DOSSIER : Festival Premiers Plans 2018


Festival Premiers Plans 2018

Trente bougies pour le Festival Premiers Plans d’Angers : cette année, cela fait trois décennies que les angevins accueillent les acteurs du cinéma européen de demain. Une édition anniversaire au programme complet, faisant un lien entre les oeuvres d’aujourd’hui et celles d’hier au travers de compétitions, hommages et rétrospectives. Succédant à l’acteur Lambert Wilson dans le rôle de président du jury longs métrages, une présidente : la grande (et actuellement polémique) Catherine Deneuve. A ses côtés, quatre réalisateurs ayant par le passé présentés des oeuvres au festival : Clément Cogitore (Braguino), Valérie Donzelli (La Guerre est déclarée), Guillaume Senez (Keeper) et Tizza Covi (Mister Universo). Faisant suite à notre couverture du Festival de Cinéma Européen des Arcs, Retro-HD quitte en ce début d’année les belles montagnes savoyardes pour s’intéresser à la première grande messe du cinéma de 2018 : le Festival Premiers Plans d’Angers.

Depuis 1989, l’historique ville d’Angers est la spectatrice privilégiée des oeuvres des jeunes talents du cinéma européen. Signant généralement la naissance avec un court métrage ou la concrétisation d’un parcours avec un long métrage, le festival fait la part belle aux premiers pas des cinéastes. Outre le fait d’être un tremplin idéal pour les réalisateurs, c’est aussi l’occasion pour le public de rencontrer des films originaux et d’échanger justement sur ces derniers. Les festivaliers peuvent d’ailleurs, comme le jury des différentes compétitions, également saluer les oeuvres appréciées avec un prix : celui du public.

Et justement, côté sélection officielle on retrouve neuf longs métrages venant des quatre coins de l’Europe, en plus de cinq films français. Parmi ceux-ci, The Cured de l’anglais David Freyne avec l’actrice Ellen Page, The Rules for Everything du norvégien Kim Hiorthoy, Winter Brother du danois Hlynur Palmason ou encore Tesnota - Une vie à l’étroit du russe Kantemir Balagov. En ce qui concerne les oeuvres made in France, le jury devra notamment choisir entre La nuit à dévoré le monde de l’angevin Dominique Rocher (notre critique prochainement sur le site), Jusqu’à la garde de Xavier Legrand avec notamment Léa Drucker et Denis Ménochet ou encore Sparring de Samuel Jouy avec Mathieu Kassovitz dans le rôle principal. Les courts métrages, aussi à l’honneur du 12 au 21 janvier à Angers, sont présents sous différentes catégories : européen, français et films d’écoles. Un jury composé de trois réalisateurs s’occupe, lui, de récompenser les courts métrages : Karim Moussaoui, Céline Devaux et Fyzal Boulifa.

Plus que des nouveaux talents, le Festival Premiers Plans célèbre également le cinéma de réalisateurs confirmés. Ainsi entre hommages et rétrospectives, plusieurs figures sont à l’honneur : Agnès Varda, Pedro Almodovar, Serge Bozon et Kornel Mundruczo. Au total, avec les films de la sélection, ce sont pas moins de 100 films qui sont projetés à Angers. Une belle opportunité de découvrir le patrimoine cinématographie européen d'hier et d'aujourd'hui.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à jeter un oeil sur le site du festival.

Par Pierre LARVOL

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD