TEST PS4 PRO : Detroit : Become Human


Detroit : Become Human Quantic Dream

PS4 Pro All Zones

Catégorie Action
Genre(s) Aventure
Thème(s) Science-Fiction - Survie - Futuriste - Ambiance - Détective
Sortie 25/05/2018
Description Detroit: Become Human est un jeu vidéo développé par Quantic Dream et édité par Sony Computer Entertainment et dont la sortie est prévue pour le 25 mai 2018 sur PlayStation 4. Le titre est officiellement présenté le 27 octobre 2015 au cours de la Paris Games Week. Il s'agit du premier jeu du studio de développement sur cette génération...

Le Test

Pour ceux qui découvriraient les jeux de Quantic Dream, il faut savoir que leurs jeux sont tout simplement orientés sur la narration et non sur le gameplay ! Dans Detroit: Become Human, vous ne trouverez pas de super combats contre des monstres ou des boss à la God of War. Vous serez seulement confronté à un film interactif où l'histoire sera dictée par vos choix qui seront primordiaux dans l'avancée de l'aventure !

Des robots ménagers ?

Detroit Become Human - Image 1L'histoire se déroule dans un futur proche où les humains ont conçu des robots afin de leur rendre la vie bien plus facile ! En effet, nos chers androïdes se chargeront de toutes les choses ingrates que les humains ne veulent plus faire ! Le meilleur exemple est Kara, un des personnages que vous incarnerez. Kara est une femme de ménage pour un père ivrogne et violent. Elle devra s'occuper de la fille de cet homme tout en nettoyant la maison ! La plupart des androïdes sont donc réduits en esclavage et remettront par conséquent leur existence en question. Les scénaristes ont joué la sécurité pour un sujet connu et déjà abordé milles fois ! Mais ce n'est pas tout, car un de nos héros, Connor, joue un rôle très important dans la société en tant qu'enquêteur et négociateur. Vous devrez résoudre des enquêtes de meurtres et autres délits pendant son histoire.

Afin de varier les plaisirs, vous aurez droit à trois scénarios différents mettant en scène trois personnages principaux. Pour ne pas nous plonger dans la monotonie, les différentes histoires seront très différentes avec leurs points forts et leurs points faibles ! Pour résumer, la mécanique de jeu alternera entre les 3 héros, chapitre par chapitre. Chaque chapitre posera son intrigue avec un objectif précis. Une fois ce dernier atteint, vous serez coupé dans votre élan pour prendre le contrôle d'un autre héro. On aurait pu croire au début que le rythme en pâtirait mais l'envie de connaitre la suite prends vite le dessus.

Une émotion digne du 7ème art

Detroit Become Human - Image 2Si le jeu fait des clins d’œil à d'anciens jeux du studio comme Heavy Rain, Detroit: Become Human se la joue 7ème art avec de nombreuses références au cinéma. Il vous sera donc assez facile de faire le lien avec certains gros blockbusters. Robocop, dont l'action se déroule à Detroit; Terminator avec notre agent Connor où le chapitre sur le robot tueur... On peut dire que chez Quantic Dream ils se sont bien amusés et on vous laissera le plaisir de toutes les découvrir par vous même ! L'ambiance mise en place, il en faut quand même un peu plus pour nous plonger au cœur des intrigues. En effet, la narration c'est bien joli, mais comme on passe notre temps à être spectateur, il fallait que le graphisme soit à la hauteur.

Cela tombe bien car les cinématiques sont tout simplement irréprochables avec des modélisations parfaitement travaillées dans le moindre détail. Les angles de caméras sont très réussis avec une photographie digne des plus grands directeurs. Toujours parfaitement placés, ils permettent de mettre en avant la qualité des décors et la précision des différentes scènes. De plus, les expressions des personnages poussent l'expérience de jeu d'un cran, ce qui est très agréable. Les doublures françaises sont dans l'ensemble agréables et s'intègrent de belle manière sur la bande son pour bien faire ressortir l’émotion des scènes.

Mémoires programmées

Detroit Become Human - Image 3Si la narration est clairement le point fort du jeu, en comparaison, le gameplay pêche par sa relative simplicité. S'il s'avère agréable dans l'ensemble, il n'est pas exempt de tous défauts. Si les plans fixes des caméras sont parfaitement réussis, il en sera tout autrement lorsqu'il faudra manipuler son personnage. Parfois, l'angle de caméra changera d'un coup et vous fera perdre votre direction initiale ! Autre fait dommageable, il vous sera impossible de vous déplacer librement dans le jeu. Ici pas d'open world, vous devrez simplement suivre l'objectif sans pouvoir fouiller l'espace de jeu qui nous est offert. Dirigiste au possible, un peu plus de liberté de mouvement aurait été la bienvenue. Un autre petit défaut, le stick qui sert aux interactions sert également à bouger et tourner la camera. Cela aura pour conséquence de déclencher par moment des actions sans le vouloir, ce qui peu vite devenir agaçant ! Mise à part ça, la prise en main est rapide avec de simples QTE pour répondre à des questions ou effectuer des actions. Le petit point fort de ces QTE réside dans l'utilisation du pavé de la manette. Vous pourrez ainsi naviguer sur les tablettes ou tout simplement les allumer. Ceci rend la chose vraiment intéressante car vous aurez l'impression de contrôler l'objet du jeu ! 

Detroit Become Human - Image 4Bien que la durée de vie soit plus que raisonnable, vous pourrez rejouer chaque scène à n’importe quel moment une fois le jeu terminé ! De plus, chaque fin de chapitre vous proposera un schéma de toutes les fins possibles et chemins empruntables. Petit bonus, les chemins les plus empruntés par les joueurs seront visibles avec un petit système de pourcentage. Cela vous facilitera la manière dont vous aborderez les embranchements de l'intrigue. Si les possibilités sont nombreuses, vous découvrirez assez vite que certains déclencheurs vous mèneront aux mêmes aboutissants. Peu importe le choix, la conséquence sera la même! Le plus souvent, les choix importants seront de sauver un personnage secondaire humain ou robot et d'obtenir une fin heureuse ou tragique.

Tous ces éléments renforcent l'expérience de jeu où la nécessité de mesurer le poids de vos choix et de vos actes vous plonge réellement dans "la peau" du héros. Afin d'ajouter une petite dose de stress à tout çà, un chronomètre se joindra au QTE de temps en temps pour rendre la chose plus réaliste! Quoi qu'on en dise, la liberté de choisir son propre chemin est vraiment le gros point fort de Detroit : Become Human. Une fois le jeu fini, vous aurez accès à différents extras comme des séquences vidéo à l’image du court métrage Kara, qui a inspiré le jeu.

Le Verdict

8 / 10

Même si le jeu n'est pas exempt de défauts (lourdeur des déplacements, quelques problèmes de caméra), Quantic Dream nous prouve, avec Detroit Become Human, qu'il maitrise son sujet au niveau de la narration. Avec une réalisation proche de la perfection, le jeu nous plonge dans un émerveillement quasi constant où on se laisse porter par l'histoire comme si on regardait une série. De plus, il suffit de discuter avec d'autres joueurs pour vous rendre compte que le jeu peut se vivre de façons extrêmement différentes selon ses choix ! Bravo à Quantic Dream qui a su tenir ses promesses en donnant les pleins pouvoirs aux joueurs. Cela promet pour la suite du jeu narratif ! On a hâte !

Les tops
  • Certains choix importants qui changent l'histoire
  • Un univers cohérent et soigné
  • Les 3 héros parfaitement travaillés
  • Les nombreuses références
  • Bande son réussie
  • Graphisme magnifique
  • L'émotion dégagée dans certaines scènes
Les flops
  • Manipulation des personnages pas toujours évidente
  • Plusieurs maladresses dans les scénarios
  • Stick droit qui sert au déplacement de la caméra mais aussi aux interactions
  • Une vision du thème pas assez originale

 

 

Les screenshots

Par Dylan ZAPHINI

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests