Critique A la poursuite de demain (Tomorrowland)

A la poursuite de demain
De belles idées pour un film de science-fiction bien trop bancal pour être totalement brillant.

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par Alexandre Coudray

Critique du Film

Projet longtemps mystérieux, A la poursuite de demain (titre beaucoup moins classe que l'original, Tomorrowland) a fini par se dévoiler en salles. Réalisé par Brad Bird à qui l'on doit Le Géant de fer et le génial Mission : impossible – protocole fantôme et co-écrit par Damon Lindelof à qui l'on doit de nombreux épisodes de la série Lost mais également de belles déceptions comme Prometheus ou World War Z. Malgré tout, l'enthousiasme est là pour accueillir le film. De la science-fiction, un mec sacrément doué à la mise en scène et la présence du charismatique George Clooney en guise de valeur sûre et nous voilà embarqués dans l'aventure.

Nous nous retrouvons donc un monde pessimiste tout à fait proche du nôtre où l'être humain semble s'être résigné à sa perte. Casey Newton, jeune fille intrépide qui n'a jamais cessé d'avoir la tête dans les étoiles, trouve un jour un mystérieux pin's dans ses affaires. Il lui suffit de toucher le pin's pour avoir un aperçu d'un monde futuriste débordant d'inventions. La voilà ni une ni deux avec des robots aux trousses et sur la piste de Frank Walker, un homme qui serait allé dans ce monde, appelé Tomorrowland.

De belles idées pour un film de science-fiction bien trop bancal pour être totalement brillant.

Autant le dire tout de suite, A la poursuite de demain regorge d'idées et on ne niera pas que la plupart d'entre elles sont très bonnes. Visuellement, l'univers est soigné et les scènes d'action (dont celle dans la maison de Frank) sont de qualité tandis qu'en terme d'idées de scénario, celle de créer une relation entre Frank et Athena, robot ayant l'apparence d'une jeune fille dont il était amoureux dans sa jeunesse est assez osée et donne lieu aux plus belles scènes du film.

Alors qu'est-ce qui ne va pas à Tomorrowland ? Un sérieux problème de rythme pour commencer. D'une durée de 2h10, A la poursuite de demain mettra bien une bonne heure avant de tout mettre en place ce qui est bien trop long pour un tel divertissement. Attention, cette première heure regorge de détails importants pour la suite de l'histoire mais de manière générale, le film aurait mieux fait de rentrer plus vite dans le vif du sujet. Autre problème de taille, ce méchant quasi-inexistant. Avec Hugh Laurie dans le rôle, il y avait tout le potentiel pour faire du gouverneur Nix un véritable salaud. Si son monologue critiquant sévèrement l'être humain et sa bêtise face aux catastrophes imminentes est d'une pertinence tout à fait bienvenue, le personnage sera bien vite effacé, trop sous-exploité.

Sans antagoniste fort, A la poursuite de demain perd de son efficacité, se retrouvant finalement être un récit d'aventure fort plaisant, ne manquant pas d'humour mais ayant du mal à se hisser au rang de récit épique qu'il aurait pu être. La fin, d'un optimisme forcément de mise pour une production Disney, aura beau vouloir se démarquer des autres films du genre (la science-fiction étant foncièrement pessimiste), elle peinera également à convaincre, un peu trop niaise pour un film dont on espérait une plus belle envergure.

Informations

Détails du Film A la poursuite de demain (Tomorrowland)
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Science - Fiction
Version Cinéma Durée 120 '
Sortie 20/05/2015 Reprise -
Réalisateur Brad Bird Compositeur Michael Giacchino
Casting Georges Clowney - Hugh Laurie - Kathryn Hahn - Britt Robertson
Synopsis Caseyn une adolescente brillante et optimiste, douée d’une grande curiosité scientifique et Frank, un homme qui fut autrefois un jeune inventeur de génie avant de perdre ses illusions, s’embarquent pour une périlleuse mission. Leur but : découvrir les secrets d’un lieu mystérieux du nom de Tomorrowland, un endroit situé quelque part dans le temps et l’espace, qui ne semble exister que dans leur mémoire commune... Ce qu’ils y feront changera à jamais la face du monde… et leur propre destin !

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques