CRITIQUE : The Magicians - Saison 1 (The Magicians - Season 1)


The Magicians - Saison 1

Critique de la Série

Avec des allures de série pour adolescents mêlant quête identitaire et surnaturel comme beaucoup d'autres adaptations de romans (The Vampires Diaries, Les 100, etc...), The Magicians pourrait être assimilée à une nouvelle série sans intérêt mais cette apparence est manifestement trompeuse. Cette série américaine est une adaptation des romans de Lev Grossman portant le même nom. On y suit les aventures de Quentin Coldwater qui ne s'est jamais senti à sa place auprès de son entourage. Diagnostiqué dépressif, il est suivi par une psychiatre qui l'aide dans son cheminement identitaire. Cependant, la seule chose qui le fascine est Filory, un monde où les licornes, les dieux, la magie et les magiciens coexistent. Tout l'opposé de New York jusqu'au jour où il se retrouve avec sa meilleure amie, Julia, à passer un concours pour entrer à Brakebills, une école pour magiciens. Il y est admis sans sa meilleure amie qui est renvoyée à New York sans pouvoir se souvenir de cet examen qui a été effacé de sa mémoire. Grâce à une cicatrice laissée sur son bras, Julia sait pourtant que la magie n’est pas un rêve. Elle fera tout pour pratiquer la magie au péril de sa vie et de celles des personnes qu’elle aime. Quentin qui a finalement trouvé sa place dans cette école, devient la cible d'une créature surnaturelle qui menace l’exercice de la magie. Quentin, Alice, Eliot et Margo doivent plus que jamais devenir des maîtres magiciens et combattre cette mystérieuse créature afin de sauver leur monde.

L’esthétique de la série nous plonge dans un univers crédible, à la fois surnaturel et scientifique.

La magie est représentée comme une chose très concrète. À la manière de Doctor Strange, les héros nous transportent dans un monde où l'impossible est désormais possible, renvoyant entièrement la physique quantique que nous connaissons aux oubliettes. Le monde des sorciers n'est pas féerique comme les représentations que nous en avions auparavant avec Charmed. Cette magie s'illustre par une gestuelle spécifique aux magiciens avec des cercles de magie et pas seulement des potions magiques ou des gestes visant un adversaire. L’esthétique de la série nous plonge dans un univers crédible, à la fois surnaturel et scientifique.

Les deux mondes sont montrés de manière distincte grâce au changement de couleurs dominantes dans l'image. Le monde magique est filmé dans des lumières chaudes et orangées tandis que New York, le monde sans magie, l’est dans des couleurs froides et bleues. Ce contraste amène un côté fantastique à l'univers de la série. Cette distinction nous permet de suivre les deux mondes sans jamais nous perdre, contribuant ainsi à nous plonger davantage cet univers fascinant.

À la manière de Doctor Strange, les héros nous transportent dans un monde où l'impossible est désormais possible

Quentin découvre ses capacités lui permettant de découvrir qui il est, mais le fait d’être un magicien ne résout pas toutes ses craintes. Son personnage semble être poursuivi par son obsession pour Filory et ses connaissances à ce sujet lui permettent de décoder les mystères autour de la Bête, nom donné à la créature surnaturelle. Lui et Julia ne prennent pas le même chemin. Élève modèle avec un avenir tout tracé, Julia va tout abandonner pour la magie devenue sa seule raison de vivre. Sa soif de magie est assimilée à une addiction à la drogue. De la même manière qu’un drogué, elle est prête à tout pour obtenir sa dose de magie, quitte à vendre son propre corps. C’est un personnage que l’on souhaiterait apprécier pour sa passion et sa détermination à pratiquer la magie, mais son addiction mettant en danger les autres nous pousse à la haïr.

Cette première saison nous offre un univers fantastique où la science coexiste aux côtés de la magie. Quentin a enfin trouvé qui il était réellement mais ce n’est que le début de son aventure à Brakebills puisqu’une créature menace de tuer ce monde qu’il vient à peine de découvrir. La Bête veut envahir Brakebills et s’emparer de la magie. Quentin et ses nouveaux amis doivent plus que tout défendre ce monde et leur vie. The Magicians nous transporte dans un monde où tout devient possible.

Verdict Note : Un très bon moment en perspective. Un très bon moment en perspective.

Informations

Détails de la Série The Magicians - Saison 1 (The Magicians - Season 1)
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Série Genre Fantastique
Version TV Durée 52 '
Sortie 16/12/2015 Reprise 25/01/2017
Réalisateur John McNamara - Sera Gamble Compositeur
Casting Olivia Taylor Dudley - Jason Ralph - Stella Maeve - Hale Appleman
Synopsis Bientôt diplômé, Quentin Coldwater a du mal à se projeter dans son avenir en laissant de côté la magie qui le passionne depuis sa tendre enfance. A sa grande surprise, le jeune homme est admis à Brakebills, une école secrète qui forme les futurs magiciens. Il y fait la connaissance d'Alice, Penny, Margo et Eliot , avec lesquels il entretient des relations tantôt complices et souvent conflictuelles. Ensemble, ils vont pourtant devoir faire face à de grands dangers, des forces maléfiques venus de contrées insoupçonnées. Pendant ce temps, Julia, la meilleure amie de Quentin, qui a échoué aux tests d'admission de Brakebills, suit son propre chemin. Un chemin obscur et dangereux qui pourait la mener à sa perte...

Par Man-ting SRON