TEST XBOX ONE : Resident Evil 2


Resident Evil 2 Capcom

XBOX One All Zones

Catégorie Action
Genre(s) Survival-Horror
Thème(s) Horreur - Survie
Sortie 25/01/2019
Description Resident Evil 2 (2019) est la réinterprétation de l'ancien jeu sorti en 1998. Il s'agit d'un survival-horror dans lequel le joueur peut incarner Leon S. Kennedy et Claire Redfield. Ces derniers tentent de survivre alors que la ville de Racoon City est entièrement infestée par le virus-T.

Le Test

Welcome to Racoon City... Again...

Véritable œuvre culte ayant traversé le temps, Resident Evil 2 est encore considéré aujourd’hui, pour de nombreux joueurs, comme un must have du survival-horror de la PlayStation 1. Sorti en 1998, deux ans après le premier volet, ce deuxième épisode nous offre un nouveau terrain de jeu dans la ville de Raccoon City, de nouveaux personnages (Leon et Claire) et de nouveaux ennemis. Un peu plus de 20 ans après, Capcom nous offre un billet retour dans la ville où tout a commencé, encore...

I – Remake, reboot, remaster ?

Avant toute chose, il est important de préciser où se situe ce second épisode de la saga Resident Evil. Avons-nous droit à un portage avec des graphismes améliorés, à une refonte totale du jeu ou à une relecture du jeu d'origine ? Et bien, un peu de tout cela à la fois ! L’âme de l’épisode PS1 et ce qui faisait son charme est toujours présent : la survie, le fil rouge principal de la trame scénaristique, Mr X... Mais ce n'est pas tout, car Capcom a décidé d’utiliser le moteur graphique de Resident Evil 7 sorti en 2017 pour redonner ses titres de noblesse à cet épisode. Les fans attendaient depuis des lustres un remake digne de ce qui avait été fait pour Resident Evil Rebirth. Pour en être certain, il ne nous reste plus qu'à replonger  dans cette aventure.

II – Une première journée pas comme les autres

Alors que Léon se rend sur Raccoon City pour débuter sa première journée en tant qu’officier de police de la ville, il croise la route de Claire, qui, elle aussi, se rend à Raccoon pour y retrouver son frère. Malheureusement, leurs voyages ne seront pas de tout repos puisque la ville est envahie de ce qui semblerait être des hordes de zombies. Qu’est-ce qu’ils font là ? D’où vient l’infection ? Existe-t-il un remède ? Tant de questions qui trouveront peut-être une réponse lors des aventures de Léon et Claire. Car comme pour le premier volet, vous avez la possibilité de choisir votre personnage en début de partie. Deux campagnes, deux scénarios différents qui se croiseront par moments pour une durée de vie multipliée par deux.

On abandonne donc le manoir du premier épisode pour visiter cette fois-ci le commissariat de la ville en début de partie. Ce second épisode ne proposait donc pas de renouveler la saga, mais consolidait les bases du premier, en y ajoutant plus de points positifs.

C’est donc la même chose avec ce remake : reprendre les bases en les mettant au goût du jour. Fini les caméras fixes et les décors pré-calculés. Ce remake met la caméra derrière l’épaule du joueur afin de se sentir au plus près du personnage. Le résultat est tout à fait convainquant grâce à l'utilisation du RE Engine qui nous plonge dans l’ambiance sombre et terrifiante du jeu en quelques instants. Une atmosphère pesante et un sound-design angoissant est le parfait mélange pour réussir un survival-horror. Bien que fidèle à l'original, le remake se permet de modifier légèrement certains détails afin de perturber les habitudes des connaisseurs. Mais rassurez-vous, le plus gros du jeu est toujours présent : les  nombreux allers-retours et les énigmes en tout genre. Finalement, la différence majeure est à mettre sur la refonte graphique et la camera à l'épaule pour se rapprocher de l'épisode, tout en rendant hommage à son modèle d'origine. Le jeu se veut désormais plus sombre et plus gore dans le genre body horror... Pour terminer avec les ajouts, précisons que de courtes séquences mettant en scène Ada et Sherry seront jouables durant l’aventure.

III – Des frissons garantis

Là où les jeux d’horreurs actuels se contentent de mettre des jumpscares à tout-va et à vous ennuyer pendant le reste du jeu en attente du prochain screamer, cet épisode a la capacité de ne jamais vous laisser tranquille. Sauf cas bien précis - les salles de repos/sauvegardes par exemple - il n’est jamais bien prudent de se balader tranquillement dans le jeu. Si la vue TPS rajoute de la tension, il faut bien dire que le jeu est légèrement plus difficile, même en mode normal. Mais ce n'est pas tout, car le faible stock de munitions disponible durant tout le jeu, ainsi que la résistance accrue des créatures  augmenteront la tension de manière exponentielle ! Il vous faudra facilement 5 balles minimum pour tuer un zombie et n'espérez pas faire éclater de la cervelle en 1-shot à chaque tir... L’effroi arrive véritablement quand vous videz un chargeur complet sur un zombie et qu’il continue de se relever encore et encore. Les pires étant ceux que vous "tuez" et qui se relèvent en se jetant sur vous quand vous repassez dans le couloir 20 minutes plus tard, sursaut garanti ! À l’inverse, les Lickers et Birkin préfèreront une approche directe pour vous ôter la vie.

Cette sensation de malaise et de non-sécurité augmente d’un cran lors de l’apparition de Mr X. Pour ceux qui ne le connaissent pas, imaginez un homme de deux mètres de haut pour 130 kilos vêtus d’un trench-coat vous traquant sans relâche durant une grosse moitié du jeu. Heureusement qu’il est possible de l’entendre arriver au son de ses pas lourds, mais la bonne nouvelle (pour lui) c’est qu’il peut vous attaquer à des endroits qui vous semblaient sûrs peu de temps avant. Quand on vous disait que le jeu ne vous laisserait aucun répit. Tout ceci rend la recherche d’indices pour la résolution des énigmes plus compliquée. Difficile de trouver les bons éléments quand 3 zombies vous poursuivent.

On en parlait plus haut, le jeu dispose d’une durée de vie de 10 h environ par campagne. En terminant la première (celle de Léon par exemple), vous pouvez enchainer avec celle de Claire, qui compte environ le même temps de jeu, pour une histoire différente. Il est par ailleurs possible de profiter de la seconde campagne de deux manières différentes : soit en nouvelle partie classique, soit en mode Bis, disposant de cinématiques plus courtes et de quelques modifications. Dans l’ensemble le jeu s’en sort plutôt bien. On appréciera aussi l’arrivée prochaine des modes avec Hunk et Tofu devant survivre dans Raccoon City.

Le Verdict

8.5 / 10

Véritable remake, ce Resident Evil 2 a tout pour surprendre les nouveaux venus ainsi que les joueurs de la première date. Même si le scénario et le style de progression font très années 90 avec ses nombreux allers-retours (qui pourront en décourager plus d’un), l’ambiance du jeu et la refonte graphique font des ravages. Le fait que la survie et la fuite sont privilégiées à l'action et aux combats, fait de ce jeu un excellent représentant du genre survival-horror en ce début d’année. Il ne nous reste plus qu’à attendre l’annonce d’un remake du 3 pour commencer à cauchemarder sur le Nemesis en HD...

Les tops
  • Visuellement réussi
  • Une ambiance stressante au possible
  • Mr X
  • Une bonne durée de vie (entre 15 et 20 h)
Les flops
  • Quelques défauts visuels
  • Une narration et une progression de jeu très typées années 90
  • Trop de stress pour le cœur

Les screenshots

Par Quentin ELUAU

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests