Critique Les Miller, une famille en herbe (We're the Millers)

Les Miller, une famille en herbe
2013 a été une année morose en terme de comédie. Rien de bien transcendant a se mettre sous la dent, toutes les prévisions espérées sont tombées dans le pataud. On attendait de pied ferme le nouvel essai de Judd Apatow, mais son spin-off d'En...

Verdict Note : Un très bon moment en perspective. Un très bon moment en perspective.

Par Mathieu Le Berre

Critique du Film

Une famille en or

 

2013 a été une année morose en terme de comédies. Rien de bien transcendant à se mettre sous la dent, toutes les prévisions espérées sont tombées dans le pataud. On attendait de pied ferme le nouvel essai de Judd Apatow, mais son spin-off d'En cloque mode d'emploi, 40 ans : Mode d'emploi à froidement coulé comme une pierre dans l'eau. Il y a bien eu le premier essai salvateur de Seth McFarlane, Ted, mais depuis c'est le néant. Mais c'était sans compter les petites surprises arrivant de derrière les fagauds. Les Miller sous ses airs de comédie lambda aux relents indigestibles se révèle être le messie de nos zygomatiques, apportant un air euphorique à cette rentrée.

Confinée dans les bonnes pensées des auteurs se servant du genre comique pour décrypter une société ou entrer dans une analyse propre, la comédie américaine s'est perdue dans une interminable crise maniaco-dépressive. Les frères Farelly se sont enfermés dans les arcanes d'un panel de salles restreintes (Les fréres Stooges), et la relève se fait doucement attendre. Après un premier essai prometteur (Dodgeball) il y a maintenant 10ans, Rawson Marshall Thurber était tombé dans les oubliettes. Revenant sur le devant de la scène avec la famille Miller, il signe un deuxième film confirmant les espoirs qui étaient portés en lui. Jouant au jeu des sept familles piochant un dealer, une strip teaseuse, un simplet puceau et une punk pour constituer la famille parfaite, il envoie tout ce beau monde au Mexique en camping-car dans le but de passer la douane incognito avec un chargement de drogue. Installant son film dans le pur style du road movie américain des années 80, Thurber réussit le pari d'équilibrer sa narration avec une juste dose d'humour gras.

Thurber réussit le pari d'équilibrer sa narration avec une juste dose d'humour gras

Jamais lourd, constamment drôle, l'aventure de cette pseudo famille extravagante ne perd jamais pied. Rythmé au crochet de punchlines acerbes et hilarantes d'un Jason Sudeikis charismatique, Les Miller doit tout autant à sa partenaire Jennifer Aniston. Déjà présent dans le même casting de Comment tuer son boss ?, on en oublierait vite tout le potentiel comique de cette actrice vite brancardée reine des "love stories". Si de plus, on y ajoute des scènes où elle s'en donne à cœur joie de se défeuiller pour des séquences de lap dace torrides et mouillées, que demander de mieux?

Jamais lourd, constamment drôle

Outre ces deux têtes d'affiche, Les Miller jouit de seconds rôles tout aussi parfait, avec une mention spéciale à ce petit inconnu qu'est Will Poulter, entre aperçu dans Le monde de Narnia : L'odyssée du passeur d'aurore. Poulter campe un puceau timide époustouflant, sa simple présence déclenchant l'hilarité totale.

A l'heure de la reprise du travail et de la rentrée des classes cafardeuse, Les Miller débarquent avec leur camping-car pour un bol frais régénérateur d'un moral en berne. À défaut d'être les voisins parfaits, les Miller sont la surprise comique de ce mois de septembre. 

Informations

Détails du Film Les Miller, une famille en herbe (We're the Millers)
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Comédie
Version Cinéma/Longue Durée 110 '
Sortie 18/09/2013 Reprise -
Réalisateur Rawson Marshall Thurber Compositeur Theodore Shapiro
Casting Will Poulter - Jennifer Aniston - Jason Sudeikis - Emma Roberts
Synopsis David Burke est un dealer à la petite semaine qui se contente de vendre sa marchandise à des chefs cuisiniers et des mamans accompagnant leurs fils au football, mais pas à des ados – car, au fond, il a quand même des principes ! Alors que tout devrait se passer au mieux pour lui, les ennuis s’accumulent… Préférant garder profil bas pour des raisons évidentes, David comprend, à son corps défendant, qu’on peut subir la pire injustice même lorsqu’on est animé des meilleures intentions : tentant de venir en aide à des jeunes du quartier, il se fait agresser par trois voyous qui lui volent sa marchandise et son argent. Il se retrouve dans une situation des plus délicates puisqu’il doit désormais rembourser son fournisseur, Brad. Afin d’éponger sa dette – et de rester en vie –, David n’a d’autre choix que de jouer dans la cour des grands en se rendant au Mexique pour ramener une importante cargaison de drogue à Brad. Réussissant à convaincre ses voisins – Rose, une strip-teaseuse cynique, Kenny, qui aimerait bien tester la marchandise et Casey, une ado débrouillarde couverte de tatouages et de piercings – de lui venir en aide, il met au point un plan censé être infaillible : avec ses complices qu’il fait passer pour sa femme et ses deux grands enfants, il met le cap sur le Mexique au volant d’un camping-car flambant neuf le jour de la fête nationale. Ce week-end risque bien d’être explosif…

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques