CRITIQUE The Crown - Saison 1 (The Crown - Season 1)

The Crown - Saison 1

Critique de la Série

Après une série racontant la vie de Pablo Escobar, Netflix commande The Crown, une série sur l’ascension de la princesse Elisabeth, héritière de la couronne britannique. Peter Morgan, le scénariste de cette première saison, signe un récit dramatique autour de la famille royale. En 1947 après la Seconde Guerre Mondiale, la Grande-Bretagne se remet de la guerre. Après le décès du roi Georges VII, la princesse Elisabeth de Mountbatten devient la reine Elisabeth II de Windsor. Couronnée bien trop vite, Lilibeth comme elle est appelée auprès de sa famille, ne voulait pas du pouvoir. Elle rêvait d'une vie paisible auprès de son époux et de ses deux enfants.

La vie rêvée d’une reine n’est pas celle que l’on croit et Netflix le fait clairement savoir par la représentation de l’envers du décor royal.

Claire Foy (Le Dernier des Templiers) incarne une reine tiraillée entre le bonheur de sa famille, particulièrement celui de sa sœur, Margaret et son rôle en tant que symbole de la royauté auprès du peuple. Elle doit être mythifiée, s’efforcer de ne pas trop sourire ni trop parler. Dès le départ, sa famille, son conseiller et le gouvernement britannique ne cessent de lui rappeler que seule compte sa souveraineté.

L'identité de la princesse Elisabeth s'efface au bénéfice de celle de la reine Elisabeth II de Windsor. Elle ne peut plus réfléchir en tant que princesse et épouse, seulement en tant que reine de Grande-Bretagne. Malgré les apparences d'une majestueuse reine pour son pays, la magie n'opère pas auprès de sa famille. Au contraire, sa vie de reine se résume à des choix politiques draconiens opposant la tradition et la modernité. Cette première saison prend donc place en 1947. Churchill est élu une nouvelle fois, la tradition semble l'emporter en pleine modernisation du pays.

Matt Smith incarne le prince Philippe de Grèce et du Danemark, un jeune homme de la Royal Navy renonçant à sa nationalité pour être adoubé par le roi Georges VII et devenant le duc Philip Mountbatten afin d’épouser Elisabeth de Windsor. Il représente la modernité et prône une évolution de la royauté pour empêcher une révolution populaire. Il est le premier à rendre public le couronnement de la reine en souhaitant le diffuser à la télévision. Les organes politiques refusent cette modernité, la considérant comme bien trop populaire pour la royauté. Ce conflit est déterminant dans l’ascension de la jeune femme.

Malgré les apparences d'une majestueuse reine pour son pays, la magie n'opère pas auprès de sa famille.

Claire Foy interprète ainsi une sublime reine tant par les vêtements que par son jeu d’actrice. Dotée d’une personnalité calme et indécise, elle arrive peu à peu à trouver ses marques. La jeune princesse joyeuse se dissipe faisant place à une véritable figure royale défendant son titre. Au départ, elle ne parvient jamais à prendre de décision, en désirant toujours prendre la bonne décision, mais très vite, elle réalise que la bonne décision n’existe pas. Demandant aux différents organes politiques leur opinion, elle se rend très vite compte que son avis importe peu. Le personnage de Claire Foy doit normalement trancher des décisions mais le résultat dépendra toujours de l'Église et du gouvernement au risque de remettre en cause son titre et de créer une révolte populaire. À maintes reprises son époux, le duc de Mountbatten amène son épouse à prendre des décisions menant vers la modernité du pays, mais peu à peu, leur relation se détériore. Ce conflit politique se reflète dans la vie du couple. La vie rêvée d’une reine n’est pas celle que l’on croit et Netflix le fait clairement savoir par la représentation de l’envers du décor royal. Malgré le personnel innombrable subvenant à ses besoins, son époux inexistant, ses enfants avec leurs éducateurs, la reine est bien seule. Cette première saison introduit la reine Elisabeth à ses débuts en tant que reine de Grande-Bretagne montrant ainsi l’ascension délicate d’une grande figure de l’histoire britannique.

Note : Exceptionnel ! Verdict : Exceptionnel !

Man-ting SRON

Laissez un commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous afin de laisser un commentaire.