Critique Poltergeist

Poltergeist
Même si Poltergeist n'atteint pas le niveau d'un Conjuring, il n'en reste pas moins opérant. Gil Kenan signe un long métrage de qualité suffisante pour plaire à un large public.

Verdict Note : Un très bon moment en perspective. Un très bon moment en perspective.

Par Adélaïde Beau

Critique du Film

S'attaquer au film culte de Tobe Hooper sorti en 1982 est-il un crime cinématographique ? Apparemment non... Il s'agirait même d'une bonne idée.

L'histoire reste pratiquement la même : la famille Bowen emménage dans leur nouvelle maison. Ils sont rapidement confrontés à des phénomènes étranges. Une présence hante les lieux. Une nuit, leur plus jeune fille, Maddie, disparaît. Pour avoir une chance de la revoir, tous vont devoir mener un combat acharné contre un terrifiant poltergeist…

Afin d'arriver à renouveler efficacement son intrigue, Gil Kenan déménage dans une banlieue sur le déclin. Il explique judicieusement que son choix final se porte sur une famille qui n'a rien à voir avec le rêve américain et amène un peu plus le film dans un stress parfois insoutenable. Le cinéaste invite par conséquent, dès le départ, le spectateur dans un univers de déception et de peur. La maison parfaite a été trouvée pour mettre l'ensemble dans une forme olympique. Il en devient évident à quel point la maison est l'atout crucial de cette péripétie. Commune, peu attrayante, voire repoussante, cette maison « hantée » fait froid dans le dos dès le départ et son aspect ne s'arrangera pas avec les minutes défilantes.

Si Poltergeist n'atteint pas le niveau d'un Conjuring, il n'en reste pas moins efficace

Le film trouve sa place dans une génération où l'image règne. iPhone, iPad, télévision, iPod, les poltergeists ont désormais le champ libre pour venir terrifier l’espèce humaine et cette opportunité donne un effet plus pertinent à l'horreur du film. Cependant, le genre "épouvante" est toujours un risque dans la crédibilité des codes qui lui sont propres. Les esprits sont toujours des bons moyens pour venir titiller les êtres vivants. Sur ce point, Poltergeist frappe juste et ne déçoit pas. Certaines scènes viennent malgré tout nuire à la qualité du film. Tout n'est pas esthétiquement parfait et le paranormal frôle parfois l'invraisemblance. Malgré tout, la mise en scène efficace réserve quelques jump scrares prompts à coller le spectateur sur son fauteuil. Rare fait actuel, surtout après l'insipide Annabelle, la peur est chose prégnante dans ce long-mètrage mettant à profit la tension habitant cette angoissante maison.

Au vu du casting, il n'est que peu surprenant que ce film soit une bonne surprise. Sam Rockwell, pour qui il s'agit de la troisième participation dans un film d'horreur, est comme à son habitude convaincant. À l'aise dans son rôle de père au chômage, le plaisir reste le même dès qu'il apparaît à l'écran. Rosemarie Dewitt était physiquement une bonne idée pour incarner la mère de famille. Ses talents d'actrice ne viendront pas contredire ce choix. Et évidemment, Poltergeist ne serait pas ce qu'il est sans la petite Maddie. La jeune comédienne Kennedi Clements est surprenante de maturité, nous permettant de croire un peu plus à cette histoire terrifiante.

Même si Poltergeist n'atteint pas le niveau d'un Conjuring, il n'en reste pas moins efficace. Gil Kenan signe un long-métrage de qualité suffisante pour plaire à un large public.

Informations

Détails du Film Poltergeist
Origine Etats Unis Signalétique Interdit aux moins de 12 ans
Catégorie Film Genre Horreur - Epouvante
Version Cinéma Durée 96 '
Sortie 24/06/2015 Reprise -
Réalisateur Gil Kenan Compositeur Marc Streitenfeld
Casting Sam Rockwell - Jared Harris - Rosemarie DeWitt - Kyle Catlett - Nicholas Braun - Saxon Sharbino - Kennedi Clements
Synopsis L'heureuse famille Bowen mène une vie tranquille et prospère dans leur nouvelle maison. Cependant, leur maison devient le théâtre d'étranges phénomènes quand des objets commencent à se déplacer et que le sol se met à trembler. Une nuit, la petite Madison disparaît et se met à communiquer avec ses parents à travers la télévision. Les Bowen font alors appel à un parapsychologue.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques