CRITIQUE CINÉMA Enragés

Enragés

Catégorie Film

Version Cinéma

Genre Action - Thriller - Policier

Durée 93 '

Sortie 30/09/2015

Origine - France

Signalétique : Tous Publics

Réalisateur Eric Hannezo

Compositeur Laurent Eyquem

Casting Lambert Wilson - Franck Gastambide - Guillaume Gouix - Laurent Lucas - Virginie Ledoyen - François Arnaud

Synopsis: Un braquage tourne mal. Les 4 criminels trouvent refuge dans un centre commercial où éclatent coups de feu et mouvements de panique. Cernés, ils abattent un homme et prennent en otage une femme. Acculés, ils arrêtent une voiture et prennent la fuite. A bord, un père et son enfant malade, qu'il doit emmener d'urgence à l'hôpital. Hors de contrôle, leur fuite va se transformer en traque sans merci. Désormais, il n'y a plus aucun retour possible pour ces chiens enragés...

CRITIQUE CINÉMA par Alexandre

Alexandre
Critique Cinéma : Intéressant dans son ensemble.

Amoureux du cinéma de genre, Eric Hannezo transpose le violent ''Cani Arrabbiati'' de Mario Bava à la française dans de superbes décors du Canada. L'intrigue n'a guère changé (trois braqueurs prennent en otage une femme ainsi qu'un homme et son enfant pour fuir la police) mais le film ne baigne pas dans la même ambiance. Là où la sueur et la bestialité suintaient dans la version Bava, la version Hannezo donne plus d'excuses à la violence de ses personnages et les humanise un peu, les mettant en scène dans des séquences presque hypnotiques. Le point fort du film est d'ailleurs la puissance de la mise en scène, on sent tout l'amour que porte le réalisateur au cinéma et il nous gratifie d'un découpage élégant accompagné d'une musique correspondant très bien au genre. Le problème est plus dans l'écriture des dialogues et dans l'interprétation, pas toujours convaincante. Si Lambert Wilson s'en sort sans accrocs et que Franck Gastambide surprend, Guillaume Gouix aura du mal à complètement s'imposer même s'il le fera toujours plus que la pauvre Virginie Ledoyen, reléguée à un rôle féminin décevant. Malgré ses défauts, ''Enragés'' fait tout de même plaisir à voir et montre que le cinéma de genre peut exister en France si l'on s'y met avec un peu de nerfs. Le résultat, sans être brillant, est prometteur.

Le