TEST BLU-RAY IMPORT : Satan's Blade


Satan's Blade Arrow Films

A-B-C | All Zones Blu-ray 1080p 1.85:1 - Panoramique AVC-MPEG4 DI - ?

Version Anglaise PCM 1.0 0.768 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Anglais sourds et malentendants
Sortie Blu-ray 11/07/2016
Awards Aucun

Le test

Satan's Blade est ce qu'il est : un film tourné avec 3 bouts de ficelle (voire moins) pour un résultat visuel rappelant constamment cet état de fait.

Les informations sur les éléments utilisés sont indisponibles, tout ce que l'on sait est que la restauration semble être relativement récente (2014 - 2015) et que l'étalonnage a été effectué par le réalisateur lui-même.

Il ne faudra pas pour autant espérer de miracle : le Blu Ray conserve une image assez abîmée, régulièrement parsemée de poussières en tout genre, ainsi que quelques rayures verticales ci et là. La stabilité des couleurs est régulièrement mise à mal à travers des fluctuations colorimétriques régulières.

Le niveau de détails est limité, même si on ressent l'upgrade HD dans les scènes d'intérieur (les plus éclairées) grâce à une certaine définition. Pour autant, l'étalonnage beaucoup trop clair donne au film un aspect encore plus cheap qu'il ne l'est déjà, achevant de le niveler par le bas au niveau d'un TV Film qui aurait dégénéré.

Les scènes d'extérieur virent tour à tour au vert ou au bleu, en fonction. Difficile de dire si c'est volontaire ou non, mais là aussi, l'inconsistance de l'étalonnage n'aide pas.

Cependant, un bon point : le film est proposé dans des formats d'image beaucoup moins discutables que le Blu Ray US.

NB : le film est aussi proposé au format 1.33. L'encodage vidéo et audio est tout à fait équivalent à celui de la version 1.85. Par contre, contrairement à celle-ci, aucun sous-titre n'est proposé.

 

Le son est du même acabit : légèrement sous-mixée, la piste est surtout très étriquée et relativement abîmée (scratches, souffle, craquements, la totale).

 

Vous n'en avez pas eu assez avec le film ? On vous conseille de jeter un coup d'oeil aux suppléments, notamment vidéo.

Commentaire audio de The Hysteria Continues

Interview du réalisateur (16 min 08, 1080p, upscalé)

Remembering Satan's Blade (32 min 44, 480i) (étrangement aussi présent sur le disque en 1080p upscalé mais inaccessible via le menu) : module où le réalisateur présente des objets dérivés du film

Les 2 suppléments vidéo sont absolument sidérants, des expériences dignes qualitativement du film lui-même. L'interview du réalisateur passe encore, même si on ne peut pas dire que ce dernier fasse dans la langue de bois : malgré un rythme à faire pâlir un épisode de Derrick, on y apprend surtout que tout le monde dans l'industrie veut avant tout faire du pognon... le réalisateur inclus !

Mais c'est le module sur les objets dérivés qui vaut son pesant de cacahuètes. Filmé avec une absence totale de logique professionnelle, sans aucun montage et avec une femme étrange en arrière-plan (à la vivacité digne d'une nature morte), on y voit le réalisateur, visiblement enthousiaste à l'idée de nous montrer ces objets qu'il a conservé précieusement, composer avec un cameraman totalement incapable de filmer correctement les objets en question, zoomant puis dézoomant en dépit de tout bon sens, et visiblement incapable de communiquer avec le réalisateur sur la bonne obtention des images. En résulte une vidéo interminable (car Castillo Jr n'a pas non plus 15 000 objets à montrer), d'un professionnalisme complètement absent, et qui nous ferait presque avoir de la peine pour le réalisateur tellement c'est mal foutu. On ne peut qu'espérer que l'équipe derrière ce module a depuis changé de métier...

Reste enfin un livret de 24 pages, contenant un texte de 5 pages de Brian Albright sur le film en général (son financement, son tournage, sa sortie, etc).

Les notes

Piste 1 (VO) Audio Vidéo
Version Anglaise 7.5 7.5 / 12 7.5 / 12
Verdict Bonus Artistique
15 / 24 Correct Maladroit sur de nombreux points.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello