TEST BLU-RAY IMPORT : Swiss Army Man


Swiss Army Man Lionsgate

A Blu-ray 1080p 2.40:1 - Cinémascope AVC-MPEG4 DI - 2K

Version Anglaise Dolby Atmos - Dolby True HD 7.1 7.2 Mb/s

Autres pistes Anglais
Sous-titres Anglais - Espagnol
Sortie Blu-ray 04/10/2016
Awards Aucun

Le test

Malgré son côté profondément Indie, Swiss Army Man possède un rendu exemplaire en HD. Pour sûr, nous ne sommes pas en face d’un blockbuster léché genre Warcraft, mais le film ne démérite pas en Blu-ray.

La photographie du film parait fidèlement restituée en vidéo avec un couple contraste / luminosité convaincant. On notera cependant un rendu assez numérique, notamment lors des séquences « en haute mer ». Pour le reste, le disque offre un excellent confort de visionnage, notamment dans les détails faciaux sur les acteurs (ce qui permet de profiter du jeu tout en grimaces de Daniel Radcliffe). Les décors ne sont pas en reste avec une profondeur de champ bien retranscrite, permettant aux arrière plans de conserver une définition plus qu’appréciable. Ainsi, le rendu HD est clair et net dès les premiers instants.

Enfin, l’encodage apparait solide et ne laisse pas entrevoir de soucis de compression.

 

Côté son, ça ne rigole pas puisque le film au cadavre péteur de Harry Potter s’est vu offrir un mixage en Dolby Atmos (rien que ça).

Force est de constater que même en écoute « seulement » 5.1, la piste son proposée sur le Blu-ray est diablement efficace. Evidemment, nous ne sommes pas (à nouveau) face à un monstre de puissance brute, mais cela n’empêche nullement la piste de démontrer de nombreuses qualités. Sa dynamique en particulier est assez impressionnante, notamment quand la bande originale s’amplifie. Ces passages musicaux profitent alors d’une ampleur très efficace. Le reste du mixage est très subtil dans le placement des effets surrounds sur l’ensemble de l’environnement. Seuls les dialogues restent tout de même assez fortement ancrés sur la scène avant.

A noter que le film embarque aussi une piste DD 5.1 (640 kbps) présentant le film sans musique. La piste s’ouvre sur une introduction des réalisateurs expliquant l’existence de cette piste : lors du mixage du film, ils se sont rendus compte à quel point le film paraissait encore plus stupide sans musique et ont donc décidé de proposer aux spectateurs de tester cette version encore plus hilarante du film. Cela implique notamment de voir les acteurs se mettre à chanter quelques notes de façon aléatoire ainsi qu’une séquence de film composée d’acteurs se regardant fixement et bizarrement les uns les autres avant de regarder fixement et bizarrement un cadavre péteur.(et ces séquences sont effectivement particulièrement bizarres sans la musique).

 

Côté suppléments, le film embarque là aussi pas mal de matériel (on sent le film servant de fer de lance à toute une industrie du film indépendant). Tous les suppléments sont en anglais non sous-titré.

Séance de questions-réponses avec les réalisateurs du film (66 min 45, 1080p)

Making of (16 min 42, 1080p) : assez générique dans les éléments abordés mais pas trop promo ni langue de bois

5 scènes coupées (9 min 11, 1080p), dont rien de particulièrement mémorable hormis l’extension de la discussion sur les fétichistes

Très court module (3 min 14, 1080p) sur la création d’un mannequin ressemblant à Daniel Radcliffe

Commentaire audio des réalisateurs, du directeur artistique et du mixeur sonore du film

Les notes

Piste 1 (VO) Audio Vidéo
Version Anglaise 11.5 11.5 / 12 11.5 / 12
Verdict Bonus Artistique
23 / 24 Dans les règles Un très bon moment en perspective.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello