Critique La Isla mínima

La Isla mínima
Un polar classique mais diablement efficace, reposant sur des personnages forts et tourné dans de superbes décors.

Verdict Note : Un très bon moment en perspective. Un très bon moment en perspective.

Par Alexandre Coudray

Critique du Film

Il y a des choses dont on ne se lasse jamais, qu'importe que l'on soit familier avec. Les polars, par exemple. On a beau connaître les ingrédients (deux flics que tout oppose, des meurtres horribles, une région isolée), on adore toujours les retrouver quand ils sont bien exploités. La Isla Mínima, récompensé par dix Goyas (l'équivalent espagnol des Césars) en début d'année, est un polar classique qui ne prétend pas révolutionner le genre. Mais c'est un polar terriblement efficace.

Se déroulant dans l'Espagne post-franquiste des années 80, La Isla Mínima inscrit dès le début de son récit un contexte politique et social très fort. Il ne nous faudra guère longtemps pour deviner que Pedro et Juan, les deux policiers envoyés dans une petite ville d'Andalousie pour enquêter sur l'assassinat brutal de deux adolescentes, ont un passé lié à l'Histoire de leur pays. Pedro, jeune et ambitieux, a écrit un article dénonçant les agissement de Franco et défendant la démocratie tandis que Juan a fait partie de la police politique de Franco, n'hésitant pas à tuer et torturer. Malgré leurs oppositions clairement définies dès le début, les deux hommes entreront rarement en conflit, avant tout motivés par la résolution de leur affaire.

Un polar classique mais diablement efficace, reposant sur des personnages forts et tourné dans de superbes décors.

Et quelle sombre affaire. Carmen et Estrella ne sont pas les premières adolescentes à être assassinées dans la région et il faudra de la détermination de la part des deux policiers pour que les langues se délient et que le mystère s'éclaircisse. Construit de façon très classique, le film a retenu les leçons prodiguées par ses aînés (on pense notamment à l'excellent Memories of Murder), se concentrant avant tout sur des personnages et une histoire forte. Que ce soit pour son contexte politique ou pour la région (superbe) dans laquelle les événements se déroulent, le récit prend le temps de soigner son atmosphère, y installant une certaine lourdeur et une certaine violence pouvant éclater à tout moment.

Extrêmement bien écrit, dévoilant peu à peu les pièces de son puzzle, La Isla Mínima doit beaucoup à ses deux interprètes principaux, Raúl Arévalo et Javier Gutiérrez. Incarnant tous deux des personnages à fleur de peau, ni franchement bons, ni franchement mauvais, ils apportent de l'épaisseur au récit policier et constituent à eux seuls une excellente raison de se plonger dans la noirceur de ce polar aride et palpitant.

Informations

Détails du Film La Isla mínima
Origine Espagne Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Policier
Version Cinéma Durée 104 '
Sortie 15/07/2015 Reprise -
Réalisateur Alberto Rodriguez Compositeur Julio de la Rosa
Casting Antonio de la Torre - Raúl Arévalo - Javier Gutiérrez - Nerea Barros
Synopsis Deux flics que tout oppose, dans l'Espagne post-franquiste des années 1980, sont envoyés dans une petite ville d'Andalousie pour enquêter sur l'assassinat sauvage de deux adolescentes pendant les fêtes locales. Au cœur des marécages de cette région encore ancrée dans le passé, parfois jusqu'à l'absurde et où règne la loi du silence, ils vont devoir surmonter leurs différences pour démasquer le tueur.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques