TEST BLU-RAY IMPORT Vampire, vous avez dit vampire? (Fright Night)

Vampire, vous avez dit vampire?

A-B Blu-ray 1080p 2.35:1 - Cinémascope AVC-MPEG4

Version Anglaise PCM 2.0 2.3 Mb/s

Autres pistes Anglais
Sous-titres Anglais sourds et malentendants
Sortie Blu-ray 30/12/2016
Awards Must Have

Le test

Eureka exploite dans ce Steelbook (déjà épuisé, mais qui ressortira le 27 mars 2017 dans une édition standard, uniquement dépourvue du livret) une restauration 4K made in Sony. Il n’y a pas particulièrement de surprise devant le résultat que cette restauration offre, car Twilight Time aux USA et Sony eux-mêmes en Europe ont déjà édité Fright Night en Blu-ray à partir de cette restauration 4K.

Le résultat visuel est tout à fait honorable, même si ce n’est pas la restauration la plus impressionnante de l’histoire. Que ce soit côté propreté ou stabilité, la restauration a permis d’éliminer de façon rigoureuse les outrages du temps. Le rendu est aussi très naturel, visiblement sans filtrage numérique superflu, ce qui permet à l’image de convoyer un aspect visuel filmique plaisant. L’étalonnage parait efficace, notamment car les séquences les plus sombres ne paraissent pas être bouchées.

Seul le piqué de l’image est un peu en deçà des attentes : si celui-ci reste très correct, la patine du film semble ne pas être propice à obtenir une image extrêmement pointue ou un piqué très poussé. Le niveau de détails reste élevé, et la définition générale supporte amplement un upgrade HD facilement visible à l’écran, mais c’est simplement légèrement plus doux que de nombreuses autres restaurations 4K. Cela provient peut-être du type de pellicule utilisée durant le tournage.

 

2 pistes sons sont proposées : LPCM 2.0 et DTS HD MA 5.1.

Les 2 pistes sont propres et globalement pourvues d’une dynamique correcte et d’un mixage assez équilibré. Ce ne sont pas deux pistes de compétition, loin de là, mais elles font plutôt honnêtement le travail, offrant des prestations sonores relativement confortables.

Au choix, on conseillera de regarder le film en 2.0 grâce à une meilleure intégration des dialogues. En 5.1, ces derniers semblent régulièrement un peu en retrait, ce qui donne un aspect creux à la piste. Qui plus est, la spatialisation n’est pas particulièrement exhaustive (hormis, comme souvent, la bande originale et quelques effets sonores isolés). La piste 2.0 est un peu plus punchy. La différence n’est pas extrême non plus, chacun devrait donc trouver son bonheur.

 

Le principal attrait de cette édition britannique est sa quantité assez phénoménale de suppléments. Certes, on perd quelques suppléments par rapport à l’édition US (de toute manière épuisée) : la bande originale isolée et 2 commentaires audio (ainsi que le livret contenant les notes de Julie Kirgo). Cependant, tous les bonus vidéos de cette édition US sont repris et Eureka y ajoutent en plus 3 autres suppléments vidéos (40 minutes à eux trois) et surtout une version de presque 2h30 du documentaire You're So Cool, Brewster! (ne conservant, en gros, que les segments centrés sur le 1er film). Ces nouveaux suppléments sont indiqués ici par une *. Tous sont en anglais non sous-titré.

Au total, on trouve ainsi :

* You're So Cool, Brewster! (2h 26 min 42, 1080p) : remontage du documentaire sur la franchise Fright Night, centré pour cette édition uniquement sur le 1er film (le documentaire original dure 3h 37)

* What is Fright Night (10 min 42, 1080p) : module sur le film constitué d’interviews de l’équipe du film décrivant assez globalement la genèse du film, sa tonalité, etc

* Tom Holland : Writing Horror (8 min 55, 1080p) : module sur le réalisateur

* Rowdy McDowall : From Apes to Bats (20 min 53, 1080p) : module sur l’acteur, constitué d’images d’archives et d’interviews de l’équipe du film

Fear Fest 2 2008 (54 min 32, 480i) : séance de questions – réponses avec l’équipe du film dans le cadre de la convention Fear Fest 2 qui s’est tenue à Dallas en mars 2008

Shock Till You Drop Present Choice Cuts with Tom Holland and Ryan Turek (28 min 18, 1080i) : interviews de Tom Holland et Ryan Turek sur le film

Le kit de promo d’archives (1h 33 min 59, 480i), contenant des images des coulisses du tournage, des interviews etc. C’est techniquement d’époque, donc dans une qualité relativement exécrable

Galerie photos (1 min 03, 1080p) contenant notamment des images d’objets du tournage, tirées de la collection personnelle de Tom Holland

Bandes annonces du film (1 min 23 + 1 min 26, 1080p)

Le Steelbook contient en plus un livret de 24 pages avec un article de 13 pages de Craig Ian Mann sur le film.

Les notes

Piste 1 (VO) Note Son Note Image Verdict Bonus Artistique
Version Anglaise 9.5 9.5 / 12 9.5 / 12 19 / 24 Le Nirvana Un très bon moment en perspective.

Les screenshots

Rémy Pignatiello

Laissez un commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous afin de laisser un commentaire.