Critique Le Monde Perdu : Jurassic Park (The Lost World : Jurassic Park)

Le Monde Perdu : Jurassic Park
Une suite (forcément) inférieure au premier Jurassic Park qui n'en demeure pas moins un grand divertissement lorgnant du côté du spectaculaire pour notre plus grand plaisir.

Verdict Note : Un très bon moment en perspective. Un très bon moment en perspective.

Par Alexandre Coudray

Critique du Film

Il serait aberrant de nier l'évidence : avec son effet de surprise et toutes ses qualités (qu'elles soient en terme d'écriture ou de mise en scène), Jurassic Park était un film qui se suffisait à lui-même. Chef-d’œuvre dans son genre, il n'avait guère besoin d'une suite. Pourtant celle-ci est née. Et pour une fois, cela s'est fait sous l'impulsion de Michael Crichton qui a très vite écrit une suite à son roman. Intitulé Le Monde Perdu (en référence à l’œuvre d'Arthur Conan Doyle portée à l'écran en 1925 et 1960), le voilà adapté par David Koepp qui livre un scénario n'hésitant pas à trahir le livre (en rajoutant notamment toute une dernière partie à San Diego) mais avec toujours un seul objectif : le divertissement.

En effet, dans Le Monde Perdu, il n'y a plus de barrières. Craignant que son neveu cupide ne fasse fortune sur le dos des dinosaures qu'il a créé, John Hammond envoie Ian Malcolm (Jeff Goldblum, de retour pour notre plus grand plaisir) sur Isla Sorna, une île sur laquelle les dinosaures étaient élevés avant de rejoindre le parc. Abandonnés à leur sort depuis 4 ans, les dinosaures ont fait de cette île du Costa Rica leur territoire et Hammond veut s'assurer que le monde le sache afin que l'île soit préservée. Mais c'est sans compter sur son neveu débarquant avec une troupe de chasseurs dans le but de capturer un spécimen de chaque espèce pour les emmener dans un parc à San Diego. Une mauvaise idée, bien évidemment...

Une suite (forcément) inférieure au premier Jurassic Park qui n'en demeure pas moins un grand divertissement lorgnant du côté du spectaculaire pour notre plus grand plaisir.

Souvent décriée, cette suite n'en est pas moins redoutablement efficace. Assumant totalement ses références à King Kong (l'île sauvage et dangereuse, le T-Rex débarquant en ville à bord d'un bateau nommé le S.S Venture, comme dans le film de 1933), Steven Spielberg continue à s'amuser comme un gosse avec les jouets qui sont à sa disposition. Plus de dinosaures, plus de morts, plus d'action, Le Monde Perdu est tourné vers le spectaculaire. Si l'effet de surprise du premier opus a disparu (cette première apparition du T-Rex, mythique), le cinéaste n'en reste pas moins l'un des meilleurs dans son domaine lorsqu'il s'agit de grand spectacle. Et du spectacle, il y en a ! Entre un couple de T-Rex farouche lorsqu'il s'agit de leur petit ou un groupe de vélociraptors tirant parti d'homme fuyant dans les hautes herbes, le film ne manque pas de tension, toujours aussi habilement mis en scène.

Si l'ensemble ne manque clairement pas d'invraisemblances (un T-Rex se libérant seul du bateau dans lequel il est enfermé, dévorant tout l'équipage et retournant s'enfermer dans sa cale), le fait est que l'on se laisse facilement prendre au jeu. L'aventure est le maître mot, l'île renfermant de nombreux dangers (même de petits dinosaures à l'air innocent sont dangereux, Peter Stormare peut en témoigner) et mettant à mal nos personnages. On pourra d'ailleurs remarquer que le personnage de Ian Malcolm, irrésistible en tant que second rôle dans le premier film, tient remarquablement la vedette dans cette suite. Dommage qu'il le soit face à un casting solide (Julianne Moore, Vince Vaughn, Pete Postlethwaite) mais aux personnages plus effacés et moins développés. Mais qu'importe, Le Monde Perdu s'inscrit dans la suite logique de son aîné, s'orientant vers un angle différent mais lorgnant toujours du côté du grand spectacle, ne manquant pas de réjouir nos envies de spectateurs. Tant que Spielberg est derrière la caméra, il serait dommage de ne pas en profiter...

Informations

Détails du Film Le Monde Perdu : Jurassic Park (The Lost World : Jurassic Park)
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Aventure
Version Cinéma Durée 129 '
Sortie 22/10/1997 Reprise -
Réalisateur Steven Spielberg Compositeur John Williams
Casting Julianne Moore - Pete Postlethwaite - Peter Stormare - Jeff Goldblum - Arliss Howard - Vince Vaughn
Synopsis Quatre ans après le terrible fiasco de son Jurassic Park, le milliardaire John Hammond rappelle le Dr Ian Malcolm pour l'informer de son nouveau projet. Sur une île déserte, voisine du parc, vivent en liberté des centaines de dinosaures de toutes tailles et de toutes espèces. Ce sont des descendants des animaux clones en laboratoire. D'abord réticent, Ian se décide à rejoindre le docteur quand il apprend que sa fiancée fait partie de l'expédition scientifique. Il ignore qu'une autre expédition qui n'a pas les mêmes buts est également en route.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques