Critique Terminator 2 - Le Jugement Dernier (Terminator 2 : Judgement Day)

Terminator 2 - Le Jugement Dernier
James Cameron devient, avec ce film, un très grand maître du divertissement haut de gamme. Terminator 2, le Jugement Dernier est une suite qui surpasse en tout point le premier film.

Verdict Note : Exceptionnel ! Exceptionnel !

Par Anthony Verschueren

Critique du Film

« I’ll be back »…il l'a dit, il l'a fait...

Fort du succès du premier film, et après avoir prouvé aux yeux du monde qu’il était un vrai bon maître du blockbuster ambitieux avec Aliens et Abyss, James Cameron réitère l’expérience Terminator en 1991. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Cameron a vraiment mis les petits plats dans les grands pour cette suite. Il s’est, notamment, vu alloué du budget le plus conséquent de l’histoire du cinéma, à l’époque, atteignant la somme astronomique de 102 millions de dollars. Suite à l’échec de la tentative d'éliminer Sarah Connor en 1984, Skynet envoie de nouveau un Terminator, le T-1000, dans le passé. Cette fois-ci, il l’envoie en 1995 afin de tuer John Connor, le chef de la résistance humaine, alors qu’il n’était encore qu’un enfant. Connor envoie, lui aussi, un T-800 afin qu’il le protège. Les enjeux du précédent film restent les mêmes : la survie du futur demeure entre les mains de la machine qui trouvera John Connor le premier.

James Cameron devient, avec ce film, un très grand maître du divertissement haut de gamme.

Bigger and louder ! Voici un slogan que James Cameron a bien compris et qu’il applique à merveille. Après avoir démontré qu’il était capable de faire d’Alien un film d’action dopé à la testostérone, il peut enfin s’atteler à tous les fantasmes qu’il nourrissait à l’époque du premier Terminator. Le Jugement Dernier est entré dans la mémoire collective. Tout le monde garde en tête cette image de Schwarzenegger en tenu de cuire enfourchant sa bécane armé de son fusil à pompe. Terminator 2 surpasse de très loin son grand frère par la modernité de ses effets spéciaux. Le film s’applique notamment à mettre en exergue des effets de morphing, révolutionnaires à l’époque, d’une qualité surprenante. Il faut bien avouer que Stan Winston et Joe Viskocil ont accompli un travail formidable sur les SFX. Le film n’a clairement pas volé ses 4 Oscars dont celui des effets spéciaux, effets qui n’ont pas vieilli d’un iota et qui fonctionnent toujours à merveille aujourd’hui. Chose étonnante également pour cette suite, Cameron se garde bien de nous dire lequel des deux robots est celui envoyé pour tuer John Connor jusqu’au moment opportun. La surprise fut de taille à l’époque. La fameuse séquence où John est encerclé dans les couloirs du centre commercial par les deux machines possède une tension hors norme. Et quelle surprise de constater que le T-800 prend la place du bon cette fois-ci. Ayant acquis une notoriété indiscutable entre le premier et le second film, enchaînant des projets cultes comme Commando, Predator ou encore Total Recall, l’ex-Gouvernator pouvait enfin endosser la casquette de la bonne machine. Fraîchement sorti d’Un Flic à la Maternelle, la relation qu’il va créer avec l’acteur Edward Furlong crève l’écran de mille feux. Premiere apparition au cinéma pour ce dernier, ce rôle de John Connor lui collera éternellement à la peau.

Quel pied, quelle claque, quelle leçon !

Si le duo vedette fait des étincelles, il y a deux acteurs qui se démarquent pleinement. Le premier étant Robert Patrick qui interprète un T-1000 charismatique et effrayant. Très différent du T-800 du premier film, ses forces résident dans son agilité rapide et sa capacité à se mouvoir en une multitude de formes. Mais la transformation physique la plus spectaculaire du film est détenue par Linda Hamilton, absolument méconnaissable. Cette transformation est ahurissante. Accusant un poids similaire à celui du premier film, son entrainement s’est montré drastique. Fini la jeune serveuse timide et renfermée sur elle-même, Sarah Connor est une femme nouvelle, forte mentalement et physiquement. D'ailleurs, physiquement, c’est une femme bodybuildée à qui nous avons affaire, qui n’hésite pas à affronter les problèmes à bras le corps. C’est véritablement un rôle qui fait entièrement peau neuve et qui démontre clairement cette envie de changement qui habitait alors la tête de James Cameron. Plus qu’une suite, Terminator 2 peut se voir comme un remake totalement réussi. Succès critique et public indéniable, accusant plus de 6 millions d’entrées en France, cette suite est souvent citée, à raison, comme un film d’action parfait. Il faut dire que Terminator 2 mène un rythme effréné qui ne s’essouffle jamais pendant plus de 2h. Le spectateur en prend plein les mirettes, James Cameron s’attelant à enchaîner des séquences d’action toujours plus gigantesques les unes que les autres. Une fois encore, l’énorme budget qu’il lui a été accordé lui permet d’aller au bout des choses et d’enfin réaliser toutes les idées qu’il voulait mettre en place sur le premier film. Avec une équipe déterminée et au top de sa création, on ne peut pas dénier le fabuleux travail sur le son (dont il a eu le privilège d’être oscarisé). Au-delà de l’ambiance globale du film, tellement culte qu’elle est facilement identifiable, il faut aussi souligner le prodigieux travail de Brad Fiedel sur la bande originale. Il reprend les grandes lignes du score du premier film, mais le sublime par une orchestration magnifique. Qui ne connait pas le thème de Terminator 2 ? Rien que ses premières notes suffisent à provoquer le frisson. Quel pied, quelle claque, quelle leçon !

James Cameron devient, avec ce film, un très grand maître du divertissement haut de gamme. Terminator 2, le Jugement Dernier est une suite qui surpasse en tout point le premier film. Et même si l’aspect minimaliste et travaillé du prédécesseur garde un charme indéniable, il reste bien maigre face à ce mastodonte qu’est Terminator 2 qui n’a pas pris une seule ride en plus de 20 ans. Un must see en puissance à voir et revoir, et revoir, et revoir…

Informations

Détails du Film Terminator 2 - Le Jugement Dernier (Terminator 2 : Judgement Day)
Origine Etats Unis Signalétique Interdit aux moins de 12 ans
Catégorie Film Genre Science - Fiction
Version Cinéma /Director's Cut Durée 137 '
Sortie 16/10/1991 Reprise -
Réalisateur James Cameron Compositeur Brad Fiedel
Casting Arnold Schwarzenegger - Edward Furlong - Linda Hamilton - Robert Patrick
Synopsis En 2029, après leur échec pour éliminer Sarah Connor, les robots de Skynet programment un nouveau Terminator, le T-1000, pour retourner dans le passé et éliminer son fils John Connor, futur leader de la résistance humaine. Ce dernier programme un autre cyborg, le T-800, l'envoie également en 1995, pour le protéger.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques