TEST BLU-RAY 3D : Bad Trip 3D


Bad Trip 3D Artus Films

A-B-C | All Zones Blu-ray 3D 1080p 1.85:1 - Panoramique MVC DI - ?

Version Française Dolby Digital 5.1 0.448 Mb/s

Autres pistes Français
Sous-titres Aucuns
Sortie Blu-ray 02/10/2018
Awards Aucun

Le test

Film au budget infinitésimal, Bad Trip 3D est né de la collaboration entre le réalisateur Frédéric Grousset et l'éditeur Artus Films. N'ayant pas profité des circuits officiels, le film fût présenté pour la première fois au festival Hallucinations Collectives (Lyon) sous le nom Paranormal Bad Trip 3D ! Produit en 2014, le film est désormais disponible en Blu-ray 3D.

Bad Trip 3D - Image 1Comme son nom l'indique, le film ne sera pas une partie de plaisir contrairement à l'idée de base. Comment un banal enterrement de vie de garçon peut-il autant dégénérer ? Pour cela, il vous suffit de prendre une bande de copains quadragénaires et de laisser leur insouciance reprendre le dessus. Organisé en tout bien tout honneur par Philippe, il réussira à entraîner ses potes et notamment le principal intéressé Julien. Très réticent à partir en vadrouille, il finit par accepter. Bien mal lui en a pris...

Le film nous prend la main pour se lier de près ou de loin à ces joyeux lurons. En effet, avec de tels traits de caractère, il sera facile de mettre une de vos connaissances sur chacun des personnages. En gros, c'est comme si vous aviez sorti votre camera numérique ou smartphone. Les situations sont tellement usuelles ou plausibles que l'on ne peut s'empêcher de se dire : ça aurait pu... Mais quand ça veut pas, ça veut pas; car quoi de mieux pour finir la soirée que de tomber nez à nez avec une belle et angoissante légende urbaine...

Mais ne nous y trompons pas, le point fort du film est de réussir à créer de l'empathie pour ses personnages, voir de la compassion. Et si le film part complètement en sucette sur son dernier quart d'heure, c'est justement ce traumatisme qui renforcera l'idée de base.  Bien évidemment, si vous êtes réfractaire à la mise en scène assumée par le réalisateur, vous risquez de rester au bord de la route et de lâcher complètement.

Bad Trip 3D est le premier long métrage français à utiliser de la 3D native dans le style "Found Footage" ! Rien que ça ! Alors bien évidemment, on n'a pas entre les mains des caméras de la mort qui tue mais l'essentiel est là. La profondeur que procure la 3D est bien palpable, ce qui est non négligeable (36'00). Sur la première partie du film, la lumière du jour permet d'apprécier l'apport de la 3D nous plongeant au milieu des protagonistes. Le contrat est donc rempli du coté de l'immersion; on a l'impression de tenir la caméra. Le film étant filmé majoritairement de nuit avec une caméra à l'épaule, le grain est omniprésent et on a parfois du mal à distinguer ce qui se passe. Si la boite de nuit ne nous laissera pas un souvenir impérissable, le hangar est bien plus enthousiasmant... En ce qui concerne les jaillissements à l'écran, ils se font plutôt discrets et il faudra attendre la fin du film (58'07) pour toucher du doigt l'intouchable.

Bad Trip 3D - Image 2En ce qui concerne la bande-son, elle se concentre principalement sur la centrale avec des dialogues très fournis, "put*** t'es lourd Philippe !". On ne pourra pas le cacher même si le message retranscrit est clair dans l'ensemble, il ne faudra pas s'attendre à des miracles avec le petit Dolby Digital mi-débit. Au niveau des surrounds, on aura droit à quelques bruits d'ambiance, à la musique de la boite de nuit et à des cris se perdant dans le lointain. Il est dommage que les effets ne soient pas un peu plus travaillés. On aurait aimé par exemple que les motos tournant autour de la voiture trouvent leur échos sur les enceintes, comme peuvent l'être les appels téléphoniques. De plus, une ambiance un peu plus poussée dans la forêt et le tunnel aurait mérité un peu plus d'impact.

Si la 3D n'est pas ostentatoire, cette édition Blu-ray 3D du film Bad Trip 3D fait clairement le job. En effet, avec un budget aussi ridicule, il ne faudra pas vous attendre à un déferlement d'effets 3D et à un mixage du feu de Dieu.

En ce qui concerne les suppléments, Artus Films met les petits plats dans les grands:

  • Relief Hexagonal (19'03)
  • Kantootomik version longue (05'08)
  • Kantootomik version courte (01'29)
  • Making of (23'14)
  • Climax HD (71'09)

Revenons un peu sur le long métrage Climax réalisé par Frédéric Grousset. Le film est proposé pour la première fois en HD avec une résolution 1080i et un format 1.85 (plein écran). La piste audio est au format Dolby Digital Stéréo (2.0) avec un débit de 0.2Mb/s.

Climax prend la forme d'une reconstitution de documentaire pour des faits non classés. La "Tuerie des Peupliers" se présente comme une espèce de huit clos qui met en scène un couple dans une maison isolée... Doté d'un budget ridiculement bas, la qualité technique s'en sort plutôt bien dans les grandes lignes. Le piqué est assez aléatoire; on peut passer d'une scène de bonne tenue à une scène au bruit vidéo assez prononcé (23'35). On remarquera que la faible luminosité n'arrange pas forcément les choses. Pour ce qui est du mixage, pas grand chose à se mettre sous la dent. Le son est correct sans plus. On notera que la BO remplie simplement son rôle ni plus ni moins. Quoi qu'il en soit, Climax faisant partie des bonus, pourquoi s'en priver ?

Les notes

Piste 1 (VO) Audio Vidéo
Version Française 6 6 / 12 9 / 12
Verdict Bonus Artistique
15 / 24 Le Nirvana Maladroit sur de nombreux points.

Les screenshots

Par Frédéric Tribolo

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests