DOSSIER : Rêver les cinémas, demain


Rêver les cinémas, demain

Rêver les cinémas, demain est un journal de bord atypique mettant sur papier mais surtout en lumière les idées novatrices qui perpétuent et prolongent la salle de cinéma. Faisant partie de la collection Le Changement est dans l'R, qui regroupe une série d'ouvrages tendant à renouveler et réinventer la société, Rêver les cinémas, demain a été écrit par Agnès Salson et Mikael Arnal.
 Agnès est étudiante en exploitation à la FEMIS alors que Mikael travaille à la réalisation de son premier court métrage. Tous deux passionnés par les salles obscures et préoccupés par leur avenir, ils vont se lancer dans un tour de France des cinémas afin de se prouver, ainsi qu'aux plus ou moins fidèles du grand écran que l'exploitation, loin de s'éteindre, est en pleine expansion.

Rêver les cinémas, demain est un court ouvrage très proche de l'herbier, comme se plaisent à le rappeler ses auteurs, qui tient ses promesses. Il s'agit en effet ici de relever toutes les bonnes idées qui permettent de perpétuer l'expérience cinématographique en salle. En somme, c'est ici chose faite puisque chaque cinéma, dans le cadre de l'exploitation indépendante, se voit proposer un petit paragraphe en faisant la promotion.
Un recueil qui reste très abordable et saura intéresser les plus mordus comme un public plus novice, avide de connaissance quant à la situation d'un art qui a toujours dû s’adapter. Une prise de conscience qui ne saurait prendre parti mais bien restituer un fait et une évolution avec justesse et pertinence.



Rêver les cinémas, demain saura rappeler aux plus ou moins fidèles du grand écran que l'exploitation, loin de s'éteindre, est en pleine expansion.

Cependant, nous pourrions en regretter un aspect peut être trop succinct, certaines salles n'ayant droit qu'à quelques lignes. Nous passons d'un espace à un autre alors que nous aurions souhaité en apprendre davantage sur l'exploitation en elle même. Ayant d'abord été proposé sous forme de blog, cet herbier s'adapte en soit un peu légèrement sur support papier et aurait mérité d'être un peu plus approfondi. Nous en regrettons par la même occasion la mise en page très scolaire, très informatique qui bride ce voyage aux côtés de deux auteurs que l'on sent par dessus tout passionnés.
En outre, l'épilogue proposé saura nous faire grand bien puisqu'il annonce enfin une situation plus globale au sein de laquelle nous pouvons nous permettre de restituer ses salles mises en valeur ainsi que leurs initiatives.

Rêver les cinémas, demain est en soit un petit livre qui reste très complet et agréablement abordable, malgré une approche un peu trop rapide voire superficielle qui aurait eu le mérite d'être approfondie et développée.

Par Maeva Orgueil

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD