TEST BLU-RAY 3D : Le Hobbit : la Bataille des Cinq Armées (The Hobbit: The Battle of the Five Armies)


Le Hobbit : la Bataille des Cinq Armées Warner Bros

A-B-C | All Zones Blu-ray 3D 1080p 2.40:1 - Cinémascope MVC DI - ?

Version Anglaise DTS HD Master Audio 7.1 6.9 Mb/s

Version Française DTS HD Master Audio 7.1 4.1 Mb/s

Autres pistes Hindi
Sous-titres Français - Anglais - Néerlandais
Sortie Blu-ray 22/04/2015
Awards Démo Son VO - Démo Image 3D

Près de 5 millions de spectateurs se sont précipités dans les salles françaises pour voir Le Hobbit : La Bataille des cinq armées qui vient cloturer la seconde trilogie de Peter Jackson dans la terre du milieu. Le réalisateur tournera encore une fois avec les caméras Red Epic , Red One MX et Sony DVW-790 (normal vu que la trilogie fut tournée majoritairement d'un seul tenant). L'édition blu-ray utilise un master 2K tiré d'une source Redcode Raw 5K (dual-strip 3-D). 

Critique image

Présenté en HFR au cinéma (salles équipées) la version 3D du Hobbit : La Bataille des Cinq Armées permettait une meilleure fluidité (48 ips) lors des travelings et autres séquences de bataille rapide. Cette fréquence permet une diminution d’artefacts visuels : effet stroboscopique, scintillement et flou cinétique. Ce transfert blu-ray voit donc cette fréquence chuter à 24 ips / fps (image(s) par seconde ou frame(s) per second). Le tout sera donc forcement moins fluide...

Mais ce portage 3D vient se nicher dans le haut du panier de notre support blu-ray.

Si nous devions classer la trilogie, Le Hobbit la Bataille des Cinq Armées viendrait sans aucun doute en première ligne. L'attaque de Smaug sur Lacville (Esgaroth) met en avant les jaillissements et projections (eau, particules de feu, épée, flèche, Smaug...) la profondeur lors des survols et le relief au cœur du Bourg du Lac. Tout ceci reste fluide, et aucun marquage abusif ne se fait sentir, la continuité de la profondeur est remarquable.

Les foules et autres troupes pourront être comptées sans problème grâce à un découpage et une profondeur de toute beauté. On appréciera aussi cette sensation vertigineuse que permettent certaines prises de vues, remarquable !

L'étalonnage ne se voit en rien perturbé par le port des lunettes, et le confort visuel est au rendez-vous.

On ne sera pas à l'abri de rares séquences où la 3D semble se faire plus discrète, mais sur la durée, cela reste anecdotique.

Critique sonore

Avec une bande son d'une telle consistance, on ne peut que se réjouir de la présence de 2 pistes en haute définition en DTS-HD Master Audio 7.1. Il faut dire qu'en salle, le Dolby Atmos avait du répondant pendant les batailles, un vrai régal ! Quid de ce portage blu-ray ?

En ce qui concerne le mixage, La Bataille des cinq Armées se donne les moyens de l'événement. Si les moments d'accalmies seront rares, l'ambiance ne baissera pas en détail. Il y aura toujours un son qui viendra nous caresser et titiller les oreilles. Quant aux batailles, la clarté ne sera pas occultée par la puissance des forces en présence. La localisation est d'une grande justesse et rend hommage à l'action.

Bataille VO / VF :

La langue de Molière n'est pas logée à la même enseigne et part avec 2 pénalités : une profondeur moindre (16-bit contre 24-bit) et une bande passante presque 2 fois inférieure (4.1 Mb/s contre 6.9 Mb/s). On se consolera en disant que, par rapport à La Désolation de Smaug 3D, la version française est juste derrière la version anglaise. La VO propose un peu plus de détails et de souplesse en surrounds, mais dans la majorité des cas, il est difficile de les différencier.

Conclusion technique

Comme pour la version 2D, Le Hobbit : la Bataille des Cinq Armées en 3D propose une édition blu-ray 3D quasi parfaite, et il ne manquait pas grand chose à la version française pour sceller le tout. Un petit bijou que les gemmes blanches ne peuvent occulter !

Suppléments

La partie supplément est celle disponible sur l'édition steelbook 3D:

Disque 2D et 3D :

  • La nouvelle Zélande : Pays de la terre du milieu - Partie 3

Disque Bonus :

  • Le recrutement des cinq armées (11'39)
  • L'intégrale de la terre du milieu (19'59)
  • Le dernier adieu (15'35)
  • Bande annonce
  • Générique

Critique artistique

La trilogie se termine avec une action plus soutenue que les deux premiers volets sous un fond romanesque.  Même si le niveau de la première trilogie n'est pas atteint, le spectacle est garanti !

Critique complète de Mlb : Critique Le Hobbit : la Bataille des Cinq Armées

Matériel de Test
Image Panasonic TX-P50ST60E - Calibrage : Klein K-10, Xrite i1 Pro, AccuPel
Source Panasonic DMP-BDT500
Son Onkyo TX-DS989 V.2
Enceintes Frontales: Jamo S708 | Centrale: Jamo Concert Center 7.2 | Surround: Jamo S708 | Caisson: Yamaha YST-SW300
Scan Disc / Disponible prochainement
Taille Disque  
Taille Film  
Durée  
Total Bitrate  
Encodage Vidéo  
Encodage Audio - VO  
Encodage Audio - VF  

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 6 Version Française 5.5 11.5 / 12 12 / 12
Verdict Bonus Artistique
23.5 / 24 Correct Un très bon moment en perspective.

Par Frédéric Tribolo