) et de dialogues souvent un peu sourds. Cependant, elle reste décente dans sa dynamique ainsi que dans son aspect général. La musique de Jack Nitzsche est notamment bien retranscrite. La piste est aussi plutôt propre, et ne souffre pas d'un filtrage excessif.

 

Comme souvent maintenant, Indicator a été pioché à droite à gauche pour proposer un maximum de compléments.

On retrouve ainsi la piste musicale isolée (LPCM 2.0) en provenance du disque US, une interview (malheureusement assez superficielle) de 2004 du chef opérateur Michael Chapman (9 min 06, 1080p), un interview audio de Paul Schrader de 1993 (proposée en commentaire audio, même si elle ne dure que 85 minutes), un extrait d'un nouveau documentaire sur le compositeur Jack Nitzsche (22 min 25, 1080p), la bande annonce originale du film (1 min 21, 1080p) et une galerie photos.

Tous ces suppléments sont en anglais non sous-titré.

Par rapport à l'édition US éditée par Twilight Time, on notera cependant l'absence des 2 commentaires audio qu’elle possède : un avec Paul Schrader, l’autre avec les historiens du cinéma Eddy Friedfeld, Lee Pfeiffer et Paul Scrabo.

Enfin, on trouve l'habituel livret, ici de 32 pages, contenant un texte de 5 pages de Brad Stevens où il analyse les thématiques du film, et une interview de 13 pages de Paul Schrader (datant d'août 1979 et publiée originellement dans Focus on Film).

Les notes

Piste 1 (VO) Audio Vidéo
Version Anglaise 9 9 / 12 11.5 / 12
Verdict Bonus Artistique
20.5 / 24 Le Nirvana Un très bon moment en perspective.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello