CRITIQUE CINÉMA Macbeth

Macbeth

Catégorie Film

Version Cinéma

Genre Drame

Durée 113 '

Sortie 04/11/2015

Origine - Angleterre

Signalétique : Tous Publics

Réalisateur Justin Kurzel

Compositeur Jed Kurzel

Casting Marion Cotillard - David Thewlis - Michael Fassbender - Sean Harris - Elizabeth Debicki - Paddy Considine

Synopsis: Lecture viscérale de la tragédie la plus célèbre et captivante de William Shakespeare, celle d'un vaillant guerrier autant que chef charismatique, plantée sur les champs de bataille au milieu des paysages de l'Ecosse médiévale, Macbeth est fondamentalement l'histoire d'un homme abîmé par la guerre qui tente de reconstruire sa relation avec son épouse bien-aimée, tous deux aux prises avec les forces de l'ambition et du désir.

CRITIQUE CINÉMA par Alexandre

Alexandre
Critique Cinéma : Un très bon moment en perspective.

Shakespeare, Michael Fassbender, Marion Cotillard... Cette adaptation de ''Macbeth'' était attendue, ne serait-ce que pour voir Fassbender se frotter à un rôle par lesquels Orson Welles et Toshirô Mifune sont passés. Mais vu que derrière la caméra se trouve Justin Kurzel, réalisateur du très laid ''Les Crimes de Snowtown'', on était en droit de se demander ce que ça allait donner. Les premières minutes font peur, avec sa scène de bataille mélangeant plans d'action brutale et ralentis foireux. Et puis très vite, la magie fait son effet et le film trouve son ton. Le ''Macbeth'' version Kurzel sera brutal, violent mais aussi superbe et le réalisateur ne tarde pas à très vite l'affirmer. Tourné dans de superbes décors, baignant dans une photographie totalement envoûtante (aux aspects tantôt fantomatiques tantôt rougeoyants), le film est une version fascinante de la pièce de Shakespeare, pleine de bruit et de fureur dont la beauté est avant tout visuelle. Parfois lent, parfois lancinant, ce ''Macbeth'' est aussi l'occasion pour Michael Fassbender de livrer une prestation totalement hallucinée et de témoigner une fois de plus de son talent d'acteur, frôlant un peu plus la folie au fil de son ascension meurtrière. Face à lui, les seconds rôles sont solides mais c'est surtout Marion Cotillard qui étonne, composant une Lady Macbeth vile et parfaitement convaincante, sombrant elle aussi peu à peu dans la folie. Aussi imparfait soit-il lors de certains moments (quelques ellipses étranges et des idées de mise en scène pas toujours saisissantes), le film est tout de même un grand moment de cinéma, une adaptation somptueuse, brutale et magnifique, témoignant d'une ambition certaine et d'une envie de secouer le spectateur (comme en témoignent la musique résonnant en nous ou encore les scènes de violence).

Le