TEST PS4 : Call of Duty : Black Ops IIII


Call of Duty : Black Ops IIII Treyarch

PS4 All Zones

Catégorie Action
Genre(s) FPS
Thème(s) Guerre - Science-Fiction - Horreur
Sortie 12/10/2018
Description Call of Duty : Black Ops IIII est la nouvelle entrée dans la célèbre licence d'Activison. Elle nous promet un univers futuriste comme nous avons pu le voir par le passé mais sans les jetpacks. Nous aurons également l'occasion d'arpenter un multijoueur en point central de l'expérience et ramènera plusieurs cartes adulées par les fans.

Le Test

L'année dernière, la saga replongeait dans la seconde guerre mondiale avec un épisode plutôt réussi mais dont les ventes ont été pour le moins décevantes. Activision devait donc se remettre en question et trouver l’idée de génie qui lui permettrait de vendre des jeux par camions entiers... comme autrefois. C'est donc de cette réflexion que Call of Duty Black Ops 4 joue purement et exclusivement la carte du multijoueurs. Adios le mode solo...

Plus on est de fou, plus on tue

Call of Duty - Black Ops 4 - Image 1Call of Duty Black Ops 4 se décline sur trois grands axes multijoueurs. Le premier n'est autre que le classique 1 contre 1 ou par équipe de 4. Le second vous plongera dans l'univers des zombies, qui est certainement le mode le plus sympathique, même s'il plus trop original. Pour finir, le troisième vous fera rentrer dans l’arène avec le nouveau mode Blackout, qui n'est en fait qu'un mode battle royale déguisé ! On se retrouve donc avec 3 axes de jeu finalement super classiques pour du FPS. Dommage que le titre ne cherche pas, ou peu, l'innovation et se contente de proposer des valeurs sures ou des modes de jeu tirés d'autres FPS !

Vu le recyclage permanent, on se dit légitimement que des DLC au précédent volet serait amplement suffisant, mais comme on veut que se soit toujours plus beau... Partant de ce constat, on sera ravi de savoir que le moteur utilisé tourne toujours aussi bien même s’il commence à se faire vieux. Il s’agit de l’IW Engine lui-même dérivé de l’ID Tech5 utilisé pour les anciens Call Of ou Return to Castle Wolfenstein. Assez dynamique, sans chute de framerate, le moteur fait le job et gère même le HDR sur PS4. Les décors lorgnent sur du gris urbain assez terne. Ne vous attendez donc pas à des couleurs vives et chatoyantes, ce n'est pas le genre de la maison. Les graphismes et la direction artistique ne casseront pas des briques. Assez classique dans l'ensemble, l'évolution visuelle ne sautera pas aux yeux. Si l'ensemble est très correct, il ne vous retournera pas la rétine pour autant. Coté ambiance, il n'y aura pas de révolution non plus, sobre et cohérente, la bande sonore fait le job.

Un zeste de solo ?

Call of Duty - Black Ops 4 - Image 2Si la partie solo n'a pas complétement disparue, il faudra simplement se contenter de quelques cinématiques qui sont glissées par-ci par-là. Ce système a pour but de nous pousser à essayer toutes les classes et aptitudes des différents personnages proposés. Le "QG des Spécialistes" permet de découvrir les 10 classes disponibles pour connaitre les atouts et les faiblesses de chaque personnage. L'entrainement aura du bon pour vous familiariser et choisir le type de personnages qui colle le plus à votre style de jeu. Par contre, certaines classes ne trouveront pas ou très peu leur écho dans le level design du jeu. Par exemple, comme les cartes ne sont pas, ou peu, pensées pour jouer dans la verticalité, l'utilité du grappin de la classe Ruin (pâle copie d’un pilote de Mecha de Titanfall) devient vite obsolète ! Vraiment dommage car cette classe était pleine de promesses.

Qui voudrait s’essayer à toutes les classes et boucler ce gros "tutoriel", aura de quoi faire. On notera tout de même que cette tache se montrera vite répétitive et que, finalement, les personnages sont archi-classiques. Mais si les récompenses sous formes de cinématiques à débloquer vous passionne, alors vous en apprendrez un peu plus sur la vie de chaque personnage jouable, un peu à la manière d’un jeu de baston.

On tourne en rond, on tourne en rond ?

Call of Duty - Black Ops 4 - Image 3Quid des épisodes précédents? Ou sont passés les jets packs et autres courses contre les murs à la manière d’un TitanFall ? Avec Black Ops 4 on en revient aux bases fondamentales. Petite nouveauté, votre jauge vitale ne remonte plus toute seule, désormais l'injection d'un produit sera nécessaire. Difficile à prendre en main au début, la maitrise de l'injection pourra vite faire la différence. Drogué à mort ? Presque ! Suivant le mode, on ne possède qu'une seule vie, ce qui nous oblige à bien réfléchir à ce que l’on fait !

Afin d'éviter de se mordre la queue, cet épisode propose une multitude de modes de jeu. Malheureusement, ces modes manquent cruellement de saveur et vous forcera à ne plus y revenir. Dommage! Ce qui dérange, c'est que l'ensemble est vu et revu. On a le sentiment que les développeurs ont voulu inclure un maximum de modes de jeux populaires tirés de jeux à succès ! A vouloir attirer les joueurs de tous les horizons pour se retrouver en ligne, la licence à en quelque sorte vendu son âme. A trop vouloir en faire le jeu a fini par se perdre.

Les joueurs d’Overwatch trouveront par exemple une pâle copie du mode Control qui consiste à défendre un point pendant que l’autre attaque sous la menace d'un timer. De même les joueurs de Payday auront droit à la copie du mode Hold-Up où il faudra ramasser un butin et essayer de s’enfuir avec.   Quand ils sont inspirés d’autres jeux, les différents modes se montrent intéressants et si ils sont loin d'être bâclés, ils ne font malheureusement pas le poids face à leurs modèles.

En gore et en gore !

Call of Duty - Black Ops 4 - Image 4Le mode zombie est devenue une valeur sure indissociable d’un Call Of. D’ailleurs, certains joueurs ne jouent plus qu'à cela depuis quelques années. Cette année, on y retrouve trois cartes: Alcatraz, Titanic et la Rome Antique. On ne change pas une recette qui gagne, le principe est de survivre à des hordes de zombies (un peu à la Left 4 dead) tout en essayant de trouver des objets permettant de débloquer une nouvelle zone de jeu et ainsi de suite. L’humour des répliques est toujours présent, ce qui participe grandement au charme de ce mode de jeu. La difficulté étant paramétrable on essayera de se faire la main avec des bots avant de se lancer dans l’aventure à quatre joueurs. Une carte supplémentaire existe mais il vous faudra le season pass à 49.99 euros. On attendra donc un peu pour voir si c'est intéressant ou pas !

Le mode battle royale, appelé ici Blackout, est un mode de jeu dans lequel les joueurs sont largués par centaines sur une immense carte et doivent choisir où ils veulent atterrir. On commence la partie sans rien et on va devoir trouver de quoi s’équiper et se défendre. Comme dans le film Battle Royale,  certaines zones ne seront plus praticables au bout d’un moment, ce qui vous obligera à vous déplacer, pour forcer les rencontres. Certains véhicules sont pilotables pour se déplacer plus vite (ou fuir), mais le problème est que l'on se fait vite repérer. Un mode qui ne bouleversera pas les habitudes des joueurs  de PUBG ou de Fornite, mais qui apporte néanmoins son lot de fraicheur.

Le Verdict

6.5 / 10

Si la recherche d’un jeu accès sur le online compétitif est ce que vous attendez d’un Call Of, alors vous ne serez pas déçu avec ce Call of Duty Black Ops 4. Avec ses nombreux modes de jeu et sa grande diversité, il propose un large choix de terrains pour s’affronter. On peut cependant reprocher à certains modes de s'inspirer d’autres grands jeux sans réussir à être aussi captivant qu’eux. Le jeu manque de personnalité et mise tout sur la carte du conventionnel. Efficace, certes, mais qui risque de tenir éloignés les joueurs en quête de fraicheur et de renouveau. Si vous vouliez jouer à un mode solo digne de ce nom, il faudra aller voir du côté de la concurrence. Vous l'aurez compris, si vous n'êtes pas un fan du jeu multijoueurs en ligne, alors passez votre chemin, car Black Ops 4 est fait pour çà !

Les tops
  • Types de jeux différents
  • Un nouveau mode Battle Royale
  • Nombreuses classe jouables différentes
Les flops
  • Direction artistique sans saveur
  • Pas de mode solo cette année
  • Repompe de tous les concepts de la concurrence
  • Manque de verticalité dans le level design

Les screenshots

Par Sebastien BRUCELLE

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests