TEST BLU-RAY 3D Resident Evil 6 : The Final Chapter

Resident Evil 6 : The Final Chapter

A-B-C | All Zones Blu-ray 3D 1080p 2.35:1 - Cinémascope AVC-MPEG4

Version Anglaise DTS HD Master Audio 7.1 3.5 Mb/s

Version Française DTS HD Master Audio 7.1 4 Mb/s

Autres pistes Aucuns
Sous-titres Français
Sortie Blu-ray 25/05/2017
Awards Aucun

Le test

L’ultime volet de la série Resident Evil (en attendant un éventuel reboot) réalisé par Paul W.S. Anderson vient de débarquer dans nos étales, en 3D. Tourné avec une caméra Red Epic Dragon, le film a bénéficié d’un master intermédiaire 4K. Si le réalisateur nous avait habitué depuis Afterlife a capter ses films en trois dimensions, le procédé a été écarté pour ce dernier épisode au profit d’une conversion. Côté son, la galette embarque deux pistes DTS-HD Master Audio 7.1.

L’image de ce Résident Evil fait honneur au format : le piqué est bon, la définition réellement excellente et la colorimétrie fidèle au ton post-apocalyptique du film, avec une teinte adaptée. Plus mitigée, la conversion 3D du film n’atteint malheureusement pas le niveau des précédents volets. Le film ne manque pas de jaillissements, entre les différentes explosions, armes et monstres sortant de l’écran, dommage en revanche que les effets soient si timides. En ce qui concerne la profondeur de l’image, les plans larges se montrent convaincants, tout comme certaines scènes plus confinées. Avec des détachement plus marqués, l'immersion aurait facilement pu être meilleure. En résumé si le rendu n’est pas catastrophique et même relativement correct dans l’ensemble, cette conversion ne fera probablement pas date.

La partie son ne déçoit pas avec deux efficaces mixages DTS-HD Master Audio 7.1, autant pour la version française qu’anglaise. Outre un niveau des voix plus élevé du côté de la VF, on ne note pas de grosses différences entre les deux pistes. Le son s’avère dynamique, avec une réelle propension à jouer sur plusieurs registres, du calme à l’action frénétique. Les graves sont bien présents, les effets puissants et la distribution du son cohérente. On regrette un niveau sonore parfois trop élevé des effets, obligeant à quelques occasions à jouer avec le volume. Sachez enfin qu’une piste Atmos existe pour la VO, cette dernière est cependant uniquement sur l’édition Ultra-HD du film, indisponible pour le moment en France.

Enfin on retrouve quelques suppléments sur la galette : un making-of découpé en plusieurs modules (plus ou moins 40 minutes) et quelques bandes-annonces.

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Note Son Note Image Verdict Bonus Artistique
Version Anglaise 5.8 Version Française 5.8 11.6 / 12 9.5 / 12 21.1 / 24 Correct Maladroit sur de nombreux points.

Pierre LARVOL

Laissez un commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous afin de laisser un commentaire.