Critique Dark Places

Dark Places
Dark Places utilise habilement le prétexte d'une enquête pour mieux plonger au coeur des fêlures de ses personnages et de leurs fantômes.

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par Alexandre Coudray

Critique du Film

En 1985, Libby Day, alors âgée de huit ans, a vu sa mère et ses sœurs se faire assassiner dans leur ferme familiale du Kansas. Son témoignage permet alors d'inculper Ben, son grand frère, des meurtres. Trente ans plus tard, Libby vit encore avec les souvenirs de ces événements sans avoir réussi quoi que ce soit de sa vie. Jusqu'au jour où un groupe d'enquêteurs amateurs la convainc de se replonger au cœur de cette affaire, de nombreuses personnes pensant que Ben est innocent. Basé sur un roman de Gillian Flynn (à qui l'on doit le scénario de Gone Girl, adaptation de son propre livre), Dark Places est un film plongé de bout en bout dans la noirceur. En enquêtant sur son passé, celui de son frère et celui de sa mère, Libby ne manque pas de rassembler suffisamment d'éléments pour permettre au doute de s'installer quant à la culpabilité de son frère qu'elle a très vite accusé, influencée par les policiers.

Dark Places utilise habilement le prétexte d'une enquête pour mieux plonger au coeur des fêlures de ses personnages et de leurs fantômes.

Si l'intrigue policière est au cœur du récit, ce n'est pas vraiment ce qui intéresse Gilles Paquet-Brenner. Ainsi certains éléments de résolution sont amenés facilement et l'explication finale ne sera pas la plus crédible qui soit. Qu'importe car il y a quelque chose dans Dark Places qui prend à la gorge. Naviguant sans cesse entre deux époques, le film fait un portrait peu reluisant des années 80 (entre la crise économique touchant les fermes et la paranoïa ambiante envers les satanistes) dont les événements changeront à jamais la vie des personnes qui ont pu en réchapper. Ce qui compte avant tout ici, ce sont les personnages et leurs fêlures. Libby, se complaisant dans ses certitudes et son traumatisme, ne pourra pas mûrir avant d'aller au bout de l'enquête tandis que Ben, ce frère énigmatique faisant office de coupable idéal, semble porter sur lui le poids de lourdes années passées en prison. Mais il y a aussi Diondra, jeune fille délaissée par ses parents et Patty, la mère pauvre mais aimante de Libby, Ben et leurs sœurs.

C'est dans cette galerie de personnages permettant aux acteurs de laisser éclater tout leur talent (Charlize Theron est excellente, Christina Hendricks tout à fait émouvante) que Dark Places est à son meilleur. Paquet-Brenner a adopté à merveille le style de Flynn et laisse la noirceur et les fantômes du passé errer au dessus de l'ensemble du film, non pas comme une menace mais comme quelque choses enfermant les personnages, les contraignant à être ce qu'ils ne sont pas réellement. Si certains moments du film sont un peu laborieux, les dernières minutes viennent enfoncer le clou, mélangeant l'amertume à l'espoir de façon assez habile.

Informations

Détails du Film Dark Places
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Thriller
Version Cinéma Durée 120 '
Sortie 08/04/2015 Reprise -
Réalisateur Gilles Paquet-Brenner Compositeur BT - Gregory Tripi
Casting Charlize Theron - Nicholas Hoult - Christina Hendricks - Corey Stoll - Chloë Grace Moretz - Tye Sheridan
Synopsis 1985. Libby Day a huit ans lorsqu’elle assiste au meurtre de sa mère et de ses sœurs dans la ferme familiale. Son témoignage accablant désigne son frère Ben, alors âgé de seize ans, comme le meurtrier. 30 ans plus tard, un groupe d’enquêteurs amateurs appelé le Kill Club convainc Libby de se replonger dans le souvenir de cette nuit cauchemardesque. De nouvelles vérités vont émerger, remettant en cause son témoignage clé dans la condamnation de son frère.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques