TEST PS4 : Destiny 2


Destiny 2 Bungie Studios

PS4 All Zones

Catégorie Action
Genre(s) FPS
Thème(s) Science-Fiction - Exploration - Espace - Futuriste - Alien - Coopération
Sortie 06/09/2017
Description Destiny 2 est un jeu vidéo de tir en vue à la première personne développé par Bungie Studios et édité par Activision, sorti le 6 septembre 2017 sur PlayStation 4 et Xbox One et le 24 octobre sur PC. Il s'agit de la suite du jeu vidéo Destiny, sorti le 9 septembre 2014.

Le Test

Alors que le premier volet sorti en 2014 avait marqué les esprits par son univers intéressant et son histoire peu entrainante, Bungie décide de revenir à l'assaut avec Destiny 2. Une histoire plus explosive pour un gameplay non renouvelé ?

Une histoire explosive

Destiny 2 - Image 1Alors que vous vous remettez tranquillement de votre victoire lors du premier volet (rappelez-vous, le boss final qui semblait ne pas en être un) une nouvelle menace arrive et met en danger votre Terre préférée. Ces ennemis, répondant au nom de la Légion Rouge, décident de s’en prendre directement à la source de votre pouvoir : le Voyageur. Privé de la lumière qui fait de vous les héros que vous êtes, Dominus Ghaul (le méchant principal du jeu) en profite pour détruire la Tour du premier volet.

Au cours de la première séquence, vous essayerez tant bien que mal de stopper l’invasion ennemie, mais cela se soldera bien évidemment par un échec. De plus, les anciens boss de la Tour : Cayde, Ikora Rey et Zavala prendront la poudre d’escampette. Votre tâche sera de les retrouver afin de les remotiver à attaquer l’envahisseur pour libérer le Voyageur...

Des décors de toute beauté

Destiny 2 - Image 2L'un des principaux points négatifs de Destiny était dans sa manière de raconter son histoire. On se retrouvait tellement peu impliqué dans l'histoire qu'on arrivait à la fin du jeu en se demandant s'il commençait à ce moment là ! Le moins que l'on puisse dire, c'est que Destiny 2 réussit mieux que son ainé au niveau de la narration. Ce second volet évite de répéter les mêmes erreurs. Le joueur est placé au cœur de cette aventure à grand renfort de scènes spectaculaires et de cinématiques entrainantes. Cette fois-ci la menace est identifiée dès les 20 premières minutes de jeu. Malheureusement, on a encore un peu de mal à rentrer complétement dans le jeu. Tout s’enchaine très vite et nous laisse peu de temps pour mesurer l’ampleur des évènements. Tout cela est porté par la BO soignée qui donnent du pep’s lors des scènes d’action. Au final, le scénario reste tout de même assez simple dans le fond. Le jeu nous balade de planète en planète jusqu’à une fin un peu abrupte et accompagnée d’un bon gros cliffhanger pour nous donner envie d’acheter les DLC à venir.

Alors que le scénario n’est, encore une fois, pas le point fort de ce Destiny, la direction artistique, elle, est l’un des points positifs majeurs de ce second volet. Des panoramas à couper le souffle, des lieux semblant réels et des effets de grandeur donnant presque le vertige. Les planètes, au nombre de 4, offrent ainsi de nombreux paysages divers et variés. Il n’est donc pas rare de se poser quelques instants pour admirer la vue. De plus, les effets de lumière sont plutôt bluffants. Le côté technique du jeu n’est pourtant pas parfait sur tous les points. Quelques effets d’aliasing sur les arbres sont à déplorer, mais rien qui ne dérange réellement. Le jeu réussi à maintenir une fluidité constante sur la durée.

Une envie d'exploration bien présente

Fini la Lune, Mars, Vénus et la Russie, Destiny 2 nous emmène en ZME (la Zone Morte Européenne), sur Io (une des lunes de Jupiter), sur Titan (une lune de Saturne) et sur Nessos (un astéroïde façonné par les Vex). Ces nouveaux lieux à visiter offriront aux joueurs bien plus de choses à découvrir que dans le premier Destiny. Les aires de jeu sont plus vastes que celles du précèdent volet et sont construites de la même manière. Vous devrez donc fouiller dans tous les recoins pour trouver des grottes cachées, des entrées secrètes menantes à des lieux inattendus. Afin de faciliter l’exploration, on note l’apparition de différents points d’atterrissages.

Destiny 2 - Image 3Toujours concernant l’exploration, ce deuxième volet ne vous donnera accès aux Passereaux (les motos du " futur") qu’après avoir fini le jeu. Vous devrez donc visiter les premières zones à pied... Probablement un moyen de rallonger la durée de vie. Les missions Patrouilles subissent le même traitement. Mais durant l'aventure, en plus des missions principales, vous aurez la possibilité de tenter les missions Aventures (objectifs secondaires plus ou moins scénarisées) ou de visiter les Secteurs Oubliés (zones remplies de mobs accompagnées d’un demi-boss et d’un coffre rempli de loot). Des évènements aléatoires et publics surviendront à certains moments sur la map. Si l’idée est sympathique, dommage que les objectifs deviennent rapidement répétitifs.

Du loot, du loot, toujours plus de loot

Destiny 2 reprend la formule du premier pour la chasse au loot. Au cours de votre aventure, vous récupérerez ainsi de nombreuses armes et équipements pour augmenter la puissance de votre gardien. Notons par ailleurs que Bungie a décidé d’uniformiser les caractéristiques des modèles d’armes et de limiter les bonus qu’elles confèrent, tout cela afin de rendre le PvP moins déséquilibré. De plus, vous pourrez récupérer du loot plus ou moins légendaire en échange de monnaie récupérable dans le jeu à la suite de certaines actions. En trouvant des jetons et en les donnant à certains PNJ, vous aurez ainsi la possibilité d’augmenter votre réputation et de bénéficier de loot trouvablent nulle part ailleurs.

Précisons que la boutique Everversum est de retour dans le Hub du jeu vous permettant de gagner de la monnaie virtuelle en échange de monnaie réelle. Cela vous permettra d’obtenir skin, émotes, véhicules, mods et engrenage pour vos armes afin d’en améliorer la puissance. Si on peut y voir un début de pay-to-win, cela n’est en aucun cas obligatoire à condition de ne pas avoir peur de farmer le jeu pendant de nombreuses heures pour les acquérir gratuitement.

Un manque d'innovation flagrant

Destiny 2 - Image 4Après avoir vu ce qui fait la force du jeu, voyons ce qui ne va pas en son sens. Tout d’abord la personnalisation du gardien. Au niveau des classes des personnages rien de nouveau, vous aurez toujours le choix entre les mêmes classes que dans le premier volet (Titan, Arcaniste et Chasseur). Concernant la personnalisation physique de votre gardien rien de nouveau non plus, pas même une nouvelle race ou coupe de cheveux pour donner un second souffle à cet élément. C’est pareil du côté des Doctrines (les pouvoirs propres à chaque classe). On notera les nouveaux Super, mais ils ne sont que des similis de ceux du premier volet. L’arbre de compétence a peu changé lui aussi.

Du côté du bestiaire, on retrouve en jeu les Vex, Cabals, Déchus, Ruche et les Corrompus. C’est donc presque une copie quasi complète du bestiaire du premier volet. Chaque ennemi présent dans Destiny revient dans le second avec les mêmes armes, patterns etc.

Malgré ces points négatifs, on retourne en jeu avec plaisir grâce au gameplay nerveux et à la co-op présente durant toute l’aventure. Un gameplay soigné pour la console, de bonnes sensations de combats et une maniabilité quasi parfaite font de ce jeu un bon FPS avec un co-op qui bonifie l'ensemble. Avoir la possibilité de faire le jeu complet entre amis ou via un système de matchmaking qui mériterait un léger perfectionnement puisqu’il n’est pas rare de tomber sur des coéquipiers peu enclins à venir vous aider.

Du coté du multijoueur (By Dylan)

Destiny 2 - Image 5Que serait Destiny sans ces parties endiablées de l'épreuve que nous propose Shaxx ! Malheureusement dans Destiny 2 très peu de contenu nous est proposé... En effet plus de 6v6 ou de 3v3 ou encore du chacun pour soi. Ici seulement du 4v4 avec différentes parties bien connues de Destiny 1 comme le capture de zone, Choc, Supremacy, etc. A noter aussi que tous les modes ne sont pas présents et seront surement disponible avec les DLC, bien dommage. Malgré ça, le Jugement des neuf qui remplace Osiris de Destiny 1, nous propose des parties originales avec un objectif de "7 victoires 0 défaite" à accomplir ! Un des mode n'est pas sans rappeler Counter Strike : une zone A, une zone B, une bombe à défendre ou à faire exploser. De nombreux modes sont à venir dans le Jugement des neuf, comme le mode survie... Et nous espérons avoir bien plus de parties différentes pour rattraper le faible contenu de l'Epreuve !

Passons maintenant au PVE multijoueurs ! Très peu d'assauts sont actuellement disponibles mais cela reste très sympathique avec de très jolis décors qui nous amènerons du coté des Vex ou encore des Cabals ! Mais le plus intéressant reste la Nuit Noire avec des changements bien originaux ! Un timer a été ajouté avec la possibilité de récupérer du temps grâce à des éléments cachés dans le décors ou en tuant des monstres. Les dégâts des armes énergétiques changeront tout au long de la Nuit Noire et vous devrez donc jongler entre Cryo, Solaire et Abyssal selon le type de dégât affiché en bas à gauche !

Destiny 2 - Image 6Deux difficultés sont disponibles: 240 et 300. Cette dernière vous donnera du fil à retordre selon la Nuit Noire proposée ! Pour finir en beauté sur cette partie multi: "le raid Leviathan"... Le premier raid de Destiny 2 qui nous a tout simplement vendu du rêve ! Nous sommes donc dans le temple de Calus avec des statues parfaitement réalisées et des ornements Cabals en or merveilleux. Les musiques s'intègrent parfaitement à l'ambiance et sont tout autant agréables à écouter que le reste des thèmes du jeu, se balader dans ce raid est un vrai bonheur. De plus, il renferme beaucoup de secrets à découvrir... Il ne vous plus qu'à les trouver !

Côté tactique, Bungie a fait du très bon travail en nous proposant des stratégies encore jamais vues dans Destiny. Le raid nous proposent donc plusieurs défis à aborder de façon différentes. Ainsi nous passerons d'échanges de plates-formes à des courses d'obstacles, en bifurquant par une phase d'infiltration avant de tâter au boss final avec un strate qui demande une bonne coordination d'équipe. Dommage qu'il existent quelques facilités à le tuer... Nous attendons impatiemment le mode hard du raid avec des défis plus difficiles les uns que les autres, enfin, nous l'espérons !

Le Verdict

7 / 10

On aurait presque pu croire que Destiny 2 était en réalité un autre DLC du premier volet. Même menus, gameplay, classes de personnages… Bungie fait donc le travail à moitié avec cet épisode. Heureusement qu’il arrive à nous attirer avec la chasse au loot et la possibilité de faire l’histoire en co-op. Destiny 2 est tout de même plus beau et plus varié que Destiny, mais on a la désagréable sensation que le studio a plutôt cherché à brosser le fan dans le sens du poil plutôt que d'attirer de nouveaux joueurs. On soulignera tout de même que le raid Leviathan est certainement la zone la mieux travaillée du jeu! Si Bungie modifie sa façon de penser en essayant d'innover, alors les DLC à venir pourront peut-être changer la donne. En l’état actuel des choses, Destiny 2 est donc un bon jeu, mais pas un excellent jeu.

Les tops
  • L’univers visuel
  • Une bonne campagne solo
  • La co-op
  • La bande-son épique à certains moments
  • Le raid Leviathan
Les flops
  • Pas de nouvelles classes
  • Pas de nouvelles doctrines
  • Pas de nouveaux ennemis
  • Quelques légers soucis techniques
  • Les microtransactions

Les screenshots

Par Quentin ELUAU