TEST BLU-RAY 3D : La Momie (The Mummy)


La Momie Universal

A-B-C | All Zones Blu-ray 3D 1080p 2.40:1 - Cinémascope MVC DI - 2K

Version Anglaise Dolby Atmos - Dolby True HD 7.1 5.5 Mb/s

Version Française Dolby Atmos - Dolby Digital Plus 7.1 1.2 Mb/s

Autres pistes Aucuns
Sous-titres Français
Sortie Blu-ray 24/10/2017
Awards Flop Image 3D

Le test

La Momie de Alex Kurtzman a été tourné, à l'exception de certains plans (Arri Alexa 65), en très grande partie avec du matériel argentique (Arriflex 265, Panavision Panaflex Millennium XL2). L'édition Blu-ray 3D tire profit d'un master intermédiaire 2K et est le fruit d'une conversion 3D, le film n'ayant pas été filmé nativement en trois dimensions. La partie sonore, quant à elle, se compose de deux pistes Dolby Atmos aussi bien pour la version originale que française.

En soi, outre l'aspect 3D, l'image de La Momie est de bonne tenue avec un rendu propre dans l'ensemble (avec un peu de grain, tournage en argentique oblige). Le découpage, notamment, se montre convaincant grâce à une définition ciselée. Sans aucun doute, l'édition 2D doit être intéressante à visionner... la version 3D subissant au final la ténébreuse ambiance du film. Autant le dire sans détours : on est face à une copie au résultat plutôt anecdotique tant l'apport est limité. Si la première partie du film s'en tire relativement bien, avec une profondeur satisfaisante et une scène très efficace proposant une large panoplie d'effets (la scène du crash aérien), le reste n'a rien de bien appétissant. Lors des plans lumineux, on navigue entre le très bon et le moyen pour arriver, lorsque la nuit arrive, à un détachement franchement décevant. On peine la nuit venue à distinguer les calques, ce qui donne une image assez plate. Dommage, car ça débutait pas si mal. Difficile de recommander cette conversion 3D, qui est probablement la moins engageante que nous avons eu l'occasion de visionner cette année.

Côté son en revanche, il y a du mieux : la galette embarque deux mixages Dolby Atmos. La VF, au format sonore compressé Dolby Digital Plus, propose une expérience efficace, bien que légèrement différente de celle de la VO. Le niveau sonore de la piste française est clairement plus élevé, ce qui donne une dynamique parfois plus marquante. On note un mixage des voix moins naturel, un élément déjà remarqué au cinéma. Ceci dit, la VO comme la VF exploitent avec énergie les différents canaux : les effets sont nombreux (les balles fusent dans le salon), le son précis et la musique correctement répartie. On note des mouvements intéressants lors de la scène du crash (avec une utilisation pertinente des enceintes Atmos). Que vous choisissiez la VO ou la VF, l'immersion est donc toujours au rendez-vous.

Pas de bonus sur le disque. 

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 5.8 Version Française 5.5 11.3 / 12 7.5 / 12
Verdict Bonus Artistique
18.8 / 24 Délaissé Moyen.

Par Pierre LARVOL