TEST BLU-RAY IMPORT : Suture


Suture Arrow Films

A-B-C | All Zones Blu-ray 1080p 2.35:1 - Cinémascope AVC-MPEG4 DI - ?

Version Anglaise PCM 2.0 1.536 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Anglais sourds et malentendants
Sortie Blu-ray 04/07/2016
Awards Aucun

Le test

L'âge relativement récent du film n'a pas empêché Arrow de commissionner une restauration 4K (rien de moins !) effectuée à partir du négatif original 35mm. La numérisation a été effectuée par Prasad Burbank et la restauration par Deluxe Londres. L'étalonnage a été finalisé sous supervision des réalisateurs, qui ont d'ailleurs approuvé la restauration finale.

Visuellement, avec son noir et blanc tranché et son image au rendu argentique naturellement retranscrit, le Blu Ray fait très forte impression. Le niveau de détails est excellent, l'étalonnage aux petits oignons et l'image a été impeccablement stabilisée et nettoyée. Les gros plans sur les acteurs sont probablement les plans les plus impressionnants de par leur définition et la précision qui nous est offerte.

Le livret contient aussi une note intéressante, révélant que de la postérisation intermittente a été découverte durant l'étalonnage de la restauration, et qu'elle provient selon toute vraisemblance du tirage du négatif original et n'a pas pu être corrigée. Cependant, difficile de déceler notablement ce défaut à l'écran et il est fort probable qu'il ne gênera finalement pas grand monde.

Pas de soucis de compression à noter.

 

La piste son 2.0 impressionne moins, même si elle est correctement le boulot. Le rendu sonore est assez ouvert (même s'il reste assez plat), avec des dialogues clairs et intelligibles. La piste est propre, sans souffle notable ni défauts du type craquements. Rien de mémorable, donc, mais un résultat tout à fait solide.

 

Côté bonus, l'édition ne paie pas de mine mais est assez exhaustive malgré tout, notamment grâce à l'implication du duo de réalisateurs, qu'on retrouve un peu partout dans les suppléments.

On les retrouve en effet dans un commentaire audio, dans un making of (32 min 25, 1080p) (en fait un ensemble d'interviews où l'on retrouve aussi les 3 acteurs principaux du film, le directeur de la photo, le compositeur, la monteuse et la designeure de production - mais pas Steven Soderbergh contrairement à ce qui est annoncé - ) et enfin à travers la présentation de leur court-métrage Bird Past (27 min 31, 1080p).

On trouve aussi 3 scènes coupées (1 min 07 + 49 sec + 1 min 47, 1080p) accompagnées d'un commentaire audio optionnel des réalisateurs, les bandes annonces US (2 min 07, 1080p) et Européenne (1 min 38, 1080p) du film, et enfin une galerie photos (1080p).

Tous les suppléments sont en anglais non sous-titré.

Comme toujours avec Arrow, on trouve aussi un livret, ici de 32 pages et composé d'un nouveau texte de 4 pages par Philippe Garnier, un texte de 5 pages de Jonathan Romney, 4 double-pages discutant 4 plans particulièrement symboliques du film, et enfin 4 pages de critiques d'époque.

Les notes

Piste 1 (VO) Audio Vidéo
Version Anglaise 9.5 9.5 / 12 11.5 / 12
Verdict Bonus Artistique
21 / 24 Le Nirvana Intéressant dans son ensemble.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello