TEST BLU-RAY IMPORT : The Jacques Rivette Collection


The Jacques Rivette Collection Arrow Films

B Blu-ray 1080p 1.37:1 AVC-MPEG4 DI - ?

Version Française PCM 1.0 0.768 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Anglais
Sortie Blu-ray 18/01/2016
Awards Must Have - Démo Restauration

Le test

Out 1 a été filmé en 16mm, et cela se voit. Le film a été parfaitement restauré, et cela se voit aussi.

Numérisé en 6K (2 passes 3K) puis restauré en 2K (avec le support de Pierre-William Glenn pour l’étalonnage), Out 1 profite d’une édition Blu Ray de haute volée.

Évacuons d’emblée la question : les coffrets français, US et UK partagent les mêmes encodages, tous effectués par David Mackenzie. Il y a une répartition légèrement différente du contenu entre le coffret UK et les coffrets Carlotta France et US pour Out 1, mais ça s’arrête là. Par contre (et c’est la raison du choix du coffret UK pour ce test, et non du coffret Carlotta), Arrow a aussi pu sécuriser les droits de 3 films supplémentaires de Jacques Rivette, eux aussi restaurés en 2K : Duelle, Noroît et Merry-Go-Round. Chaque film supplémentaire possède son propre Blu Ray, tout comme Spectre qui est placé sur un Blu Ray dédié.

Visuellement, l'ensemble des films profitent de splendides restaurations. Tout n'est pas indéniablement parfait cependant : il y a 2-3 images avec des erreurs d'encodage sur Out 1 (épisode 5 à 3 min 52, sur Spectre à 1h 06 min 30), et la colorimétrie des 3 films supplémentaires ne ressemblent pas du tout à celle trouvables sur les précédentes éditions DVD, au point où on peut se demander laquelle est la bonne (la rumeur dit que William Lubtchansky avait supervisé celle du coffret DVD français, là où Pierre William-Glenn a officiellement expliqué avoir légèrement touché la colorimétrie de Out 1 pour un rendu plus jaune un peu plus moderne).

Cependant, il serait dommage de s'arrêter sur ces points tant l'image offerte ici est indéniablement impressionnante. Out 1, en particulier, offre un rendu filmique vibrant très impressionnant. Le grain intense, du au tournage en 16mm, est impeccablement retranscrit par un encodage solide effectué par David Mackenzie et rappelant son excellent travail sur l'édition britannique de Shoah (aussi tourné en 16mm).

L'image est très stable et très propre, avec un niveau de détails tout à fait décent (compte tenu du matériel de tournage) et une gestion colorimétrique convaincante.

Les 3 films supplémentaires, eux aussi récemment restaurés, offrent un confort de visionnage comparable, bien qu'inférieur à celui de Out 1 (probablement parce que la numérisation n'a été faite qu'en 2K). Cependant, les bases techniques sont très proches : excellentes propretés et stabilités, palette de couleurs dynamique, niveau de détails très élevé et encodage très solide.

NB : dans le cas de Out 1, les captures sont tirées de l'épisode 2.

NB 2 : Noroît, Duelle et Merry-Go-Round sont Régions ABC.

 

Côté son, les films restent des produits de leur temps, avec en plus des parti-pris techniques relativement limitants. De fait, l'ensembles des films ont un rendu sonore assez sourd et étouffé, et il vaudra mieux monter le son pour pleinement comprendre les dialogues.

 

L'addition des 3 films supplémentaires par rapport au coffret Carlotta offre à l'éditeur anglais l'opportunité de proposer plus de contenu ici aussi. En effet, si le documentaire Les mystères de Paris : Out 1 revisité (1h 13 min 03, 1080p) est repris ici (inclus sur le Blu Ray 4 des épisodes 7 et 8 de Out 1), Arrow lui ajoute :

Remembering Duelle (10 min 59, 1080p, Blu Ray de Duelle) : interview de Bulle Ogier et Hermine Karagheuz

Scenes from a Parallel Life : Jacques Rivette Remembers (51 min 43, 1080p, Blu Ray de Merry-Go-Round) : interview d'archives du réalisateur où il parle de Duelle, Noroît et Merry-Go-Round

Interview de Jonathan Rosenbaum sur les tournages de Duelle et Noroît (22 min 25, 1080p, Blu Ray de Merry-Go-Round)

Un livre de 200 pages qui, malgré sa grande pagination, contient énormément de photos et pas tant de textes que ça. On n'y trouve en effet au total que 4 textes : un de Mary M. Wiles sur le style de Rivette en général, un de Brad Stevens sur Out 1, un autre de Jonathan Rosenbaum, Gilbert Adair et Michael Graham sur les tournages de Duelle et Noroît et un dernier de Nick Pinkerton sur Merry-Go-Round (le tout complété par les habituels crédits des films et des restaurations), les 4 articles totalisant à peine 61 pages. Au vu du contenu proposé par Carlotta dans leur livre, on peut se dire que sur ce point, par contre, Carlotta fait au moins jeu égal.

Les notes

Piste 1 (VO) Audio Vidéo
Version Française 9 9 / 12 11 / 12
Verdict Bonus Artistique
20 / 24 Dans les règles Un très bon moment en perspective.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello