Critique Daddy Cool (Infinitely Polar Bear)

Daddy Cool
Maya Forbes, en partageant une expérience qui lui est chère, offre au public un très bon petit film à voir en ce début d'été. Jamais lourd, jamais larmoyant, Daddy Cool est également une nouvelle opportunité pour Mark Ruffalo d'incarner un personnage...

Verdict Note : Un très bon moment en perspective. Un très bon moment en perspective.

Par Adélaïde Beau

Critique du Film

Pour son nouveau film, Maya Forbes se livre littéralement de manière extrêmement touchante. Daddy Cool est, en effet, librement inspiré de sa propre vie et plus précisément de son enfance. Le contenu en ressort troublant de vérité. Entre fous rires et crises de larmes, Cameron Stuart ne sait plus où donner de la tête. Diagnostiqué bipolaire, Cameron suit un traitement dans le but de reconquérir sa femme Maggie et de réintégrer le cocon familial qu’ils forment avec leurs deux filles. Mais lorsque Maggie décide de quitter Boston pour partir à New York reprendre ses études, la jeune femme n'a pas d'autre choix que de confier la garde de ses enfants à ce père pas tout à fait comme les autres…

Maya Forbes offre au public un très bon petit film à voir en ce début d'été.

Ce long métrage qui se présente comme une libération pour la réalisatrice aborde un point sensible, d'autant plus que l'intrigue se déroule dans les années 70, une période où la bipolarité n'était encore que peu connue et par conséquent crainte par beaucoup. Maya Forbes arrive très justement à développer son sujet en expliquant bien aux spectateurs que la bipolarité est une maladie bien complexe et qu'elle n'est pas à ranger nécessairement dans la catégorie de la folie. Elle ne juge pas, elle raconte simplement. Pour y parvenir, elle reprend le sujet étape par étape en l’évoquant avec une bonne dose d'humour. En frôlant le drame à certains moments, elle rétablit à chaque instant son principe d'origine : faire de son vécu tragique un heureux souvenir. Et même si ce n'était pas son but réel, Daddy Cool en ressort tel quel. La relation qu'entretient Cameron avec ses deux filles est parfois délicate, mais par-dessus tout attendrissante. L'amour qu'il ressent pour elles, et pour sa femme également, crève l'écran. Nous ressentons bien que la première personne à souffrir de cette situation est lui même, se trouvant dans une prison interne dont il est pratiquement impossible d'en sortir. Il le sait, il en souffre, mais il fait des efforts. Pour lui, pour ses proches. C'est justement cet effort colossal qui est particulièrement attachant, Daddy Cool pourrait finalement être un hymne à l'espoir. 

Les acteurs sont excellents. Rien d'étonnant au vu des noms qui figurent au casting. Mark Ruffalo en chef de file joue à la perfection cet homme meurtri, à contrario d'être complètement hystérique. Zoe Saldana, qui interprète sa femme, avait déjà montré sa capacité à jouer des femmes fortes pour ses hommes dans Les Brasiers de la Colère ou bien encore Blood Ties de Guillaume Canet. Elle réitère l’expérience avec une grande justesse et séduit par son courage et sa beauté. Les jeunes actrices qui jouent ici leurs enfants sont excellentes. L'alchimie qui frappe cette famille et flagrante.

Maya Forbes, en partageant une expérience qui lui est chère, offre au public un très bon petit film à voir en ce début d'été. Jamais lourd, jamais larmoyant, Daddy Cool est également une nouvelle opportunité pour Mark Ruffalo d'incarner un personnage pertinent.

Informations

Détails du Film Daddy Cool (Infinitely Polar Bear)
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Comédie - Drame
Version Cinéma Durée 90 '
Sortie 08/07/2015 Reprise -
Réalisateur Maya Forbes Compositeur Theodore Shapiro
Casting Zoe Saldana - Mark Ruffalo
Synopsis Entre fous rires et crises de larmes, Cameron Stuart ne sait plus où donner de la tête. Diagnostiqué bipolaire, Cameron suit un traitement dans le but de reconquérir sa femme Maggie et de réintégrer le cocon familial qu’ils forment avec leurs deux filles. Mais lorsque Maggie décide de quitter Boston pour partir à New-York reprendre ses études, la jeune femme n'a pas d'autre choix que de confier la garde de ses enfants à ce père pas tout à fait comme les autres…

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques