CRITIQUE : Teen Wolf - Saison 6 - 2ème Partie (Teen Wolf - Season 6 Part 2)


Teen Wolf - Saison 6

Critique de la Série

On ne dit pas au revoir à toutes les séries de la même manière. De fait, certaines n’ont pas le temps de faire leurs adieux, et d'autres n'ont pas le courage. Il y en a qui s’interrompent trop tôt, quand d'autres continuent plus longtemps que de raison. Qu'en est-il de Teen Wolf, après 6 saisons, et autant d'années ? 

Teen Wolf aurait pu tirer son chapeau à la demi-saison, quand Scott et Stiles terminaient le lycée et décidaient de quitter Beacon Hills. La scène finale, qui faisait écho à l’ouverture de la série, offrait une conclusion satisfaisante, et même émouvante, aux 6 saisons de cette folle épopée. En 2011, Scott McCall (Tyler Posey), adolescent maladroit et asthmatique,  sortait sur son balcon, armé d’une batte de base-ball et manquait d’assommer son meilleur ami Stiles (Dylan O’Brien), qui l’embarquait alors dans sa première aventure au clair de lune. La veille de la rentrée, les deux adolescents s’aventuraient dans la forêt, suivant la piste de la radio du shérif Stilinski, père de Stiles, à la recherche d’un cadavre coupé en deux. Cette nuit-là, Scott était mordu par un alpha, et commençait sa métamorphose. Fin 2016, Stiles léguait la batte à Liam tandis que Scott lui dispensait ses derniers conseils de loup-garou. Puis tous deux grimpent dans cette bonne vieille Jeep rafistolée, une dernière fois garée sur le parking du lycée. La fréquence de la police annonçait alors : « un corps a été retrouvé dans les bois ». Le temps d’un échange de regard, et d’une demi-hésitation, avant que Stiles ne coupe la radio et que la Jeep s’éloigne. Que restait-il à raconter ?

Juillet 2017, on retrouve Scott, désormais diplômé, et tous les membres de sa « pack », à l’exception de Stiles, pour qu’ils affrontent une nouvelle menace, différente de toutes celles qu’ils ont affrontées jusque là : l’explosion d’une guerre, qui couvait depuis longtemps, dans le creux de toutes les autres intrigues. Beacon Hills a eu beau voir passer des monstres et des phénomènes paranormaux de toutes sortes, la grande majorité de ses habitants a réussi l'exploit de rester dans l’ignorance tout ce temps. Cette découverte, et la présence concomitante de l’Anuk-ite, une créature qui a le pouvoir d’amplifier la peur autour d’elle jusqu’à ce que ses victimes, terrifiées, en viennent à s’entretuer, met le feu aux poudres de ce qui deviendrait rapidement une guerre civile entre êtres humains et êtres super-naturels. L’intelligence de ce dernier segment, néanmoins moins palpitant et abouti que d’autres, c’est d’avoir réussi à rendre concrète la métaphore que la série filait depuis le début.

Teen Wolf, derrière ses intrigues alambiquées et son univers foisonnant, c’est évidemment l’histoire de l’adolescence, du corps qui change et se révèle, de l’identité qui se construit et du devoir d’accepter sa différence, pour être ensuite capable d’accepter celle de l’autre. Dans son galop final, la série n’a pas surenchéri. Au contraire, elle a fait mine de baisser ses enjeux pour mieux ramener ses personnages dans notre réalité. Loin des batailles mythiques qu’on les a vus remporter,  on les a regardés se faire tabasser dans les couloirs du lycée par des camarades sans ni griffes ni crocs, dont le seul motif était la peur et la seule force, le nombre.

En marge de cette violence, plus réelle et donc plus viscérale qu’auparavant, la série de Jeff Davis s’est évertuée à rendre justice à ses personnages, et à chatouiller ses fans aux bons endroits. Des figures disparues (certaines depuis la saison 2 !) sont venues faire des caméos et ont réussi à surprendre dans des séquences de fan service assumées et souvent très malignes. Le dernier épisode, qui confronte les personnages principaux à leurs plus grandes peurs, est en outre un bel hommage aux vilains les plus marquants de l’histoire de Beacon Hills.

S’il ne devait y avoir qu'un regret, ce serait l’absence de Stiles et le manque cruel d’humour qui en découle. Le meilleur ami de Scott, déjà moins présent dans la demi-saison précédente, a quitté Beacon Hills pour l’école du FBI. Il n’apparaît que dans deux épisodes : le dernier, pour faire ses adieux évidemment, et le premier, au détour d’une scène unique, sorte de hold-up parfait et instantanément culte. Dernier humain de la « pack », Stiles n’aura pas eu besoin de superpouvoirs, en 6 saisons, pour survivre aux folles aventures dans lesquelles son imprudence avait embarqué son meilleur ami, par une nuit de pleine lune. 

Finalement, on dit au revoir à Teen Wolf comme on dit au revoir à son adolescence. Une page se tourne sur un âge unique, sensible et ingrat à la fois, un âge dont on se souviendra toujours et qu’on idéalise déjà.

Verdict Note : Un très bon moment en perspective. Un très bon moment en perspective.

Informations

Détails de la Série Teen Wolf - Saison 6 - 2ème Partie (Teen Wolf - Season 6 Part 2)
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Série Genre Fantastique
Version TV Durée 42 '
Sortie 05/06/2011 Reprise 22/09/2016
Réalisateur Russell Mulcahy - Tim Andrew Compositeur Dino Meneghin
Casting Dylan O'Brien - Shelley Hennig - Tyler Posey - Holland Roden - Dylan Sprayberry
Synopsis Scott McCall est un adolescent tout ce qu'il y a de plus ordinaire. Il n'est pas le plus populaire de son lycée, il n'en est pas la risée non plus... Un soir, son meilleur ami Stiles le convainc de suivre en cachette les recherches de la police pour retrouver un corps dans les bois alentours. Au cours de cette expédition, il se retrouve nez à nez avec une bête étrange et particulièrement féroce. Il réchappe de peu à cette attaque et, chanceux, avec une seule blessure: une vilaine morsure. Le lendemain, Scott se sent bizarre. Sans qu'il le sache encore, sa vie vient de changer. Il est devenu un loup-garou...

Par Elisabeth YTURBE