CRITIQUE : Peaky Blinders - Saison 2 (Peaky Blinders - Season 2)


Supergirl

Critique de la Série

Les Peaky Blinders reviennent pour une nouvelle saison. Le gang contrôle désormais les paris clandestins de la ville. Pour agrandir l'entreprise familiale, ils achètent des chevaux et embauchent May Carleton, une jeune aristocrate qui vient de perdre son époux. Ce personnage attachant devient très vite détestable pour les grands fans du couple formé par Grace et Tommy, lorsqu'elle s'entiche amoureusement de ce dernier. Tommy veut désormais conquérir les paris londoniens en s’unissant avec Alfie Solomons derrière le dos de Darby Sabini. Leur pub de quartier brûle. Des attaques et des menaces sont mis à exécution. Une guerre semble se déclarer. Les Shelby sont forcés de constater qu'ils ont peut-être eu les yeux plus gros que le ventre. Du moins que Tommy, très orgueilleux, a frappé à la mauvaise ville. Le personnage avance dans une conquête de pouvoir qui entraîne toute son entreprise familiale dans des dangers éventuels. La puissance des liens familiaux est particulièrement mise à l'épreuve dans cette saison. Malgré l'apparence de famille unie, Polly cache un lourd secret. Très jeune, elle a été forcée d'abandonner sa fille et son fils. Tommy fait quelques recherches pour retrouver ces enfants, ce qui aboutit au retour de Michael, le fils abandonné. Ce dernier veut devenir un membre à part entière de la famille et s'occuper des affaires illégales mais Polly refuse de le voir s'en mêler. Ce personnage subit une évolution très rapide. Du simple jeune homme, bien élevé, issu d'une famille aisée, il devient petit à petit un véritable Shelby. Son accent de jeune bourgeois devient un cockney souligné par un besoin de reconnaissance familiale, une quête enfouie en lui depuis toujours qui ne demande qu'à se réveiller. Il adopte facilement le costume trois-pièces très sombre des Shelby, bien différent de son costume de jeune homme. Seules ses manières le trahissent parmi sa famille. Arthur, quant à lui, semble sujet à un excès de violence qu'il n'arrive plus à maîtriser. Le traumatisme de la guerre et surtout de la trahison de son père, en fait un personnage captivant pour cette saison. En prenant plus d'ampleur, la question du traumatisme de la guerre expose ici le cas d'une personne qui ne parvient pas à le surmonter.

Du simple jeune homme, bien élevé, issu d'une famille aisée, il devient petit à petit un véritable Shelby.

Dans cette guerre des clans, le conflit politique monte d'un cran et les usines sont mises au cœur des tensions. Une véritable révolution s'amplifie à différentes échelles ; de la famille de Tommy jusqu'au gouvernement de Churchill en passant par des grèves ouvrières. On assiste au grand retour de l'inspecteur Campbell. Sam Neill ne joue plus un simple officier en mission ; il incarne un personnage au cœur brisé par Grace qu'il voulait épouser dans la saison précédente. Campbell est ainsi tiraillé entre sa soif de vengeance pour un combat perdu d'avance dès la première saison et la nécessité de bien faire au nom de Churchill. Ce tiraillement va très vite faire place à une combinaison des deux. Il va se venger de son rival en le menaçant de condamner un de ses frères à la peine de mort si Tommy ne l'aide pas à régler un conflit politique. Tommy s'exécute à contre-cœur : pour régler ce conflit, il doit assassiner un général soviétique en visite à Londres. En fin stratège, il mène l'assassinat sur son terrain de jeu : l'hippodrome. Avec tous ces rebondissements, Tommy n'a plus de place pour les sentiments alors qu'une personne de son passé resurgit. Grace fait son retour, instaurant pendant la seconde moitié de la saison un triangle amoureux entre elle, Tommy et May.

Elles sombrent dans la fatalité des conditions féminines à une époque où la femme n'a pas encore le droit de vote.

Les personnages féminins prennent ainsi de plus en plus d'ampleur dans la série. Polly, femme d'affaires de la famille, devient une mère prête à tout pour son fils. Esme, la femme de John vit mal son emprisonnement dans une maison et rêve à nouveau de grands espaces. Grace, ancienne espionne, est devenue l'épouse d'un homme d'affaires à Londres. Ces femmes changent complètement de point de départ. Pourtant, entre nomadisme, espionnage ou vie de famille, elles n'évoluent pas réellement. Elles sombrent dans la fatalité des conditions féminines à une époque où la femme n'a pas encore le droit de vote. Seule, Ada Shelby, sœur des frères Shelby, s'émancipe de son rôle de simple femme au foyer, en s'intéressant à la politique. Reste à savoir s'il s'agit d'un manque de son défunt époux qu'elle transposerait dans la lecture d'ouvrages politiques ou s'il s'agit bien d'un intérêt personnel pour le communisme.

Verdict Note : Un très bon moment en perspective. Un très bon moment en perspective.

Informations

Détails de la Série Peaky Blinders - Saison 2 (Peaky Blinders - Season 2)
Origine Angleterre Signalétique Tous Publics
Catégorie Série Genre Drame
Version TV Durée 52 '
Sortie 01/10/2015 Reprise -
Réalisateur Tim Mielants Compositeur
Casting Cillian Murphy - Sam Neill - Paul Anderson (III) - Annabelle Wallis - Helen McCrory
Synopsis En 1919, à Birmingham, soldats, révolutionnaires politiques et criminels combattent pour se faire une place dans le paysage industriel de l'après-Guerre. Le Parlement s'attend à une violente révolte, et Winston Churchill mobilise des forces spéciales pour contenir les menaces. La famille Shelby compte parmi les membres les plus redoutables. Surnommés les "Peaky Blinders" par rapport à leur utilisation de lames de rasoir cachées dans leurs casquettes, ils tirent principalement leur argent de paris et de vol. Tommy Shelby, le plus dangereux de tous, va devoir faire face à l'arrivée de Campbell, un impitoyable chef de la police qui a pour mission de nettoyer la ville. Ne doit-il pas se méfier tout autant la ravissante Grace Burgess ? Fraîchement installée dans le voisinage, celle-ci semble cacher un mystérieux passé et un dangereux secret.

Par Man-ting SRON