Critique Detention

Detention
Detention est un ovni sans pareil. Joseph Kahn mérite la palme du génie créatif le plus fou de cette décennie. Detention se doit se s’imposer comme un incontournable de vos soirées pizzas, la crise de rire est assurée !

Verdict Note : Exceptionnel ! Exceptionnel !

Par Anthony Verschueren

Critique du Film

Qu’est-ce que les clips de Without Me d’Eminem, A.D.I.D.A.S. de Korn, Quand J’ai Peur de Tout de Patricia Kaas, Muscle Museum de Muse, Toxic de Britney Spears, Elevation de U2, Freeek ! de George Michael, Always de Blink 182 ou encore Behind These Hazel Eyes de Kelly Clarkson ont en commun ? Joseph Kahn ! Célèbre vidéaste réputé pour ses clips pétillants, le bonhomme s’était lamentablement planté en 2004 en réalisant son premier long métrage, Torque : la Route S’enflamme. Les bisseux aguerris auront bien vite fait de mettre ce nanar intersidéral, qui envoyait Ice Cube dans un ersatz de Fast & Furious sur moto, sur un piédestal. Accusant une machine hollywoodienne ayant mis à mal toutes ses ambitions, Kahn ne s’est pas laissé démonter. Il a enchainé les projets vidéos afin d’autofinancer son second film avec la ferme intention de faire un film culte. Ainsi naquit Detention, film qui n’a toujours pas trouvé son public, mais qui profite d’une renommée et d’une réputation hors-norme au sein du cercle très fermé des amateurs de bizarreries nanardesques. Un tueur en série sévit sous le pseudonyme de Cinderella. Un groupe d’élèves du lycée de Grizzly Lake se retrouve collé dans une salle où les personnalités seront amenées à être dévoilées…à moins que la fin du monde ne survienne entre temps.

Detention est un ovni sans pareil.

Il est très difficile de résumer Detention. Découvert l’année dernière en compagnie de notre cher Htb lors de l’édition 2014 du Festival Extrême Cinéma de Toulouse, le film de Joseph Kahn nous a été vendu comme un suicide artistique. Faire délibérément un film culte conduit irrémédiablement à la catastrophe. Joseph Kahn est un extraterrestre. Il doit probablement être l’un des rares réalisateurs au monde à avoir réussi cet exploit. Detention est une bombe atomique. Rien, absolument aucun conseil ne pourra vous préparer au déferlement de grand n’importe quoi que renferme ce film. Véritable bordel cinématographique, Detention est un immense clip vidéo qui transpire de couleurs vives dans tous les sens. Les rétines sont perpétuellement agressées par un univers coloré grossièrement niais, et jamais, pas une seule seconde, on n’en éprouvera aucun dégoût. Le film s’adresse clairement à la jeune génération enfantée par les réseaux sociaux et la pop culture qui vit sa vie à 100km/h avec les yeux sans arrêt rivés sur les nouvelles technologies. On se gargarise d’une multitude d’informations diverses et variées tous les jours, et Detention nous met le nez en plein dans l’évidence. Ainsi, on ne se surprendra même pas d’y voir se côtoyer une multitude d’intrigues invraisemblables, qu’on se garde bien de vous révéler pour ne pas vous gâcher la surprise, mais qui trouveront toujours un écho plausible. Le film défie toutes les logiques scénaristiques et techniques et se forge une identité atypique rarement, voire jamais, vue dans une oeuvre cinématographique. Detention offre la synthétique preuve qu’un gloubi-boulga vomitif peut devenir une force et un atout charme incontestable !

Joseph Kahn mérite la palme du génie créatif le plus fou de cette décennie.

Detention est également un film archi-référentiel. De Scream à Retour Vers le Futur, en passant par The Breakfast Club, Vendredi 13, Donnie Darko, La Mouche, Freaky Friday ou encore Scott Pilgrim, le film de Joseph Kahn devient un lupanar où il fait bon vivre. Quitte à se saboter artistiquement, autant le faire en prenant son pied ! Il suffit de voir la scène d’introduction du film, véritable leçon de politiquement incorrect qui glorifie le (très bon) groupe Hoobastank comme icône musicale par excellence de toute une génération d’ados superficiels. Detention est un film qui se vit dans une salle, avec un public déjanté qui réagit à toutes les vannes, armé d’un gros pot de pop-corn et sa bible cinématographique sur les genoux : tout est propice à faire de la référence. En vérité, Detention arrive beaucoup trop d’années après la tempête. Il aurait fait un tabac assuré lors de la grande époque des Midnight Movies et des cinémas de quartier. C’est un film qu’on aurait adoré découvrir par le biais du bouche-à-oreille sur les conseils avisés de nos timbrés de potes. Detention se doit se s’imposer comme un incontournable de vos soirées pizzas, la crise de rire est assurée ! L’objet est tellement indescriptible, impossible de rentrer dans les détails sans prendre le risque de vous dévoiler la déferlante de bêtise qui vous attend. Foncez juste dessus les yeux fermés (surtout si vous êtes un(e) inconditionnel(le) des Hunger Games).

Ce film est anthologique ! Kahn tente délibérément de faire un film culte, et c’est exactement ce qu’il faut en retenir. Le scénario est déstructuré au plus haut point, les idées fusent dans tous les sens, et pourtant le film se tient ! Encyclopédie de la pop culture des années 80 et 90, au-delà du plagiat, au-delà de l’hommage, au-delà de tout, Detention est un ovni sans pareil. On sent clairement que Kahn vient des artifices de la vidéo, il n’hésite pas à monter son film comme une grosse publicité à la fois ringarde et surabusée d’effet stylistique, mais qu’est-ce que c’est drôle ! Un teen movie décomplexé où le gore côtoie l’essence même de la bande d’ados dégénérée dans sa forme la plus brutale. Joseph Kahn mérite la palme du génie créatif le plus fou de cette décennie. On n’a pas pris un pied aussi monstrueux et marquant, à s’en tenir les côtes, depuis Braindead, c’est dire !

Informations

Détails du Film Detention
Origine Etats Unis Signalétique Interdit aux moins de 12 ans
Catégorie Film Genre Comédie - Horreur
Version Direct To Video Durée 93 '
Sortie 08/08/2012 Reprise -
Réalisateur Joseph Kahn Compositeur Brain Mantia - Melissa Reese
Casting Josh Hutcherson - Dane Cook - Spencer Locke - Shanley Caswell - Aaron Perilo
Synopsis Adolescente paumée, Riley tente de survivre à la pression quotidienne d’un lycée complètement azimuté et frappé par un tueur tout droit échappé d’un authentique slasher. Mais l’établissement recèle aussi d’autres secrets.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire
Commentaires sur " Detention "
  • Htb

    Htb le 25/05/2015 à 03:12

    Vu dans une salle en délire emoticone et conquise à sa cause au bout de 5 minutes, ce film est un pur concentré jouissif ! A voir en VO emoticone

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques