CRITIQUE CINÉMA Spectre

Spectre

Catégorie Film

Version Cinéma

Genre Action - Aventure - Suspens - Espionnage

Durée 140 '

Sortie 11/11/2015

Origine - Angleterre

Signalétique : Tous Publics

Réalisateur Sam Mendes

Compositeur Thomas Newman

Casting Ralph Fiennes - Naomie Harris - Christoph Waltz - Daniel Craig - Monica Bellucci - Ben Whishaw - Dave Bautista - Léa Seydoux - Andrew Scott

Synopsis: Un message cryptique venu tout droit de son passé pousse Bond à enquêter sur une sinistre organisation. Alors que M affronte une tempête politique pour que les services secrets puissent continuer à opérer, Bond s'échine à révéler la terrible vérité derrière... le Spectre.

CRITIQUE CINÉMA par Alexandre

Alexandre
Critique Cinéma : Un très bon moment en perspective.
Après l'immense succès et la grande réussite de ''Skyfall'' (certainement l'un des meilleurs films de la saga James Bond depuis des années si ce n'est le meilleur), la question qui taraude tout le monde est bien évidemment : ''Spectre'' fera-t-il mieux ? Visiblement conscients de ce poids, Sam Mendes et ses scénaristes ont donc décidé de frapper fort, donnant à cet opus un vrai ton ''Jamesbondien'' très assumé avec ses scènes d'action spectaculaires (la scène d'ouverture au Mexique, commençant par un plan-séquence est tout simplement bluffante), son humour plus présent, ses femmes superbes et sensuelles (ce qui manquait à ''Skyfall'' et qui se retrouve ici incarnées par Léa Seydoux et Monica Bellucci) et ses méchants très proches de ceux que l'on a pu connaître dans la saga (dont un mystérieux Christoph Waltz et un homme de main imposant mais muet répondant au nom de Mr. Hinx). Après avoir entrepris de déconstruire un peu le mythe avec les précédents films, ''Spectre'' s'assume totalement comme un film James Bond de pure souche tout en gardant l'essence de ce qui a fait la réussite de Daniel Craig dans la peau de l'agent 007 : un homme plus faillible et plus brutal. Avec sa trame scénaristique allant tisser des liens jusqu'à ''Casino Royale'', le film se veut englober toute l'ère de Daniel Craig dans le rôle, allant même jusqu'à expliquer en partie l'incompréhensible et confus ''Quantum of Solace''. Ambitieux et très spectaculaire, nous offrant de grands moments d'action, ''Spectre'' souffre cependant d'une légère baisse de rythme dans sa seconde partie, dévoilant quelques longueurs qui se rattrapent lors d'un final surprenant et haletant où Christoph Waltz embrasse complètement son rôle de vilain charismatique. Un opus franchement spectaculaire qui saura séduire le public et qui laisse la part belle aussi bien aux seconds rôles (Ben Whishaw, excellent Q) qu'aux principaux pour un plaisir à ne pas bouder.

Le