Critique Enfant 44 (Child 44)

Enfant 44
Un thriller qui ne tient pas toutes ses promesses mais qui ne manque certainement pas de qualités, dépeignant une Russie proche du 1984 d'Orwell.

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par Alexandre Coudray

Critique du Film

Orphelin d'origine ukrainienne, héros de la seconde guerre mondiale, Leo Demidov exerce une fonction de qualité en tant que policier dans la Russie de 1953. Un pays que Staline décrit comme le Paradis et au Paradis, les meurtres n'existent pas. Mais alors comment qualifier ces morts d'enfants, retrouvés mutilés près de voies ferrées ? Et comment arriver à vivre dans un pays où des gens se font arrêter chaque jour pour d'obscures raisons, contraints de dénoncer d'autres personnes qui se feront arrêter à leur tour pour en dénoncer d'autres ? Vendu comme un thriller et un film d'enquête sombre, Enfant 44 est avant tout l'histoire d'une Russie rongée de l'intérieur et qui ne cesse de se voiler la face. Les meurtres sont des accidents, les dénonciations sont monnaie courante, les femmes épousent les hommes par peur d'être envoyées au goulag et les assassins ne sont que des hommes pervertis par le système occidental. Triste portrait mais diablement intense que brosse ici Daniel Espinosa.

Un thriller qui ne tient pas toutes ses promesses mais qui ne manque certainement pas de qualités, dépeignant une Russie proche du 1984 d'Orwell.

A condition de passer outre la prestation des acteurs qui parlent tous anglais mais avec un accent russe histoire de faire plus réaliste, Enfant 44 s'impose comme un thriller qui ne tient pas toutes ses promesses mais qui se permet d'aller plus loin. Ainsi l'enquête pour retrouver le meurtrier des enfants est assez vite bâclée pour que l'histoire se concentre surtout sur Leo et sa femme qui seront mis à rude épreuve par un système qui ne pardonne pas les erreurs. Vite contraint de choisir entre le devoir de dénoncer sa femme ou celui de se faire rétrograder avec elle, Leo va découvrir qu'il est très facile de se retrouver piégé dans le système communiste qui refuse d'ouvrir les yeux et d'affronter la réalité. L'ambiance du film est donc rapidement glaçante et nerveuse, appuyée par une mise en scène assez dynamique qui aurait tout de même méritée d'être plus posée et plus froide. Espinosa, au contraire, préfère agiter sa caméra quitte à le faire parfois un peu dans le vent.

Loin d'être le polar sombre qu'on attendait, le film ne manque certainement pas de qualités et doit une bonne partie de sa réussite à son ambiance et à la qualité de son interprétation. Se retrouvant après Quand vient la nuit, le couple formé par Tom Hardy et Noomi Rapace fonctionne très bien, Hardy étant une fois de plus charismatique à souhait, renfermant une certaine violence tandis que Rapace offre une prestation plus froide mais tout aussi renversante. On regrettera cependant que les seconds rôles ne soient pas soignés plus que ça (franchement, avoir Gary Oldman et Vincent Cassel et ne pas les exploiter, ça s'appelle du gâchis) et que l'histoire ne tienne que la moitié de ses promesses. Difficile cependant d'en tenir rigueur à l'ensemble qui saura amplement nous divertir et nous maintenir en haleine même s'il passe légèrement à côté de son potentiel.

Informations

Détails du Film Enfant 44 (Child 44)
Origine Etats Unis - Angleterre - République Tchèque Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Thriller - Drame
Version Cinéma Durée 137 '
Sortie 15/04/2015 Reprise -
Réalisateur Daniel Espinosa Compositeur Jon Ekstrand
Casting Vincent Cassel - Gary Oldman - Tom Hardy - Noomi Rapace - Joel Kinnaman - Jason Clarke - Paddy Considine
Synopsis Hiver 1952, Moscou. Leo Demidov est un brillant agent de la police secrète soviétique, promis à un grand avenir au sein du Parti. Lorsque le corps d’un enfant est retrouvé sur une voie ferrée, il est chargé de classer l’affaire. Il s’agit d’un accident, Staline ayant décrété que le crime ne pouvait exister dans le parfait État communiste. Mais peu à peu, le doute s’installe dans l’esprit de Léo et il découvre que d’autres enfants ont été victimes « d’accidents » similaires. Tombé en disgrâce, soupçonné de trahison, Léo est contraint à l'exil avec sa femme, Raïssa. Prenant tous les risques, Léo et Raïssa vont se lancer dans la traque de ce tueur en série invisible, qui fera d'eux des ennemis du peuple...

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques